LEVOTHYROX mon amour.

LEVOTHYROX mon amour.

 

Une grosse fatigue, d’horribles crampes lors de mes activités sportives, une gêne au niveau de la gorge, février 2015 je décide de consulter pour voir ce qui ne va pas. Le couperet tombe j’ai HASHIMOTO. Mon médecin m’explique que mes anticorps attaque ma thyroïde et que je vais devoir prendre un traitement à vie le LEVOTHYROX.

 

Au bout de quelque mois, tout rentre dans l’ordre, avec de temps en temps des hauts et des bas mais c’est gérable. Après quelques recherches je décide d’arrêter le GLUTEN qui, selon certains n’est pas conseillé en cas de maladie auto-immune. Je perds les 5 kg que j’ai accumulés et je me sens plus tonique.

 

LEVOTHYROX mon amour.Juillet 2017, je dois partir en vacances, il me reste 15 comprimés de LEVOTHYROX, je décide de passer à la pharmacie pour ne pas en manquer pendant ces congés. La pharmacienne me donne une boîte que je ne reconnais pas. J’avais entendu parler de la nouvelle formule sans y prêter attention, je lui demande si c’est bien celle-ci, elle me le confirme et me dis qu’il serait bien que je fasse un contrôle de TSH dans un mois.

 

Mi-juillet j’entame la nouvelle boîte, tout va bien je suis en vacances, il fait beau et tout se passe bien. Une semaine plus tard, je commence à m’inquiéter, en journée, j’ai d’étranges vertiges, des bouffées de chaleur considérables, des douleurs dans les articulations et les tendons et le plus terrible sont mes nuits.

 

J’ai toujours eu un bon sommeil, aujourd’hui après 5 semaines de traitement, ce n’est plus le cas. Je suis réveillée 2, 3 ou même quatre fois dans la nuit par des nausées. A chaque fois mon cœur se met à battre plus fort dans ma poitrine et je suis en transpiration, l’angoisse monte et j’ai beaucoup de mal à me rendormir. Je passe mon temps entre la chambre et le canapé pour ne pas déranger mon conjoint.

 

5 semaines ce sont écoulées, je suis donc allé faire mon contrôle de TSH, je suis sidérée, mon taux habituellement situé à 3.4 est passé à 12. (La norme se situe entre 0,4 à 4,00).  La nouvelle formule du LEVOTHYROX a fait son effet la déstabilisation est là devant mes yeux et je n’en reviens pas.

 

Que faire arrêter le traitement ? Mon médecin est en congé je ne peux donc pas le contacter, mais je serai sa première patiente à son retour. Contacter le numéro VERT mis en place par l’ANSM suite à l’ampleur de l’affaire ? Il est saturé dès sa mise en place. Porter mon témoignage à la télévision ? Oui je décide de le faire, car il faut que cela cesse… Pour que cela bouge et que l’on nous entende… Je ne veux plus être un cobaye.

 

Maryline

 

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *