Endométriose : des barbelés dans mon corps.

Endométriose : des barbelés dans mon corps.

 

Virginie Durant

 

Endométriose : une femme sur dix en souffre et l’ignore

 

Un témoignage accablant sur le silence et le mépris du corps médical face à l’endométriose. Une maladie gynécologique très répandue mais peu connue et diagnostiquée trop tardivement.

 

Témoignage

 

Dès l’âge de 12 ans, Virginie souffre atrocement de douleurs dans le bas du ventre. Les médecins ont estimé qu’il s’agissait de réactions liées à la puberté sans même l’ausculter. Pourtant, la souffrance ne faiblit pas, au contraire. À 19 ans, Virginie subit une ablation de kystes aux trompes ; à 25 ans, elle est opérée d’une fausse couche alors qu’elle n’est pas enceinte. Et la maladie, elle, continue de gagner du terrain, sans être diagnostiquée. Virginie a des barbelés qui enserrent ses entrailles, ses organes sont pris dans du béton.

 

Les médecins nient ses douleurs : « C’est dans votre tête. »

 

Endométriose : des barbelés dans mon corps.Comment trouver alors la force d’étudier, d’aimer un homme, d’envisager un avenir professionnel ? Virginie se tourne vers les médecines parallèles, magnétiseurs, médiums, énergéticiens. Elle va errer de dépendance en dépendance, croyant à chaque visite frapper à la bonne porte. Jusqu’au miracle : un chirurgien l’écoute enfin, et décide de l’opérer en urgence.

 

Il sauve ses organes d’une endométriose étendue. Le mot est prononcé. Depuis des années, les nodules ligotaient les viscères, les ovaires, la vessie, le rectum et les intestins, se déployant telle une toile d’araignée et collant les organes entre eux. Virginie n’était pas folle, elle n’était pas une malade imaginaire.

 

Un témoignage accablant qui raconte vingt années de calvaire, et dénonce le silence et l’indifférence du corps médical.

 

Extrait du livre

 

Devenir femme

 

La douleur transperce mon bas-ventre avec la violence d’une déflagration. J’ai mal. J’ai très mal ; les maux éprouvés à cet instant-là m’accompagneront sans relâche, tout au long de mes vingt prochaines années.

 

J’ai 12 ans. Je suis assise à coté de ma très bonne amie Mélanie. Nous sommes en classe de 5 ème au collège de Lubersac en Corrèze. Une intervenante extérieur est venue nous expliquer comment las agences de publicité créent des slogans. Le sujet m’intéresse, cependant, je ne parviens pas à me concentrer : mon esprit est absorbé par les douleurs qui pétrissent mon ventre. Je m’agite sur le banc, remue mon bassin, croise et décroise mes jambes à la recherche d’une posture qui m’apaiserait. Mélanie essaie d’attirer mon attention. N’y parvenant pas, elle tapote discrètement ma main. Je relève la tête et me heurte au regard de notre enseignante de français qui me rappelle à l’ordre. Un élève pose une question, s’ensuit un brouhaha, j’en profite pour changer de position. L’effet est immédiat, les douleurs diminuent.

 

Toutefois le répit est de courte durée : j’ai l’impression que des barres d’acier se plantent dans mon bas-ventre ; les lombaires sont comme compressées, elles m’arrachent des cris que je refoule du mieux que je peux au fond de ma gorge. Un coup d’œil furtif à l’horloge m’indique qu’il reste vingt minutes de cours ; je m’accroche à la perspective de cette délivrance : il faut que je tienne. Mélanie se penche vers moi et me chuchote à l’oreille :

 

« Qu’est ce qui t’arrive ? Tu n’es pas comme d’habitude. »

 

Je veux lui répondre mais aucun son ne sort. Apres un effort, je parviens tout de même à balbutier :

 

« J’ai une gastro !

 

Ce n’est que ça ! conclut Mélanie, quelque peu sarcastique. Pourtant tu en fais une tête ! »

 

La sonnerie de 11h30 retentit. Persuadé d’être absente le lendemain pour cause de gastro, je demande à mon amie de prendre les leçons pour moi.

 

A propos de l’auteur

 

Endométriose : des barbelés dans mon corps.

 

Virginie Durant a 38 ans. Elle vit en Corrèze où elle anime des ateliers d’écriture.
Elle se bat pour une reconnaissance des douleurs féminines, en offrant un espace d’écoute aux femmes qui souffrent de maladies gynécologiques.

 

Découvrez le livre  » Endométriose : des barbelés dans mon corps » en cliquant ci-dessous :

Endométriose : des barbelés dans mon corps.

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches ? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.