Comment pratiquer le massage cardiaque et utiliser un défibrillateur ?

 

L’apprentissage du défibrillateur et la connaissance du massage cardiaque peuvent sauver des vies. Ces manœuvres augmentent notablement les chances de survie d’une personne en arrêt cardiorespiratoire.

 

Quand procéder à un massage cardiaque ?

cardiaqueLorsque vous êtes en présence d’une personne qui vient de faire un arrêt cardio-respiratoire, assurez-vous que celle-ci ne respire plus (écoute du souffle, le test du miroir) et que son corps ne réagit pas si vous la touchez. Même si le massage cardiaque n’est pas exécuté à la perfection, mieux vaut tenter la réanimation que de ne rien faire du tout.  Sachez que tout retard avant de commencer la manœuvre compromet la survie de la victime. Le but du massage cardiaque est de relancer la circulation sanguine mais aussi d’éviter à la victime des séquelles neurologiques. Avant toute chose, téléphonez pour obtenir des secours d’urgence ou demandez à une personne de le faire pour vous.

 

Quel est l’effet du massage cardiaque ?

Les compressions thoraciques répétées vont augmenter la pression sanguine dans les artères et les veines. Comme le cœur envoie plus de sang dans la circulation que ne peuvent le faire les compressions, il faut un plus grand nombre de pressions pour relancer une circulation sanguine minimale. Par ailleurs, la circulation sera moins efficace vers le cœur et le cerveau si le relâchement n’est pas complet entre les compressions. On peut alterner cette procédure de réanimation avec la ventilation artificielle (bouche à bouche), mais cette dernière n’est pas absolument nécessaire, surtout chez l’adulte.

auto-hypnose

Directives pour effectuer un massage cardiaque en urgence.

En premier lieu, la victime doit être placée sur le dos sur un plan dur. En cas d’arrêt cardiorespiratoire vérifié, commencez rapidement la manœuvre des compressions thoraciques manuelles en effectuant 30 compressions successives, suivies de deux insufflations (*méthode du bouche à bouche, décrite plus loin). Alternez 30 compressions et deux insufflations.

Pour procéder aux compressions, il est recommandé de s’agenouiller près de la victime ; vos bras doivent être bien tendus. Placez ensuite le bas de la paume de vos mains (superposées) au centre de son thorax dénudé. Assurez-vous que votre position soit stable et que vous n’exercez pas de pression sur les côtes ni le bas du sternum. Lorsque vous effectuez une compression, la poitrine doit s’enfoncer de 5 à 6 centimètres, chez l’adulte. Tout en laissant vos mains appuyées sur le thorax, laissez la poitrine reprendre sa position initiale avant de procéder à la prochaine compression. Idéalement, le relâchement et le temps de la compression doivent être d’une durée égale.

Il est recommandé de faire 30 compressions à une fréquence de 100/minute (soit 2 par seconde) suivies de deux insufflations.

-Pour un adulte et un enfant (8 ans et plus) le thorax doit baisser de 4-5 cm par compression.

-Chez un enfant de 1 à 9 ans, la compression ne se fait que d’une main et la poitrine doit descendre de ½ de l’épaisseur du thorax au maximum seulement.

-Pour un nourrisson, le sternum doit baisser de 1/3 de l’épaisseur totale du thorax et la compression s’effectue avec deux doigts seulement.

 

 *Méthode du bouche à bouche : penchez la tête de la personne inanimée vers l’arrière ; soulevez son menton légèrement. Placez une de vos mains à plat sur son front et pincez doucement mais fermement les narines, entre le pouce et l’index. De votre autre main, faites en sorte de maintenir le menton pour que la bouche s’ouvre. Prenez une inspiration profonde, puis recouvrez la bouche de la victime de la vôtre en y insufflant régulièrement et lentement de l’air, durant environ 1-2 secondes. Vérifiez si la poitrine descend à l’expiration avant de passer à la prochaine insufflation.  Replacez vos mains sur la poitrine et faites 30 compressions thoraciques.

