Repas de fêtes en famille, cette année tout le monde s'y met !

Repas de fêtes en famille, cette année tout le monde s’y met !

 

            Comme chaque année, en dépit du fait que la crise sanitaire va peut-être nous imposer quelques contraintes, la période des fêtes sera l’occasion pour toute la famille de se retrouver et de partager des moments de partage et de convivialité. Pourquoi ne pas profiter de l’opportunité pour se trouver des occupations en commun, autour de la cuisine par exemple ? Nous allons vous proposer quelques idées de préparation à effectuer dans la perspective des agapes à venir… Quelques entrées, quelques plats, et quelques desserts, pour le régal des petits, comme des grands…

 

I/ Commençons par les entrées…

 

            Afin de pouvoir mettre à contribution aussi bien les plus jeunes que les plus « expérimentés » en matière de gastronomie, nos idées de préparation se borneront à des préparations somme toute à la portée de tous. Vous n’aurez plus qu’à distribuer les rôles et les tâches aux enfants et aux autres, puisque s’agissant du casting du « Qui joue quoi », nous considérons qu’il n’est pas de notre ressort ! Nous avons aussi pris le parti de plutôt mettre en avant des aliments, des denrées et des mets qui figurent parmi ceux traditionnels pour la période. Tous à vos tabliers et à vos ustensiles de cuisine, nous voilà lancés, sans faire appel à un professionnel, et sans non plus avoir besoin de prendre de cours de cuisine !

 

Repas de fêtes en famille, cette année tout le monde s'y met !

 

Que diriez-vous pour commencer le repas, d’une petite crème brûlée façon figue et foie gras ?

Voilà une recette très simple à réaliser et qui ne prendra pas plus d’une heure pour ce qui est de la préparation.

 

Les ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

150 à 200 grammes de foie gras mi-cuit – 2 œufs, 2 décilitres de crème – 2 figues fraîches (ou à défaut, utilisez 3 ou 4 figues séchées, que vous allez réhydrater pendant 5 à 10 minutes, dans un bol d d’eau, voire de vin rouge) – 30 grammes de beurre – 6 centilitres de vinaigre balsamique – du sel et du poivre.

 

La préparation :

 

Commencez par découper le foie gras en petits bouts, puis mixez le tout dans un bol ou autre.

Ajoutez la crème ainsi que les œufs, le sel et le poivre, puis bien mélanger le tout.

Versez votre appareil dans de petites cassolettes puis enfournez-les.

Faites cuire le tout à 90 ° C pendant environ 25 minutes (il ne faut pas que la crème bouille).

Placez les cassolettes au réfrigérateur.

Sortez vos figues de l’eau ou du vin si vous n’aviez pas de figues fraîches, et découpez les en lamelles avant de les faire sauter dans une poêle avec une bonne noix de beurre.

Ajouter une grosse pincée de sucre afin d’amorcer une caramélisation, puis déglacez presque aussitôt au vinaigre balsamique.

Vous pouvez ensuite saupoudrer un peu de sucre sur les crèmes et faire caraméliser au chalumeau ou sous un grill.

Enfin, vous n’avez plus qu’à déposer les petites lamelles de figue sur les crèmes brûlées avant de servir et…de vous régaler tout simplement !

 

Après la crème brûlée et le foie gras, à présent tournons-nous vers un autre met de choix pour la période, j’ai nommé les délicieuses Noix de Saint Jacques… Nous vous proposons une recette rapide et très goûteuse, dans laquelle vous allez marier terre et mer, poireau et Saint Jacques, pour un duo plus que parfait ! Une dizaine de minutes de préparation, un petit quart d’heure de cuisson, et le tour est joué !

 

Les ingrédients : pour 6 personnes

 

2 à 3 noix de Saint Jacques par personne – 120 grammes de beurre – 3 décilitres de crème épaisse – 6 blancs de poireau – du sel et du poivre

 

La préparation :

 

Pour commencer, découpez vos 6 blancs de poireau en fines julienne (en lamelles pour ceux qui ne connaissent pas le terme), puis placez-les dans une casserole où vous avez mis une noix de beurre à fondre, puis salez. Couvrez la casserole et faites cuire à l’étuvée à feu doux jusqu’à ce que les julienne deviennent fondantes. Ajoutez la crème et laissez réduire jusqu’à ce que vous obteniez un résultat bien lié et bien homogène. Dans une autre poêle, faites revenir les noix de saint jacques avec une noix de beurre, salez puis déglacez avec un filet de citron. Piquez vos noix de saint jacques sur une brochette que vous allez déposer dans votre assiette, à côté de la julienne de poireau à la crème, elle-même joliment disposée avec un emporte-pièce par exemple.

 

II/ Les plats de résistance…

 

Après avoir commencé le repas sur les chapeaux de roue avec nos entrées, vous sentez que votre appétit, vérifiant l’adage consacré, est effectivement venu en mangeant ! Voilà donc nos propositions de plats de résistance, que vous pourrez prendre le temps de préparer avec l’aide de tous les membres de la famille, petits comme grands…

 

Le premier plat que nous allons vous proposer est un chapon farci aux marrons, et li y a de quoi faire, car la recettes prend un certain temps s’agissant de la préparation…

 

Les ingrédients : pour 6 personnes

 

1 chapon d’environ 3 kg – 2 ou 3 oignons blancs et autant de rouges – 1 bocal de marrons (300-400 grammes) – 2 gousses d’ail – 2 œufs – du sel et du poivre – 4 ou 5 centilitres d’Armagnac

 

La préparation :

 

Commençons par la farce si vous le voulez bien… Déposez les marrons, les oignons blancs et l’ail dans un bol pour mixer le tout de sorte qu’il reste tout de même quelques morceaux un peu plus gros que les autres. Ajoutez à cela les 2 œufs que vous aurez au préalable battus en omelette, puis versez l’Armagnac, salez et poivrez, puis mélangez bien le tout !

 

Vous pouvez à présent farcir votre chapon avec générosité et placer la bête dans un plat en disposant autour de lui les oignons rouges coupés pas trop fins. La cuisson du chapon prend un certain temps, entre 2h45 et 3 heures, le tout à 180 ° C. N’oubliez pas d’arroser le chapon régulièrement, afin que la chair ne soit pas trop sèche à la dégustation. Nous avons testé la recette et nous pouvons en témoigner, le résultat est absolument succulent, alors ne vous privez pas !

 

Repas de fêtes en famille, cette année tout le monde s'y met !

 

Après cette première idée de plat de résistance structurée autour d’un chapon, nous allons à présent prendre le contre-pied et nous tourner vers une solution originale, puisque la recette que nous nous apprêtons à vous proposer est végétarienne ! Oserez-vous ou non ?… Commencez par lire le détail, ensuite vous pourrez trancher, voici notre Blanquette de poisson !

 

Les ingrédients : pour 6 personnes

 

1,5 litre d’eau, 1 oignon blanc et 25 cl de vin blanc pour le bouillon – 30 grammes de Maïzena – 600 ml de bouillon de poisson – 150 g de crème fraîche – des légumes de saison (asperges, pomme de terre, des fèves, des courgettes…) – 300 grammes de crevettes roses – 2 kg de lotte ou de colin

 

La préparation :

 

Démarrez la préparation en découpant les filets de colin ou de lotte et décortiquez les crevettes en conservant les carapaces afin de les faire bouillir pour le bouillon. Ce dernier sera préparé dans une marmite, dans laquelle vous allez mettre l’eau, le vin, l’oignon blanc et les carapaces de crevettes. Portez le bouillon à ébullition puis filtrez à l’aide d’une passoire ou d’un chinois avant de remettre la marmite au feu et de faire cuire les légumes dans le bouillon puis de les remiser.

 

Réduisez le bouillon jusqu’à obtenir environ 600 grammes puis faites saisir les tronçons de poisson pendant 5 à 7 minutes. Ajoutez la Maïzena au bouillon avec un peu d’eau et les 150 grammes de crème, puis faites cuire à feu doux jusqu’à ce que la sauce s’épaississe à souhait. Assaisonnez en fonction de vos goûts, puis versez la sauce sur le poisson et …il ne reste plus qu’à servir et à vous régaler !

 

 

III/ Un repas sans dessert,…pas question !

 

Après vous êtes largement resservi et avoir englouti votre entrée et dévoré votre plat, il vous reste une petite place, toute petite, pour pouvoir loger un petit bout de dessert dans votre estomac…

 

Lorsque l’on parle de dessert, au cours de la période de Noël, comment ne pas penser à la bûche traditionnelle ? Nous allons vous en proposer une version que vous pourrez prendre le temps de préparer en compagnie de vos enfants, alors à vos tabliers !

 

Les ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

Pour la génoise → 100 grammes de farine – 100 grammes de sucre – 5 œufs – 1 sachet de sucre vanillé Pour la crème → 250 grammes de beurre ramolli – 100 grammes de chocolat noir – 100 grammes de sucre – 15 cl d’eau – 3 jaunes d’œuf

 

La préparation :

 

Le gâteau roulé → Mélangez les 4 jaunes d’œuf avec le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce qu’il soit crémeux, puis ajoutez un œuf et travaillez votre appareil à la spatule. Ajoutez la farine petit à petit puis les blancs battus en neige que vous allez incorporer doucement. Étalez ensuite votre pâtes sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé et enfournez à 200 ° C pour environ 10 minutes. Sortez le gâteau une fois qu’il est cuit et retournez-le sur une surface tempérée ou froide sans pour autant ôter le papier, puis le recouvrir d’un torchon (rendu mou par la vapeur d’eau, il sera plus facile à rouler correctement).

 

La crème au beurre → Faites fondre le sucre dans de l’eau à feu doux jusqu’à obtention d’un épais sirop. Verser ce dernier sur les jaunes d’œufs en remuant à l’aide d’un fouet de façon continue jusqu’à ce que l’appareil soit froid. Rajoutez le beurre en pommade et mélangez jusqu’à obtenir une crème lisse.

 

Montage final → Ôtez la feuille de papier sulfurisé, tartinez la pâte avec la crème et roulez l’ensemble dans le sens de la longueur en tenant le tout bien serré. Recouvrez ensuite le tout de chocolat et faites quelques petites rainures au couteau ou à la fourchette pour simuler l’écorce. Décorez à votre goût et remisez au frais avant de servir !

 

Si  toutefois vous n’êtes pas trop bûche de Noël ou que vous souhaitez proposer une variante ou un autre dessert en bonus, nous allons à présent vous présenter une recette exquise de mousse au chocolat blanc. C’est une variante de la mousse au chocolat traditionnelle, qui remporte un franc succès auprès des enfants, mais pas seulement !

 

Les ingrédients : pour 6 personnes

 

1 tablette de chocolat blanc (200 grammes) – 200 ml de crème (35 % de matières grasses) – 1 plaquette de chocolat praliné et 5 ou 6 crêpes dentelles (pour faire un croustillant praliné).

 

La préparation :

 

Découpez la tablette de chocolat blanc en carreaux et faites-les fondre en utilisant la méthode du bain marie. Battez la crème fleurette jusqu’à la transformer en Chantilly bien ferme (vous pouvez faire refroidir la crème au préalable, ce la facilitera la montée de la chantilly…). Prenez la moitié de cette crème et mélangez avec le chocolat blanc fondu jusqu’à ce que vous obtenir une texture homogène, puis ajoutez le reste de la crème et mélangez à nouveau.

 

Laissez reposer et servez dans des petites coupes avec des petits cubes de poire ou de banane pourquoi pas, mais vous pouvez aussi tout à fait déguster ce dessert sans fruits, avec quelques biscuits (cigarettes russes, palmito, etc.) pour l’accompagner. Le praliné croustillant s’obtient en faisant fondre le chocolat praliné au bain marie, puis en ajoutant les crêpes dentelle après les avoir finement broyées. Un filet de ce praliné croustillant va littéralement rehausser votre mousse au chocolat, même si, toute seule, elle était déjà véritablement délicieuse.

 

Repas de fêtes en famille, cette année tout le monde s'y met !

 

Conclusion :

 

Comme vous l’avez lu au fil de cet article, nous avons essayé de varier les plaisirs, les textures et les goûts, de sorte que tout un chacun s’y retrouve. Toute la famille pourra être mise à contribution pour la préparation et la cuisine à proprement parler, et ce sera notamment l’occasion de passer un moment convivial tous ensemble, en prenant le temps des bonnes choses et des choses simples. Un repas préparé en commun n’a pas la même saveur et vous serez bluffé de voir comme les enfants sont heureux et même littéralement transportés lorsqu’ils ont mis la main à la patte (voire à la pâte…)  et qu’ils retrouvent dans leurs assiettes, les mets qu’ils ont préparés pour l’occasion, à vos côtés.

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.