Le grand dictionnaire de la Métamédecine.

Le grand dictionnaire de la Métamédecine.

 

Chaque symptôme est un message

 

Claudia RAINVILLE

 

Comprendre le langage de nos symptômes pour guérir plus rapidement.

 

Au-delà du conscient, il y a l’inconscient qui recèle l’explication aux perturbations intérieures manifestées par nos malaises et nos maladies. Médecine et Métamédecine sont complémentaires, comme le sont dans le cerveau l’hémisphère gauche (masculin) et l’hémisphère droit (féminin). La Métamédecine est le pendant féminin de la médecine. Elle met ainsi l’emphase sur l’écoute en profondeur de la personne qui consulte afin de de l’aider à prendre conscience de l’origine de ses souffrances lui permettant de s’en libérer.

 

Grâce au nouveau Grand Dictionnaire de la Métamédecine, vous découvrez l’origine de vos maux, vous saurez quelle est la bonne question à vous poser vis-à-vis de vos symptômes ou de la maladie qui vous affecte. Vous y trouverez des exemples, des solutions et vous apprendrez à pratiquer l’auto-guérison. Si vous êtes médecin, infirmier, thérapeute, psychologue…, ce livre va vous aider à mieux comprendre la souffrance de vos patients et à mieux les guider dans leur démarche de guérison.

 

AVANT-PROPOS

 

À mes amis lecteurs,

 

Le grand dictionnaire de la Métamédecine.Certains d’entre vous me lisent depuis 1989, moment où je me suis lancée avec toute mon inexpérience dans le monde de l’écriture. Que de fois par la suite vous ai-je entendu me dire : « Ce livre, c’est ma petite bible… », « en vous lisant, je vous entendais me parler… », « je me suis guéri avec votre livre… », etc.

 

Certains lecteurs m’ont particulièrement touchée par leurs témoignages, l’un d’eux m’avait, entre autres, écrit ces mots : « On vous lit même sous les bombes… » Plusieurs thérapeutes m’ont dit utiliser mes ouvrages dans leur pratique, et des médecins, des infirmières m’ont avoué avoir recommandé mes livres à leurs patients, on a même proposé à l’une d’elles, qui suivait mes formations, de lui installer une table aux urgences où elle pourrait répondre aux questions des patients, pendant qu’ils attendent de rencontrer un médecin. Qui sait, peut-être qu’un jour cela deviendra une pratique dans les cliniques médicales et, peut-être, même aux urgences ?

 

L’aventure de ce livre a débuté en 1984. À cette époque, je travaillais depuis des années comme coresponsable du département de microbiologie d’un centre hospitalier en banlieue de Montréal et je suivais en parallèle des cours de formation en animation de groupe au Centre écoute ton corps à Montréal, fondé par Mme Lise Bourbeau.

 

Comment opère la Métamédecine ?

 

Pendant des années, j’ai moi-même essayé de définir ce qu’était la Métamédecine en m’appuyant sur les définitions que me donnaient mes participants. Certains la définissaient comme une philosophie de vie, d’autres la présentaient comme une médecine psychosomatique, d’autres comme la médecine des émotions, d’autres comme une médecine de l’âme, mais tous étaient d’accord pour dire qu’elle était avant tout une médecine d’éveil de conscience, qui conduit la personne qui s’engage sur ce parcours à une meilleure maîtrise de sa vie. Après toutes ces années, j’en arrive à la conclusion qu’elle est tout simplement la médecine féminine, car elle ne pose aucune action concrète, contrairement à la médecine masculine.

 

Tout son art repose sur l’écoute de la personne qui consulte. Écoute des sentiments et des émotions qui ont donné naissance à des affections ou à des mal-être. Si une personne se fracture la hanche, elle aura besoin d’un praticien de la médecine masculine, mais si une personne souffre de reflux gastrique qu’aucun médicament n’arrive à soulager, la médecine féminine pourra l’aider à prendre conscience de la cause et à s’en libérer.

 

Donc, médecine et Métamédecine sont complémentaires comme nos deux hémisphères cérébraux. Les consultants en Métamédecine ne posent pas de diagnostics, ne prescrivent pas de médicaments et ne se substituent en aucun cas au corps médical de référence.

 

Les consultants en Métamédecine sont formés notamment à l’écoute en profondeur des personnes qui les consultent. En utilisant les clefs de la Métamédecine, ils guident la personne à prendre conscience de la cause de sa souffrance, l’aident à trouver une solution à ce qui la perturbe, la guident à travers un processus thérapeutique à se libérer de sa charge émotionnelle, en l’encourageant à entreprendre l’action libératrice.

 

Puisse ce livre être un très bon guide sur la voie de ton évolution et te permettre de mieux préserver ta santé.

 

A propos de l’auteur

 

Le grand dictionnaire de la Métamédecine.

 

Claudia RAINVILLE fondatrice de la Métamédecine est une spécialiste de l’intervention psychosomatique. Sa formation scientifique en microbiologie médicale lui a donné la rigueur, la méthode, le sens de l’analyse et le discernement, qui lui ont servi dans ses recherches. Depuis trente ans, elle a formé des centaines de praticiens à son approche tant au Canada, en Europe, en Afrique, qu’en Amérique Latine. Elle est aussi l’auteure de nombreux ouvrages à succès traduits en plusieurs langues, tels Ma vie pour la lumière ou J’ouvre la porte à l’abondance, parus chez le même éditeur. Le présent ouvrage représente 35 ans de recherches avec plus de 20 000 personnes écoutées en consultation individuelle ou de groupe, sur quatre continents.

 

Découvrez le livre « Le grand dictionnaire de la Métamédecine » en cliquant ci-dessous :

 

Le grand dictionnaire de la Métamédecine.

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.