 

 Qu’est-ce qu’un défibrillateur ?

cardiaqueIl s’agit d’un appareil utilisé en urgence pour rétablir le rythme cardiaque d’une victime d’un arrêt cardiorespiratoire. Le défibrillateur envoie un choc électrique externe via deux électrodes placées sur la peau nue de la victime. Il en existe deux types : les modèles dits « internes » qui sont réservés au personnel médical et qui nécessitent une analyse des données ; les modèles dits « externes », automatisés ou semi-automatisés destinés au grand public. Le défibrillateur automatique (DEA) envoie le choc électrique sans l’intervention manuelle du secouriste ; une voix enregistrée guide celui-ci au niveau des directives (par exemple, s’éloigner du corps de la victime quand elle reçoit le choc).

Le défibrillateur semi-automatique (SEA) peut analyser le tracé cardiaque de la personne afin de décider s’il est nécessaire d’envoyer un choc électrique ou non. Il nécessite toutefois que le secouriste presse le bouton qui déclenche le choc, au moment où la voix enregistrée le lui indique.

 

Quand et comment utiliser un défibrillateur?

Il est très important de NE PAS appliquer un défibrillateur sur une personne qui n’est pas vraiment en arrêt cardiorespiratoire complet. La procédure pourrait lui causer certaines lésions neurologiques. Assurez-vous donc que la victime est inanimée et que vous ne percevez ni souffle ni pulsations cardiaques. Intervenez rapidement avec ce dispositif d’urgence, car tout retard dans son utilisation fait diminuer notablement les chances de survie de la personne en arrêt cardiorespiratoire. Le défibrillateur automatisé de type externe est facile à utiliser. Il vous indique les étapes à suivre une à la fois. Voici à quoi correspond la procédure de défibrillation externe :

  1. Installez la personne sur le dos, idéalement sur une surface ferme
  2. Dénudez son torse et placez une électrode du côté droit de sa poitrine
  3. Placez l’autre électrode sous son aisselle gauche
  4. Si le défibrillateur auquel vous avez accès est semi-automatique, suivez les directives indiquées par le message vocal pour l’envoi du choc.
  5. C’est l’appareil qui analysera si le cœur reprend ses pulsations normales.

Note : le défibrillateur n’est pas adapté pour les enfants.

Si la personne n’a pas repris conscience après un certain délai, le défibrillateur vous avertira par un message vocal de reprendre la manœuvre. Vous pourrez passer au massage cardiaque avec ventilation artificielle (méthode du bouche-à-bouche telle qu’indiquée plus haut) en suivant le rythme suivant : 30 compressions manuelles au thorax, laissez remonter la poitrine, deux insufflations

 

Les soins de RCR d’urgence et les statistiques.

Saviez-vous que 6% seulement des citoyens de France ont été formés aux techniques de réanimation cardiorespiratoire ? Selon la Croix-Rouge, 10 000 vies seraient sauvées chaque année, si ce nombre grimpait à 20%. Encore aujourd’hui, plus de 45 000 personnes décèdent chaque année à la suite d’un arrêt cardiaque.  Les manœuvres d’urgence rapides effectuées sur le lieu de l’incident constituent le premier maillon de la chaîne de survie. Plusieurs milliers de personnes perdent la vie chaque année après avoir subi un arrêt cardiaque à la suite de la fibrillation ventriculaire ; elles auraient probablement survécu si quelqu’un avait eu accès à un défibrillateur pour leur venir en aide. Le taux de survie dépasse 70% quand un défibrillateur a été utilisé dès l’arrêt cardiaque. Aux États-Unis, l’utilisation rapide d’un défibrillateur pourrait sauver au-delà de 100 000 vies chaque année.

 

En quoi consiste l’attestation de formation aux premiers secours ?

Il s’agit de la formation de base destinée au grand public. Peu onéreuse la formation est d’une durée de 10 heures environ. Elle donne lieu à une attestation délivrée par des associations reconnues (par exemple, la Croix-Rouge). Elle peut être suivie par des personnes de différents groupes d’âges. Des formations sont parfois aussi dispensées dans certaines entreprises et résidences d’habitation.

Si vous désirez pousser plus loin vos connaissances des procédures de réanimation cardiorespiratoire d’urgence, l’ouvrage « Les gestes qui sauvent, le guide du sauveteur », publié par la Croix-Rouge Française en 2001, constitue une référence de choix.

 

auto-hypnose

 

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

2 commentaires sur “Comment pratiquer le massage cardiaque et utiliser un défibrillateur ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *