méditation zen

Comment pratiquer la méditation zen ?

 

 

méditation zenLa méditation zen, également appelée zazen en japonais, est une technique tirée des enseignements bouddhiques permettant de lutter contre le stress et de s’éveiller vers une connaissance plus fouillée de soi-même. Elle se pratique au quotidien et permet de faire le vide dans ses pensées. Afin de pouvoir la pratiquer et se rendre compte des nombreux bienfaits qu’elle procure tant physiquement que psychiquement, il est indispensable de trouver un endroit calme et confortable, qu’on aura de préférence aménagé spécialement pour s’adonner à cette discipline. Un lieu dont émane une énergie propice à la pratique de la méditation zen. Pour en apprendre plus sur cette technique dont on ne cesse de vanter les vertus et pour arriver à la mettre en pratique, lire ce qui suit.

 

La posture en méditation zen.

 

La méditation zen requiert l’adoption d’une posture d’éveil précise. L’utilisation d’un zafu (petit coussin rond qui symbolise en lui-même la pratique du zazen) est de rigueur. Le méditant doit s’asseoir sur ce dernier en veillant à ce que sa colonne vertébrale soit érigée vers le ciel et à ce que sa tête soit bien droite. Ensuite, il faut relâcher les épaules et le ventre mais également la cage thoracique pour pouvoir respirer plus facilement et plus librement. Pousser les genoux vers le sol permet de stabiliser le bassin.

 

Veiller à garder les yeux mi-clos à un mètre de distance par rapport au sol. Pour les jambes, elles doivent être croisées soit en lotus ou en demi-lotus. Les mains, quant à elles, adoptent une position appelée « mudra »: la main gauche doit être posée sur la main droite, en veillant à ce que les pouces entrent en contact légèrement, et les paumes sont tournées vers le haut. Les mains, dont les tranchants entrent en contact avec l’abdomen, doivent se placer sur les pieds.

méditation zen

 

Une fois qu’on a adopté la position propice à la méditation zen, la séance peut alors commencer. Séance durant laquelle il faut laisser passer toutes les pensées et les images qui surgissent sans chercher à les retenir. On ne doit pas s’accrocher sur les formations mentales qui proviennent de son inconscient ou de son subconscient mais les laisser s’évanouir par elles-mêmes. Il ne faut pas laisser son esprit vagabonder mais se concentrer pleinement sur sa posture ou sur sa respiration.

 

La respiration en méditation zen.

 

La respiration est primordiale dans la méditation zen pour permettre au corps et à l’esprit de ne plus faire qu’un. Dans la méditation zen, il faut apprendre à lâcher prise pour ne pas se laisser envahir par les flots de pensées, mais arriver à les laisser s’envoler sans faire le moindre effort. Quand on arrive à se concentrer pleinement sur cette posture, les pensées disparaîtront d’elles-mêmes sans laisser de trace. Sans chercher à forcer la respiration, il faut inspirer et expirer par le nez, le plus naturellement possible. Il faut garder la bouche fermée. Quant à la langue, elle doit se placer contre le palais. En se focalisant sur la respiration, on arrive à calmer son esprit et en conséquence, son corps est plus préparé lui aussi.

 

Cette technique peut paraître simple de prime abord mais on se rend compte dès les premières pratiques que cela n’est pas du tout le cas. Il faut donc se donner le temps et avoir de l’indulgence à son propre égard. Au début, on a l’esprit embrouillé. Mais chaque fois que des pensées submergent, il faut juste les laisser passer sans chercher à les comprendre. Il ne faut surtout pas essayer de lutter contre ces dernières car elles s’en iront d’elles-mêmes. A force d’exercice et de pratique, on peut arriver au fur et à mesure à libérer son esprit.

 

 

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *