L’âge fragile récit de Valérie Mollière.

L’âge fragile récit de Valérie Mollière.

 

Un autre regard sur les maisons de retraite

 

C’est à travers des anecdotes et une galerie de portraits que Valérie Mollière, infirmière, nous raconte avec beaucoup d’humanité, de douceur et d’humour, le quotidien d’une maison de retraite.

 

L’âge fragile récit de Valérie Mollière.Elle revient sur son travail, ses rencontres avec ses patients, leurs histoires, leurs doutes mais aussi leurs joies. On y fait la connaissance de Fernand, incorrigible optimiste, Irène et Jean, ce couple que l’amour des livres a rapproché ou encore Monique qui raconte son amour de jeunesse disparu.

 

En face, Sophie, Audrey ou Julie les accompagnent, jour après jour, malgré la difficulté de leurs métiers, avec constance et fidélité.

 

Bien sûr, il est question de dépendance, de solitude, de souffrance, voire même de désir de mourir mais le lecteur est invité à porter un regard bienveillant sur ces lieux de vie et leurs résidents.

 

Une plongée sensible au sein d’un établissement pour personnes âgées dépendantes où tout est dévoilé, sans complaisance ni faux-semblants, avec pudeur et lucidité.

 

Avant-propos :

 

J’avais seize ans lorsqu’une association me sollicita pour distribuer à des personnes âgées les étrennes de Noël. Je connaissais bien les rues de mon quartier pour les avoir maintes fois arpentées, mais j’ignorais tout de cette tranche d’âge, hormis ce que j’en avais appris en côtoyant mes grands-parents.

 

C’est donc avec une légère appréhension – mais beaucoup de motivation – que j’avais accepté cette mission. Munie d’un sac à dos rempli de cadeaux et d’un petit carnet sur lequel j’avais inscrit les coordonnées des personnes isolées, je m’étais présentée au seuil des différents domiciles. La plupart des personnes visitées étaient des femmes, âgées de soixante à quatre-vingt-dix ans. Certaines vivaient seules et possédaient encore des capacités à se déplacer ; d’autres, fragiles, très affaiblies par l’âge et ses pathologies, avaient besoin d’une aide pour sortir et vivaient souvent recluses.

 

Celle dont je vais vous parler maintenant m’a non seulement permis d’entrer dans l’univers des personnes âgées, mais aussi d’y consacrer une grande partie de mon activité professionnelle en tant qu’infirmière dans des unités de soins gériatriques, puis en qualité d’infirmière coordinatrice en EHPAD, depuis cinq ans.

 

A propos de l’auteur

 

L’âge fragile récit de Valérie Mollière.

 

Valérie Mollière est infirmière coordinatrice au sein d’établissements de soins pour les personnes âgées (EPHAD). Elle signe aujourd’hui son premier livre, le condensé d’une vie.

 

A propos des ateliers Henry Dougier :

 

Créée en 2014, la maison d’édition les ateliers Henry Dougier souhaite raconter la  société contemporaine dans le monde, en donnant la parole aujourd’hui à des témoins souvent invisibles. Notre objectif : briser les murs et les clichés !

 

Site: http://ateliershenrydougier.com

 

Découvrez le livre « L’âge fragile » en cliquant ci-dessous :

 

L’âge fragile récit de Valérie Mollière.

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.