Natura : Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux.

Natura : Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux.

 

Pascale d’Erm 

 

Longtemps considérées avec condescendance, les études traitant des effets de la nature sur notre santé et notre bien-être ont connu récemment un essor fulgurant. Vous pensez que la « nature vous fait du bien » ? Qu’une simple marche en forêt vous procure du bien-être, ou vous aide à ne plus ressasser vos idées noires ? Votre intuition a vu juste. Désormais, les scientifiques considèrent qu’il existe suffisamment de preuves pour dire qu’une immersion, même brève, dans des environnements naturels, a un impact positif sur tous les critères de santé. Voici le récit de 25 ans de recherche sur la façon dont le la nature a des effets positifs sur notre santé psychique et physique.

 

En 1984, Roger Ulrich publie un article remarqué dans le prestigieux magazine Science. Le professeur en architecture y rapporte pour la première fois que les personnes hospitalisées dont la fenêtre donne sur un parc arboré guérissent plus vite et avec moins d’antidouleurs que ceux dont la fenêtre ouvre sur un mur.

 

Un grand nombre d’études suivront. On découvrira ainsi que les écoles les plus végétalisées affichent de bien meilleurs résultats académiques que les écoles dépourvues de nature autour des bâtiments. De ces premiers constats naîtront en Scandinavie les écoles forestières, qui essaimeront à travers le monde et qui proposent un apprentissage en pleine nature dont les bienfaits sont solidement documentés.

 

Prenons également le professeur Qing Li, médecin immunologiste à l’université de Tokyo. En 2005 il lance sa première étude au sujet de l’impact des arbres sur le système immunitaire et devient l’un des pionniers du shinrin yoku (bain de forêt ou sylvothérapie).

 

Natura : Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux.Une douzaine d’hommes d’âge mûr vont marcher selon un protocole précis et demeurer en forêt trois jours et deux nuits. À l’issue du programme, Li et ses collègues effectuent les relevés biologiques de base (sanguins et urinaires) et constatent une augmentation de 52 % du nombre de lymphocytes (ou globules blancs) NK (Natural Killer), impliqués dans la défense de l’organisme contre les infections, les virus et dans la régulation de certaines cellules cancéreuses. L’activité des protéines anticancéreuses a aussi augmenté de 28 % pour les perforines et de 48 % pour les granulysines. Le groupe qui avait pour mission de marcher en ville, en comparaison, ne montre aucune augmentation de l’activité des NK ou des protéines anticancéreuses. Ces effets protecteurs de l’immunité naturelle persistent jusqu’à trente jours après le bain de forêt.

 

Le professeur Li attribue ces bénéfices immunitaires aux molécules aromatiques volatiles émises par les arbres pour se préserver des infections bactériennes, des insectes ou des champignons : les phytoncides. D’autres études démontreront les effets bénéfiques de la nature, sur la dépression notamment.

 

Voici quelques exemples des nombreuses études évoquées dans cet ouvrage.

 

Un véritable livre-enquête qui fait le récit de travaux du monde entier, dans des disciplines aussi variées que la médecine, la biologie, les neurosciences, la psychologie environnementale, la géographie, l’ingénierie forestière. Leurs résultats concordent pour affirmer que la nature a un effet de rééquilibrage sur notre santé globale.

 

Avec cet ouvrage, c’est un nouveau chapitre de nos liens avec l’ensemble du monde vivant qui s’écrit. Natura nous invite à ne plus jamais regarder comme avant le marronnier de la fenêtre de notre bureau…

 

Introduction

 

Prendre le pouls de nos relations avec la nature

 

Intuitivement, nous savons que notre sentiment de bien-être est plus grand lorsque nous effectuons une marche en montagne, une promenade dans un parc ou quelques pas dans la garrigue. Mais que ferions-nous si nous disposions d’éléments objectifs, ou de preuves scientifiques, qui attestent que la fréquentation de la nature renforce notre immunité, nous aide à lutter contre le stress, les états dépressifs ou l’hyperactivité des enfants, restaure la concentration, améliore notre humeur, réduit les risques de maladies cardio-vasculaires, de diabète de type 2 et atténue les inégalités socio-économiques en matière de santé ? Et quelles seraient les conséquences de ces découvertes dans le domaine de la santé publique, de l’urbanisme ou de l’éducation ?

 

Mes premières interrogations sont nées en 2009 de la rencontre avec des personnes vivant en autonomie dans la forêt ou ayant recours aux éléments naturels comme « tiers soignant ». Qu’il s’agisse de jardinage thérapeutique dans les hôpitaux ou de séjours en immersion dans la forêt, c’était comme si la nature elle-même jouait un rôle de médecin dans ces processus. « C’est en soignant la nature qu’elle nous soigne », m’affirmaient certaines d’entre elles ; d’autres me disaient avoir « vitalement » besoin d’être dans la nature ; d’autres encore me confiaient ressentir « l’énergie des arbres ».

 

Toutes exprimaient une « joie profonde », une grande vitalité, et une incroyable créativité à fleur de peau. Ces sentiments positifs, d’équilibre, de calme et de vigueur que « mes gentils sauvages » disaient percevoir au contact d’un environnement naturel avaient-ils une explication ? D’où venait leur « pleine santé » ? La nature a-t-elle des pouvoirs « thérapeutiques » sur le corps et l’esprit ? Qu’est-ce qui, dans la nature, pourrait agir ainsi sur nous directement ? Et, plus profondément, au-delà de l’attrait et de l’émotion esthétique que nous pouvons éprouver devant un paysage, où en sommes-nous de nos relations avec le monde vivant ?

 

Sommes-nous « en mal de nature » ?

 

A propos de l’auteure

 

Natura : Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux.

 

Journaliste et auteure spécialisée dans les questions de nature et d’environnement depuis une vingtaine d’années, Pascale d’Erm a travaillé aux côtés de la Fondation Nicolas Hulot, de Yann Arthus Bertrand, de l’ex Cinquième (Gaïa), de France 3 Ouest et Ushuaïa TV. Elle a publié dans Santé Magazine et collabore régulièrement à Psychologies magazine.

 

Aujourd’hui, elle consacre ses recherches à l’influence des femmes dans l’émergence d’un nouveau monde, les liens entre la nature et la santé et l’articulation entre transformation individuelle et collective (l’écologie intérieure, ou écologie du cœur).

 

« Soeurs en écologie » fait la synthèse de ses rencontres marquantes avec des femmes actrices du changement et de ses propres expériences d’immersion dans la nature.

 

Compte twitter: @pascalederm

 

Découvrez le livre « Natura : Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux » en cliquant ci-dessous :

 

Natura : Pourquoi la nature nous soigne… et nous rend plus heureux.

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.