Base DIY : étapes pour s’en servir et réussir l’e-liquide.

Base DIY : étapes pour s’en servir et réussir l’e-liquide.

 

Meta : La base DIY est un élément essentiel quand on souhaite fabriquer son e-liquide. Quelles sont les précautions à prendre pour y parvenir ? Réponse ici.

 

Base DIY : comment l’utiliser dans la fabrication de son e-liquide ?

 

Pour réaliser votre e-liquide, vous avez besoin d’une base DIY. Même si d’autres ingrédients indispensables à la composition doivent s’y ajouter, elle demeure l’élément central autour duquel la fabrication se réalise. Comme l’indique son nom, c’est la base. Elle est disponible en plusieurs essences. Voici pour vous un décryptage de la façon de vous en servir pour fabriquer votre e-liquide.

 

Ce qu’il faut savoir sur la base DIY

 

Base DIY : étapes pour s’en servir et réussir l’e-liquide.D’abord, sachez qu’il s’agit de deux mots anglais assemblés ayant chacun une signification particulière. Le premier « base » désigne un liquide neutre, sans eau ni alcool, avec ou sans nicotine pour réaliser un e-liquide. Le second « DIY » de l’ensemble base DIY est plutôt un sigle hérité d’une phrase anglaise « do it yourself » qui peut se rendre par fais-le toi-même.

 

Dans le fond, le DIY représente une méthode de consommation alternative consistant à fabriquer soi-même son e-liquide. Cette technique permet à celui qui l’emploie d’opter pour la dose voulue, une base au taux de nicotine de son choix afin de composer un e-liquide personnalisé. Le principe est simple : gouttes d’arômes concentrées + base neutre PG ou VG ; patientez quelques jours, et c’est prêt.

 

Les différentes compositions de bases

 

Pour fabriquer votre e-liquide, différents composants permettent la préparation de la base DIY. Il s’agit du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG) dont les dosages sont fonction des résultats souhaités. Ainsi, avec ces éléments on peut obtenir les solutions suivantes :

 

  • 100 % PG : elle restitue très bien le hit (sensation dans la gorge), mais le volume de vapeur est faible. Elle déshydrate et nécessite de boire assez pour compenser l’assèchement ;

 

  • 100 % VG : le volume de vapeur est aussi important que pour une cigarette ordinaire. Le hit est limité autant que les arômes sont altérés. En plus, attention à ne pas chauffer au-delà de 150 °, sinon le VG dans la base DIY produira de l’acroléine, une substance toxique ;

 

  • 80PG/20VG : cette composition compense le manque de vapeur et l’assèchement provoqué par le PG ;

 

  • 50 PG/50 VG : c’est le meilleur compromis permettant une production de vapeur acceptable ainsi qu’un hit satisfaisant.

 

Si vous souhaitez explorer davantage l’univers des arômes, visitez le blog Gataka.

 

Les autres ingrédients nécessaires

 

Base DIY : étapes pour s’en servir et réussir l’e-liquide.À ces éléments cités ci-dessus s’ajoutent d’autres ingrédients permettant d’obtenir un e-liquide réussi. Il s’agit du booster nicotine, une base neutre avec une forte concentration de nicotine. Lorsqu’il entre dans la solution e-liquide, il en rehausse le taux de nicotine. Ensuite, vous aurez besoin d’arômes concentrés qui existent en de nombreuses essences variées.

 

À la base DIY, vous pouvez également ajouter des additifs qui aident à relever la saveur de certains arômes, de rafraîchir l’e-liquide ou le sucrer. Sachez que cette solution est purement optionnelle. N’oubliez pas non plus les accessoires tels que des flacons vierges, du matériel de protection, des seringues, etc. pour manipuler et stocker la préparation.

 

Comment réaliser son e-liquide soi-même grâce à un calculateur ?

 

Plusieurs plateformes spécialisées proposent des calculateurs pour aider leurs utilisateurs à fabriquer eux-mêmes leur e-liquide. Comment ça fonctionne ? Le calculateur détermine la quantité (en ml) de concentrés d’arômes à intégrer à votre base DIY après lui avoir indiqué :

 

  • la quantité d’e-liquide que vous désirez obtenir au final ;

 

  • le taux de propylène glycol et de glycérine végétale de votre base. Notez que plus de PG équivaut à plus de hit en gorge et plus de VG entraîne plus de vapeur ;

 

  • le taux de nicotine.

 

Une fois que l’ensemble est prêt, comment vapoter le plus agréablement possible ? Consultez cette page pour le savoir.

 

Il est utile de préciser que les résultats sont en millilitre. Par ailleurs, certains calculateurs indiquent le temps de steep approprié qui dépend souvent de la saveur des concentrés utilisés.

 

arrêter de fumer

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.