auditifs

L’essentiel sur les appareils auditifs.

 

Avec plus de 5 millions de cas recensés, la surdité fait partie des troubles ORL les plus répandus actuellement en France. Une prévalence qui inquiète les autorités de la santé publiques car, malgré la panoplie de recherches réalisées pour déterminer les vrais mécanismes responsables de la perte auditive, le nombre de malentendants ne cesse de croître. Néanmoins, les solutions de correction sont rendues de plus en plus accessibles et c’est exactement le cas des appareils auditifs, un dispositif qui aide à pallier la surdité et ce, quel que soit le degré.

 

Tour d’horizon sur les troubles auditifs.

 

En effet, on distingue plusieurs types de surdité dont les plus courants sont la surdité neurosensorielle et la surdité auditifsde perception. Le premier fait référence à une baisse de l’acuité auditive, il s’agitd’un trouble que l’on localise dans l’oreille externe et qui apparaît comme un obstacle à la transmission des informations sonores à l’oreille interne. Quoique, ce genre de trouble peut encore être soigné par traitement médical ou chirurgical car la déficience est généralement qualifiée légère ou moyenne.

 

Nous avons de l’autre côté, la surdité dite de perception qui est plus sévère car elle affecte carrément les cellules ciliées internes et externes pour altérer la perception dans sa totalité. La contrainte avec ce genre de déficience c’est qu’elle est irréversible et la correction auditive semble être la solution ultime pour compenser la perte.

 

Choisir son appareil auditif.

 

A propos, les prothèses auditives sont déclinées en plusieurs modèles que l’on va classer ici en trois grandes familles.

 

Le contour d’oreille, un appareil auditif pas cher et  très  classique mais qui fait aujourd’hui l’objet de nombreuses améliorations pour apporter un meilleur confort à l’utilisateur. Il fonctionne sur la base d’un microphone, d’un amplificateur et d’un haut-parleur qui se chargera de transmettre les ondes sonoresà l’oreille interne.

 

Viennent après les intra-auriculaires qui sont généralement réalisés sur mesure et qui ont la spécificité d’être discrets car ils se logent directement sur le  premier coude du conduit auditif.  Aussi, ils sont conçus de manière à permettre au malentendant de bien distinguer les informations sonores et de capter des sons toujours plus proches du naturel.

 

Au final, nous avons les micro-contours, le modèle recommandé pour les pertes légères et qui savent également  être subtils car ils se placent sur le pavillon de l’oreille. Quant à  la transmission des ondes, il utilise une puce reliée à un écouteur déporté que l’on insère dans le conduit auditif.

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

auto hypnose

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *