La cigarette électronique attend sa réhabilitation

La cigarette électronique : une réhabilitation en catimini.

 

Le monde commence à peine à envisager l’après-coronavirus, même si les contaminations atteignent régulièrement des records inquiétants. Pendant que l’attention des médias se focalisait exclusivement, et à juste titre, sur la séquence pandémique, des études ont livré des résultats intéressants sur le potentiel du vapotage pour la lutte contre le tabagisme. On fait le point sur la situation.

 

Le THC contaminé et le Covid-19 expliquent les pneumonies « mystérieuses » de fin 2019

 

Tout d’abord, il a été démontré que la série des hospitalisations et des décès survenue aux Etats-Unis en novembre et décembre 2019 n’étaient pas due aux cigarettes électroniques, comme il avait été supposé à l’époque. En effet, deux causes ont été définitivement identifiées : les premiers cas de coronavirus, puis la commercialisation d’un lot de produits de vapotage avec du cannabis (THC) contaminé. Cette désinformation a porté un coup dur à l’industrie des cigarettes électroniques et du vapotage, et la réhabilitation de ces alternatives au tabagisme n’a pas eu la médiatisation qu’elle mérite, ne serait que pour les dédouaner des hospitalisations et des décès de la fin de l’année dernière.

 

La cigarette électronique attend sa réhabilitationDeuxièmement, deux études récentes montrent des tendances positives en ce qui concerne le tabagisme chez les adolescents américains. Les chiffres de l’Hexagone ne devraient pas être publiés avant la fin de l’année, mais elles devraient suivre les mêmes tendances. Le taux d’adolescents américains qui fument des cigarettes a chuté de façon spectaculaire, et ceux qui ont essayé les cigarettes électroniques ne basculent pas vers la cigarette classique. La meilleure nouvelle est que le taux de tabagisme des élèves a chuté de 35 % en 2019 par rapport à 2014, un record.

 

Dans l’une de ces études, des chercheurs britanniques ont analysé les résultats de l’enquête nationale américaine sur le tabagisme chez les jeunes (2014 – 2017) et ont conclu que moins de 1 % des adolescents américains qui utilisent des e-cigarettes sont devenus des fumeurs réguliers. En outre, l’étude annuelle « Monitoring the Future » a montré que le taux de tabagisme chez les adolescents continue de baisser de façon spectaculaire par rapport aux sommets atteints dans les années 1990 dans une majorité des pays de l’OCDE, dont la France.

 

Troisièmement, l’interdiction des saveurs de vapotage et la restriction de la vente des e-cigarettes peut avoir un effet négatif global, car de nombreux utilisateurs peuvent simplement recommencer à fumer des produits du tabac traditionnels en l’absence d’alternative.

 

Les e-cigarettes sont réservées aux adultes

 

La réglementation et la régulation de la consommation des cigarettes électroniques et de tous produits potentiellement néfastes pour la santé sont importantes. Il incombe aux fabricants, mais aussi et surtout à l’Etat via les organismes de santé, de veiller à promouvoir ces produits sans publicité mensongère, et surtout sans cibler une population autre que celles des adultes fumeurs. Aujourd’hui, de nombreux fabricants de cigarettes électroniques soutiennent l’initiative visant à relever l’âge minimum légal pour acheter les cigarettes électroniques et les cigarettes traditionnelles de 18 à 21 ans dans de nombreux pays. D’autres ont réalisé sur une base volontaire une charte contre la promotion et le marketing des cigarettes électroniques auprès d’une cible jeune et d’axer leurs efforts sur la cible des fumeurs cherchant à initier un sevrage tabagique sans brusquer leur organisme.

 

C’est la multiplication des initiatives de ce type qui permettra à la cigarette électronique de jouer pleinement son rôle d’outil décisif dans la lutte contre le tabagisme qui fait chaque année des millions de morts partout dans le monde. L’industrie du vapotage et de la cigarette électronique a toutefois du pain sur la planche, car avant les considérations commerciales et industrielles, elle doit d’abord affronter la désinformation, parfois financée par les grands noms de l’industrie du tabac. Pour l’heure, certains fabricants proposent des e-liquides. L’achat d’e liquide vous permet de recharger vos cigarettes électroniques sans nicotine… un nouveau gage de bonne foi lorsque l’on sait que c’est cette substance qui cause la dépendance et donc l’achat répété par le consommateur.

 

Goodbye comfort zone

 

arrêter de fumer

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.