Allergie au pollen : comment lutter ?

Allergie au pollen : comment lutter ?

 

Le printemps arrive à grand pas et avec lui les allergies au pollen ! Yeux qui grattent, nez qui coule, gorge qui pique, éternuements… Ces symptômes font partis de votre quotidien ? C’est que, comme des millions de français, vous cumulez les symptômes d’une allergie respiratoire. Plus communément appelé « rhume des foins », l’allergie au pollen touche chaque année des millions de français et peut vite devenir un véritable cauchemar pour les personnes concernées. Selon une étude menée par le RNSA, 20% des français sont atteints chaque année du « rhume des foins », ce chiffre ne cesse d’augmenter, le point avec NATEOSANTE !

 

Qu’est-ce qu’une allergie au pollen ?

 

Allergie au pollen : comment lutter ?L’allergie au pollen aussi appelée pollinose est une allergie provoquée par le pollen des arbres, des arbustes et plantes en suspension. Il faut savoir que le froid et la sécheresse diminuent la propagation des pollens alors qu’un temps chaud et humide augmente leur concentration. La végétalisation des villes accentue également l’exposition aux pollens. La période de pollinisation (transport du grain de pollen sur le stigmate de la fleur femelle, entraînant ainsi la fécondation) sera différente selon la région. Il faut aussi savoir que le réchauffement climatique engendre le fait que certains pollens se retrouvent dans des régions autrefois épargnées et que la durée de pollinisation s’est étendue ces dernières années (du printemps jusqu’à l’automne).

 

Quelques chiffres 

 

  • 25% des français souffriraient d’une allergie au pollen (elles sont plus fréquentes chez l’adolescent et le jeune adulte)

 

  • Selon l’OMS, en 2050 la moitié de la population occidentale sera touchée par les allergies au pollen

 

  • Les arbres et plantes fabriquent beaucoup plus de pollen qu’il y a 50 ans et ce afin d’assurer la survie de leur espèce

 

  • Les pollens les plus allergisants sont de petites tailles : ils peuvent être transportés par le vent à plusieurs dizaines de kilomètres de leur source

 

Symptômes d’une allergie au pollen. 

         

Les allergies au pollen se manifestent principalement par une rhinite et/ou une conjonctivite allergique. Lorsque la personne est en contact direct avec l’allergène elle est victime d’éternuements, d’écoulement nasal, nez bouché, yeux larmoyants et qui picotent, démangeaison au niveau du palais, du nez et des oreilles. Les allergies au pollen sont bien souvent accompagnées d’une fatigue intense due aux difficultés à respirer et à un manque de sommeil.

 

Elles peuvent également engendrer de l’urticaire, de l’eczéma voire des crises d’asthme si l’allergie respiratoire n’est pas prise en charge sérieusement. On le sait moins mais la pollution est un facteur aggravant pour le développement des allergies. En effet, elle agresse les muqueuses nasales et les bronches et les rend donc plus fragiles. Elles seront donc plus sensibles face au pollen.

 

Pourquoi le nombre de personnes allergiques augmente-t-il chaque année ?

 

Auparavant, nous étions en contact avec une grande diversité végétale. Aujourd’hui, cette diversité s’appauvrit considérablement, notamment en milieu urbain, milieu dans lequel nous sommes toujours confrontés aux mêmes espèces végétales.

 

Des gestes simples à adopter au quotidien. 

 

  • Ne tondez pas la pelouse et limiter les sorties en pleine nature surtout lorsqu’il y a du vent et n’hésitez pas à porter des lunettes de soleil

 

  • Ne faites pas sécher vos vêtements en extérieur : ils pourraient se charger d’allergènes présents dans l’air

 

  • Changez de vêtements dès que vous rentrez chez vous et idéalement prenez une douche

 

  • Equipez-vous d’un purificateur d’air intégrant un filtre HEPA et veillez à le garder allumer en permanence

 

  • Aérez votre domicile tôt le matin ou à la tombée de la nuit. Gardez les fenêtres fermées le reste du temps

 

  • En voiture, utilisez l’air conditionné plutôt que d’ouvrir les fenêtres et pensez à faire changer les filtres de votre habitacle régulièrement

 


Le mot de Thierry Ricci, fondateur de NATEOSANTE

 

 « Je suis ce qu’on appelle un allergique chronique. Il y a 10 ans, je souhaitais trouver une alternative aux traitements médicamenteux que je ne supportais plus. Après plusieurs mois de recherche, je découvre l’existence des purificateurs d’air. Ces machines, déjà très utilisées dans certaines régions du monde étaient presque inexistantes en France. Je décide de m’en procurer une pour la tester… A ma grande surprise, quelques jours d’utilisation suffiront à faire disparaître les symptômes qui me gâchaient la vie depuis des années. Suite à cela j’ai décidé de me lancer dans une belle aventure entrepreneuriale en concevant une gamme compète de purificateurs d’air. Mon objectif ?  Offrir des solutions préventives au plus grand nombre et limiter ainsi la prise de traitements médicamenteux. En presque 10 ans nous avons équipé des milliers de familles et NATEOSANTE compte désormais 15 salariés » Thierry Ricci, fondateur de NATEOSANTE.

 

SITES A CONSULTER :

 

  • RNSA, réseau national de surveillance aérobiologique (permet de s’informer notamment sur les pics de pollution au pollen) www.pollens.fr

 

 

À propos de NATEOSANTE : 

 

Expert en qualité de l’air intérieur, NATEOSANTE développe depuis 10 ans, des solutions innovantes pour lutter contre les sources de pollution intérieure. La société a également développé une solution Made in France dédiée aux professionnels.

 

Site web particuliers : www.nateosante.fr

 

Site web professionnels : www.nateosantepro.com        

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire

 

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches ? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.