méditation

Pourquoi pratiquer la méditation ?

 

Face aux problèmes de la vie quotidienne, de plus en plus de personnes tendent à se tourner vers la méditation afin de retrouver la sérénité dans leur vie. Les bienfaits de cette pratique sont en effet nombreux tant sur le corps que sur l’esprit. Mais plus concrètement, quels sont réellement ces bienfaits ?

 

Pratiquer la méditation pour avoir une plus grande connaissance de soi.

 

Quand on médite, on apprend à mieux se connaître et à être à l’écoute de son corps et de son esprit. On se rend compte de tout ce que l’on peut faire et ce qui lui tient vraiment à coeur. Cela nous permet d’avancer vers nos objectifs, quels qu’ils soient. La méditation nous ouvre des portes qui nous semblaient jusque-là fermées et nous permet d’avoir une meilleure image de nous-mêmes. En parallèle, elle nous fait également entrevoir nos défauts et toutes nos peurs refoulées. Cela peut être déstabilisant et il est parfois difficile de les affronter mais ce n’est qu’en méditant que nous arriverons à mieux gérer les situations qui nous font tant stresser et que nous redoutons. Cela nous aide également à connaître nos limites. Grâce à la méditation, nous pouvons arriver à comprendre pourquoi nous appréhendons certaines circonstances et trouver des solutions pour y remédier.

 

Pratiquer la méditation pour avoir une autodiscipline.

 

Arriver à méditer quotidiennement nécessite une véritable discipline et un grand travail sur soi-même car comme dans tout ce que l’on entreprend, il arrive forcément un moment ou un autre où l’on a envie d’abandonner tout en étant pleinement conscient des bienfaits qu’on peut en retirer. Il faut donc apprendre à se forcer. Malgré les activités éreintantes de la journée, malgré le stress au travail, il faut persévérer et s’accorder un moment pour méditer. Cela s’avèrera productif à long terme et sera bénéfique dans tous les aspects de la vie. Discipline rigoureuse certes, mais qui n’en est pas moins utile et payante pour ceux qui la pratiquent régulièrement car on peut l’appliquer dans les autres domaines du quotidien. Ce qui nous apprendra à résister et à dire non à tous les petits coups de folie dont notre route sera constamment parsemée.

 

Pratiquer la méditation par simple plaisir de méditer.

 

La méditation permet d’être en phase avec soi-même. Pourquoi ne pas la pratiquer juste pour le plaisir dans ce cas. méditationSans y mettre beaucoup d’efforts, on arrive à se sentir bien et apaisé. Il ne faut pas le prendre comme une obligation dont on doit s’acquitter tous les jours mais plutôt comme un exercice de relaxation de son être et de son esprit.

 

De même, utilisé à mauvais escient, elle risque d’engendrer encore plus de stress et de douleur. Elle permet de prendre du recul face aux nombreux évènements de la vie et on doit essayer d’en retirer le meilleur possible. On peut méditer pour le simple plaisir de réussir à calmer le flot incessant de nos pensées et d’accéder à un état de calme et de sérénité mentale, ou bien méditer par le simple fait que c’est agréable. En travaillant régulièrement sur sa respiration, on peut trouver petit à petit la paix intérieure.

 

Pratiquer la méditation pour une concentration plus développée.

 

La méditation a également pour vertu de nous permettre de développer notre niveau de concentration et ceci même à de faibles doses. Ce qui veut dire qu’il n’est pas obligatoire de méditer des heures et des heures pour jouir de ce bienfait. Même pour dix minutes de méditation par jour, notre niveau d’attention sera augmenté. Nous devenons plus méticuleux dans la réalisation de nos tâches quotidiennes. Cette constatation est le fruit de recherches scientifiques qui avaient comparé les fonctions neuronales des personnes qui ont pratiqué la méditation quotidiennement durant quatre mois avec celles des personnes n’ayant pas pratiqué cette technique. Au vu de ces résultats, il est de bon augure de s’accorder un peu de temps dans la journée pour pratiquer la méditation.

 

Pratiquer la méditation pour avoir moins de stress.

 

Quand on est habitué à pratiquer la méditation, on est de moins en moins sujet au stress quelle que ce soit la situation à laquelle on doit faire face. En effet, la méditation est un véritable anti-stress et possède des vertus relaxantes indéniables. De plus, on peut la pratiquer n’importe où et à n’importe quelle moment de la journée. Quand nous devons faire face à une situation pénible qui nous a irrité, rien de tel qu’une petite séance de méditation pour nous remettre d’aplomb et mettre de côté nos sentiments négatifs et nos idées noires. Elle nous aide d’ailleurs à être plus ouverts à de nouvelles perspectives et à un dénouement plus positif.

 

La méditation comme antidouleur.

 

Même si la méditation n’a pas pour vocation de faire disparaître la douleur, elle aide néanmoins à soulager les personnes qui la pratique d’une façon régulière. Elle permet ainsi de diminuer l’intensité d’une douleur et d’atténuer les sensations désagréables. La méditation agit donc directement sur certaines zones de notre cerveau en modifiant la façon dont nous percevons la douleur en question. Elle s’avère donc être une aide précieuse pour soulager nos maux. Il ne s’agit pas de les refouler mais plutôt d’y faire face en apprivoisant les manifestations. Bien évidemment, cela ne s’apparente pas à un miracle et il faut beaucoup d’entraînements et de persévérance.

 

La méditation, une arme contre Alzheimer.

 

Méditer peut être bénéfique pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer selon le résultat des études menées par des chercheurs américains. Le stress et l’anxiété sont reconnus comme étant des facteurs aggravants sur la dégénérescence cérébrale, la méditation semble donc être une arme efficace pour lutter contre la progression de la maladie. En réduisant ces facteurs, on peut arriver à repousser le développement de ce mal. Elle permet également de limiter les pertes de mémoire. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démence auront donc beaucoup à gagner en pratiquant de manière régulière la méditation, ce qui aurait un impact non négligeable sur leur qualité de vie. Les proches et l’entourage du malade en profiteront également car le fait de côtoyer une personne atteinte de démence ou d’Alzheimer peut induire une charge émotionnelle considérable qui, si elle n’est pas bien canalisée, peut mener jusqu’à la dépression.

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

auto hypnose

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *