cancer colorectal

Opération Mars Bleu : une campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal.

 

En 2015, le cancer colorectal est le 2ème cancer le plus meurtrier chez les hommes (après le poumon), et le 3ème chez les femmes (après le sein et le poumon). D’après les estimations, le nombre de cancers colorectaux devrait augmenter dans les prochaines années pour atteindre environ 45 000 nouveaux cas annuels en 2020 (source INCa).

 

Les nouveaux cas sont principalement détectés chez des personnes âgées de 50 ans et plus. Ce cancer qui tue chaque année 18.000 personnes peut être guéri dans près de 90% des cas s’il est détecté à temps. Les facteurs de risques avérés sont multiples à savoir : la mauvaise alimentation, le manque d’activités physiques ou encore l’alcool.

 

« Ce type de cancer se développe principalement à partir de cellules de la paroi interne du côlon. Les cellules évoluent en polypes ou adénomes, bénins, puis dégénèrent dans la grande majorité des cas en tumeurs cancéreuses » nous explique le Docteur LESCUT, radiothérapeute à l’Institut de Cancérologie de Bourgogne.

 

« Plus il est dépisté tôt, plus les chances de guérison sont importantes, et moins les éventuels traitements seront lourds».

 

Une campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal.

 

cancer colorectalDans ce contexte, l’opération Mars Bleu, la campagne nationale annuelle de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal prend toute son importance. Il s’agit d’encourager les personnes âgées de 50 à 74 ans à utiliser un kit de dépistage. Il se compose d’un tube en plastique avec un embout, permettant de recueillir un prélèvement de selles.

 

Le kit est gratuit, disponible auprès du médecin traitant, et son analyse est prise en charge en totalité par l’Assurance Maladie. Si le test est positif, cela ne signifie en rien qu’un cancer est installé, mais que des examens complémentaires doivent être réalisés, tels qu’une coloscopie. Le test de dépistage doit être réalisé tous les 2 ans, afin de détecter au plus tôt d’éventuelles lésions précancéreuses et les traiter dans les meilleures conditions.

 

« Si toutefois un cancer est en place, des techniques thérapeutiques existent, telles que la chimiothérapie (colon, rectum) ou la radiothérapie (principalement indiquée dans le cas d’un cancer rectal). Associées ou non à de la chirurgie, ces techniques permettent de guérir dans 9 cas sur 10 » précise le Docteur LESCUT.

 

Opération Mars Bleu à l’ICB

 

– Campagne nationale annuelle de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

– Le cancer colorectal est le 2ème cancer le plus meurtrier chez les hommes, le 3ème chez la femme – 9 cancers du colon sur 10, détectés tôt, peuvent être guéris.

– Une dimension régionale et une prise en charge sur toute la région Bourgogne Source

 

Alors au mois de Mars, levez les tabous ! Faites-vous dépister si vous ne l’avez encore jamais fait et si vous avez plus de 50 ans, parlez-en à vos proches.

 

Informations complémentaires sur :

Site de la Ligue contre le Cancer de Côte d’Or :

http://www.ligue-cancer21.net/blog/article/depistage-des-cancers-du-colon

 

Télécharger le guide 

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre


 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *