Pourquoi recommande-t-on la Quercétine quand on a des allergies

Pourquoi recommande-t-on la Quercétine quand on a des allergies ?

 

Les flavonoïdes sont réputés pour leurs nombreux bienfaits sur l’organisme, notamment pour les irritations des yeux et autres réactions inflammatoires. La Quercétine, le plus actif des flavonoïdes, est particulièrement recommandé en prévention des allergies, par exemple avant la saison des pollens, ou même en traitement. Découvrez les bienfaits de la Quercétine, notamment sur les allergies, ainsi que sa posologie et les précautions à prendre pour la consommer.

 

Qu’est-ce que la Quercétine ?

 

Les flavonoïdes sont des pigments végétaux, autrement dit des composés qui vont donner leur couleur aux fleurs, aux fruits et aux légumes. Découverts en 1937 par le lauréat du Prix Nobel de physiologie ou médecine Albert Szent-Györgui de Nagyrápolt, on en dénombre aujourd’hui plus de 4000, dont la Quercétine.

 

La teneur en Quercétine varie selon les espèces et variétés de végétaux, mais aussi selon les conditions de culture et la période de récolte. Le ginkgo et le millepertuis notamment, deux plantes thérapeutiques, en contiennent, de même que les pelures d’oignon.

 

La Quercétine est reconnue comme l’un des flavonoïdes les plus actifs. Naturellement présente dans les végétaux, elle a également de nombreux bienfaits sur l’organisme, notamment le renforcement de la paroi des vaisseaux capillaires (d’où le nom de « vitamine P » d’abord donné aux flavonoïdes avant que l’on s’aperçoive qu’il ne s’agissait pas vraiment de vitamines), et des propriétés anti oxydantes et anti inflammatoires. Associée à la vitamine C, elle améliore l’absorption de cette vitamine par votre organisme et retarde son élimination.

 

Où la trouve-t-on ?

 

Pourquoi recommande-t-on la Quercétine quand on a des allergies Si la Quercétine n’est pas considérée comme un nutriment essentiel, sa consommation pourra vous apporter de nombreux bienfaits. On estime qu’une personne en consomme en moyenne entre 22 mg et 50 mg par jour, ce qui reste très bas. Pour constater des effets thérapeutiques, il faudra en consommer davantage, soit en prenant de suppléments alimentaires, soit en consommant des aliments riches en Quercétine, comme les câpres, la livèche, les oignons rouges, le chocolat noir, l’ail, les pommes, les brocolis crus, les haricots verts, le raisin rouge, les baies rouges ou violettes (groseilles, canneberge…), les cerises, l’aneth frais, le vin rouge, ou  encore le thé.

 

Les câpres restent l’aliment les plus riches en Quercétine, avec une teneur de 180 mg de Quercétine pour 100 g de câpres, suivies par la livèche (170 mg pour 100 g), le chocolat noir (25 mg pour 100 g), et l’oignon rouge cru (15 mg pour 100 g). A noter que dans l’oignon, la Quercétine se concentre principalement au niveau de sa couche extérieure ou de la partie près de la racine.

 

Quels sont les bienfaits de la Quercétine ?

 

Antioxydant et anti-inflammatoire

 

Pour commencer, la Quercétine possède une action antioxydante, confirmée par de nombreuses études scientifiques. La Quercétine  est le plus actif des flavonoïdes et le plus puissant capteur de radicaux libres, dont elle va bloquer l’activité. Résultat : la Quercétine va contribuer à limiter le stress oxydatif et donc à diminuer l’intensité des inflammations.

 

Plus concrètement, la Quercétine va inhiber certaines molécules, à l’origine de l’inflammation de votre organisme, notamment le TNF (Tumor Necrosis Factor), une cytokine très impliquée dans les réactions de phase aigüe.

 

La Quercétine est donc efficace pour soulager les prostatites (inflammations chroniques de la prostate) et cystites (infections urinaires).

 

L’activité antioxydante de la Quercétine lui permet également de protéger le système nerveux contre le déclin cognitif lié à l’âge, mais aussi de protéger la vision.

 

Protecteur cardiovasculaire

 

La Quercétine est également efficace pour lutter contre certaines maladies cardiaques et vasculaires, notamment les troubles coronariens et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

 

En effet, la Quercétine permet de baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL), à raison d’une forte consommation (500 mg par jour) et de diminuer, à terme, la pression artérielle. Pour les diabétiques, elle permettra de faire baisser la tension.

 

Selon certaines études, la Quercétine permettrait également d’inhiber l’agrégation des plaquettes sanguines qui est à l’origine de l’athérosclérose.

 

Quels sont ses bienfaits sur les allergies ?

 

Pourquoi recommande-t-on la Quercétine quand on a des allergies La Quercétine est particulièrement efficace en cas d’allergies. En effet, les études menées en laboratoire, in vitro et sur des animaux, ont montré que la Quercétine diminue la production d’histamine (déclencheur des symptômes allergiques) en stabilisant les membranes des cellules à l’origine de sa libération, les mastocytes. Elle va également inhiber les cytokines, des molécules impliquées dans l’inflammation, et les immunoglobulines E (IgE), des anticorps qui réagissent à l’allergène et vont causer les réactions allergiques.

 

La Quercétine est ainsi efficace pour traiter les allergies, quelles qu’elles soient : allergies digestives, allergies respiratoires (asthme, rhume…), allergies de peau (eczéma, urticaire…). Elle peut être utilisée aussi bien en préventif qu’en curatif.

 

Comment consommer de la Quercétine ?

 

La Quercétine doit être consommée à jeun le matin, ou en dehors des repas, afin de faciliter son assimilation par l’organisme. On la prend en cure d’un mois minimum, et la posologie est à adapter au résultat souhaité. Pour prévenir ou traiter une allergie, on prendra 300 mg à 600 mg par jour, à répartir en 3 fois pendant la journée.  Pour profiter de son action anti-inflammatoire, on prendra 600 mg à 1200 mg par jour, en répartissant également les prises en 3 fois sur la journée.

 

Il peut être intéressant d’associer la prise de vitamine C et de Quercétine puisque la vitamine C va augmenter son absorption par l’organisme, et donc ses bienfaits.

 

Quelles sont les contre-indications et effets secondaires ?

 

Attention à ne pas dépasser la dose de 1200 mg par jour. Pour un usage prolongé, c’est-à-dire en cure de plus de 2 à 3 mois, on déconseillera d’ailleurs de prendre plus de 500 mg par jour : en effet, peu d’études ont été menées pour le moment sur son action à long terme, tandis que l’on sait qu’en-dessous de 3 mois, la prise de Quercétine n’engendre pas d’effets secondaires, mis à part des maux de tête et d’estomac en cas de surdosage.

 

On déconseille en outre la consommation de Quercétine  aux personnes ayant un déséquilibre de la thyroïde ou des problèmes rénaux.

 

A noter également que la Quercétine peut interagir avec certains médicaments, à savoir les antibiotiques  de la famille des fluoroquinolones, les anticoagulants, les corticostéroïdes, le taxol (un médicament prescrit dans le cadre d’une chimiothérapie), ou encore la ciclosporine (un médicament prescrit aux patients après une greffe pour éviter le rejet de l’organe greffé).

 

Enfin, on évitera la prise de Quercétine avec les compléments alimentaires suivants : les oméga-3, le chardon-marie, la vitamine E, les acides gras de poisson EPA/DHA, le Resvératrol, le ginseng, les graines de lin ou le ginkgo.

 

Source : http://www.quercetine.fr/

 

Remèdes naturels de santé

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!
Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.