*Fêtes de Noël* Et si on parlait chocolat !

*Fêtes de Noël* Et si on parlait chocolat !

 

Inconcevable d’imaginer les Fêtes de fin d’année sans chocolat ! Bûches pâtissières ou bûches glacées, 100 % noir ou au piment d’Espelette, en savoureux bonbons ou en papillotes… Le chocolat se met en quatre pour nous apporter plaisir et gourmandise, et les Français le lui rendent bien. Plus de 30 % d’entre nous consomment du chocolat tous les jours!

 

Riche en magnésium, source de fer et d’antioxydants, densité calorique… au-delà de ses célèbres propriétés nutritionnelles, Nutriting, expert en nutrition intelligente, nous livre des notions supplémentaires… Parce que lorsqu’il s’agit de chocolat on n’en a jamais assez !

 

Prêt à rivaliser avec les mordus de chocolat ?

 

Beurre, fèves, poudre ou pâte de cacao : quelles différences ?

 

*Fêtes de Noël* Et si on parlait chocolat !La fève de cacao est composée de 2 parties différentes : d’un côté la poudre qui renferme les protéines, glucides, fibres et minéraux, et de l’autre le beurre de cacao qui n’est autre que la matière grasse contenue la fève à hauteur de 50 %.

 

La pâte de cacao est obtenue en écrasant les fèves de cacao jusqu’à l’obtention d’un liquide qui se solidifie rapidement à température ambiante. Privilégiez une pâte de cacao crue, c’est-à-dire un produit obtenu sans chauffage et qui conserve donc toutes ses propriétés nutritionnelles.

 

Addiction au chocolat : info ou intox ?

 

De nombreuses personnes se disent droguées au chocolat, mais peut-on vraiment l’être ? Bien que le chocolat contienne des substances psychoactives, il faudrait en consommer plus de 20 kg au quotidien pour ressentir les mêmes effets qu’une drogue. D’autre part, chez les personnes se disant « chocolatomanes » on ne retrouve pas de symptômes de dépendance comme le manque ou l’accoutumance. Ne cherchons pas plus loin, ce sentiment de bien-être après avoir consommé du chocolat serait tout simplement parce que c’est bon.
Le seul coupable serait donc le plaisir !

 

Consommer un carré de chocolat peut être bénéfique, à condition de choisir un chocolat noir riche en cacao au lieu d’un chocolat blanc ou au lait. Au-delà de ses atouts nutritionnels, sa puissance en bouche nous satisfait plus rapidement et nous en consommons donc moins.

 

Doit-on forcément terminer le paquet ?

 

Même si le chocolat ne reste généralement pas longtemps au placard, il serait dommage de laisser s’évader une partie de ses arômes ! Si vous aviez en tête de le placer au réfrigérateur, oubliez cette idée car le chocolat n’aime pas l’humidité, il risquerait de blanchir voire même de s’avarier.

 

De façon idéale, conservez-le dans un placard entre 15 et 18°C, si possible à l’abri de la lumière pour éviter qu’il ne s’oxyde.

 

Quelques clics pour en savoir plus !

 

Pour celles et ceux qui se posent encore des questions sur la nutrition, rendez-vous sur la toute nouvelle version du site nutriting.com ! Riche en informations et éducatif, nutriting.com est une véritable plateforme clé-en-main qui reprend les fondamentaux et les transposent de façon ludique et accessible.

 

Lancé par 3 amis d’enfance, nutriting.com permet de devenir acteur de sa nutrition et d’adopter un comportement alimentaire sain, en accord avec son mode de vie.

 

  1. Sondage Toluna, 16/03/2015, échantillon de 1511 personnes de 18 ans et plus

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *