acheteur compulsif

Acheteur compulsif : comment s’en sortir ?

 

L’achat compulsif est un vrai problème pour les personnes qui sont concernées et surtout pour la famille. D’après les chiffres qui ont été établis après une enquête auprès des consommateurs, les femmes qui tournent autour de la trentaine sont les plus fréquemment concernées par ce problème. Avec la technologie et la mode qui connaissent un vrai boom, les acheteurs compulsifs augmentent.

 

Un problème mal vécu dans la famille de l’acheteur compulsif.

 

acheteur compulsifEn effet, l’achat compulsif est classé comme étant une maladie. Un acheteur compulsif n’est pas en général une personnes qui demandent à être vu. Dans la majorité des cas, les familles sont les seules à apercevoir et à vivre le problème. Ce genre de pathologie évolue petit à  petit et commence avant tout par la coquetterie et au fil du temps se transforme en vice. Pourtant, il est très difficile de s’en sortir une fois que l’on tombe dans le piège.

 

Il est aujourd’hui compté comme étant une addiction qui peut assez vite se transformer en une maladie. En 2007, une étude a révélé que presque le tiers des femmes qui se trouvaient en train de faire du shopping dans un centre commercial étaient des acheteuses compulsives. Mais la question qui se pose est de savoir quand les achats deviennent compulsifs. Il faut évidemment faire la différence.

 

Une personne tout à fait normale et qui aime prendre soin d’elle achètera pour soigner son aspect extérieur, pour se prendre en main. Même si parfois, elle fait des écarts, ce genre de dépense est tout à fait maîtrisé. L’achat par compulsion par contre est une obsession. Lorsqu’il repère un article, l’acheteur compulsif est capable de tout faire pour pouvoir l’acheter et l’on ne se sent satisfait qu’une fois celui-ci acquît.

 

Mais un cas ne suffit pas à dire qu’une personne a une addiction, mais c’est une continuité d’évènement comme celui décrit précédemment. La personne atteinte achète non pas pour porter les articles, mais uniquement pour assouvir son besoin d’acheter. Conséquence, l’armoire est remplie de vêtements, d’accessoires et autres qui n’ont même pas été utilisés.

 

Comment devient-on un acheteur compulsif ?

 

Les causes qui poussent un individu à acheter, sans plus aucune limite, sont nombreuses.  Cette maladie est apparue avec l’avènement de la publicité et de la médiatisation excessive. En effet, chaque jour on est toujours face à une société qui est soumise à une pression constante pour amener les ménages à consommer encore et encore.

 

Puis, pour permettre d’acheter encore un peu plus, les crédits à la consommation ont fait leur apparition. Cela crée l’illusion que les consommateurs ont une possibilité plus large, voire même presque infinie. Outre les crédits, la mode a sa part de responsabilité aussi. Les nouveautés ne cessent d’apparaître et les tendances avancent avec une vitesse impressionnante.

 

C’est le cas par exemple dans le secteur du high-tech avec l’apparition des Smartphones et autres. Ceux qui ne sont pas à l’affût des nouveautés sont parfois marginalisés. Mais il y a un dernier facteur. Malgré tout cela, l’achat compulsif est lié à un état de fragilité interne. Souvent c’est un moyen de compenser une blessure ou un manque, un manque de confiance en soi en outre. De plus en plus de personnes rejoignent les forums pour en parler, c’est ce qui montre l’augmentation constante du nombre de personnes malades.

 

  • Que faire ?

 

Faire ses comptes lorsqu’on est un acheteur compulsif peut aider. En général, il ne se rend pas compte de ses dépenses excessives. En regardant parfois sur les chiffres, on ouvre les yeux et on ne tombe pas dans l’illusion d’un compte rempli à l’infini.

 

auto-hypnose

 

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *