Comment choisir un nom de domaine pour votre site Web ou votre blog ?

Comment choisir un nom de domaine pour votre site Web ou votre blog ?

 

La création d’un site Web exige la création d’un nom de domaine. Et pour la première fois, vous allez donc désigner votre domaine de premier niveau. En anglais, il se dénomme Top-Level Domain, plus connu sous la dénomination TLD.

 

N’ayez aucune crainte. Dans cet article, vous allez d’abord vous familiariser avec le TLD. Cela vous permettra entre autres de mieux décomposer certains termes.

 

Cela ne manquera pas de vous aider à faire le bon choix pour nommer votre site Web. Avec ces informations, vous allez vous habituer aux modalités et procédures à suivre pour obtenir votre TLD.

 

Le TLD pour votre quotidien

 

Le domaine de premier niveau est également appelé le domaine de tête. Il est aussi dénommé extension. En un mot, il fait partie du sous-domaine de la racine.

 

Comment choisir un nom de domaine pour votre site Web ou votre blog ?Le TLD désigne en français le domaine de premier niveau. Dans la pratique, il représente le dernier label au nom de domaine attribué à un site Web. Traditionnellement, il se trouve à la fin de l’adresse URL et constitue le dernier élément du nom de domaine.

 

Actuellement, il existe environ 600 domaines de premier niveau. Ils sont répartis en trois catégories. Ce sont des TLD spéciaux, des TLD nationaux et des TLD génériques.

 

Ces derniers se rapportent à des alternatives bien spécifiques, à une industrie ou organisation. C’est pour cela que vous rencontrerez .gov pour gouvernement et .edu pour éducation.

 

Dans la pratique, chaque pays dispose d’un domaine de premier niveau associé. À titre d’exemple, pour la France c’est le .fr, pour la Belgique avec le .be et pour la Suisse avec le .ch. Depuis quelques années, il est devenu possible de personnaliser son domaine de premier niveau, genre .séjours.

 

Plus de détails

 

Le point qui précède le domaine de premier niveau sert tout simplement à séparer le domaine de premier niveau du sous-domaine. Parmi ces domaines, trois d’entre eux sont fréquemment les plus utilisés. Il s’agit de .com, .net et  .org.

 

Com est une abréviation de commercial. Pour net, cela veut dire network ou réseau. Enfin, org désigne organisation.

 

Obtenir un nouveau domaine de premier niveau

 

Pour votre nouveau site, il n’est pas difficile d’acquérir un domaine avec un nouveau TLD. En effet, il est tout à fait possible d’enregistrer un nom de domaine de plusieurs manières. Un grand nombre d’hébergeurs Web fournissent un nom de domaine gratuit lors d’une inscription à un plan d’hébergement.

 

Une autre démarche assez courante consiste à utiliser un registrar de domaine. Celui-ci fait référence aux sites Web qui ont le droit de vendre des domaines. C’est assez facile, car vous entrez simplement le nom de domaine que vous souhaitez et vous saurez immédiatement si celui-ci est disponible ou non.

 

Le choix d’un registrar de noms de domaine

 

Pour le choix d’un registrar de noms de domaine, l’essentiel c’est de trouver celui qui vous conviendra le mieux. Comme c’est un bureau d’enregistrement des noms de domaine, il prend en charge la réservation de ces noms.

 

Il dispose d’un registre de domaines génériques de premier niveau ou d’un registre de domaines nationaux de premier niveau. Le bureau fonctionne selon les directives des registres de noms de domaine désignés.

 

Précautions à prendre

 

Lors de la procédure de choix du nom de domaine, vous devez prêter une attention particulière aux frais cachés. Il peut aussi s’agir de frais supplémentaires.

 

En effet, certains bureaux sont très alléchants. Ils offrent des prix vraiment abordables pour l’enregistrement. Seulement, lors du renouvellement, vous risquez immanquablement de payer plus  cher. Pour éviter de telles surprises, vous aurez à bien connaître les conditions générales de souscription.

 

Assurez-vous de la disponibilité du nom de domaine

 

L’étape qui suit vise surtout à contrôler si le nom de domaine que vous avez choisi est disponible. Pour vous y faire, vous utilisez l’outil de vérification de domaine. En effet, celui-ci avec le domain checker (vérification de disponibilité du nom de domaine) vous fournit des domaines qui sont uniques.

 

Vous faites la saisie du nom du domaine souhaité dans la barre de recherche du vérificateur. Très rapidement, vous allez découvrir si celui-ci est disponible dans l’immédiat.

 

Des solutions appropriées

 

Dans le cas d’une réponse négative pour un nom de domaine non disponible, le vérificateur de nom de domaine peut encore vous aider. Dans une telle situation, il vous donne des synonymes ou des mots similaires à votre nom de domaine de second niveau.

 

Des fois, il se peut que les propositions qui vous sont soumises ne vous conviennent pas. Dans ce cas, vous pouvez carrément changer de TLD.

 

Un nom de domaine plus qu’un simple nom

 

Comment choisir un nom de domaine pour votre site Web ou votre blog ?Le choix de votre nom de domaine revêt toute son importance. Il ne s’agit nullement d’un simple raccourci pour prendre la place de votre adresse IP. Au contraire, il constitue un outil de marketing de valeur pour votre petite entreprise.

 

En effet, il a pour objectif de vous aider à améliorer le classement de votre site dans les moteurs de recherche. De ce fait, vous allez gagner en notoriété.

 

Des astuces utiles

 

Vous devez donc à tout prix obtenir un bon nom de domaine. Par conséquent, vous devez vous assurer qu’il est unique. Il doit impérativement se démarquer d’éventuels concurrents et être facilement prononçable.

 

Ensuite, il faut qu’il soit bref pour être mémorisable sans difficulté. Ainsi, un nom inférieur à une quinzaine de caractères ferait l’affaire. Les caractères spéciaux, traits d’union, chiffres et autres lettres doublées sont à éviter.

 

Un bon TLD pour un bon site

 

La pratique a démontré que la plupart des personnes intéressées ont tendance à opter pour l’adoption de l’extension .com. C’est tout à fait normal dans la mesure où elle représente l’extension la plus utilisée.

 

C’est vrai, car les gens ont l’habitude de la taper après un nom de domaine de deuxième niveau. C’est pour cette raison que beaucoup de noms de domaine se terminent par .com.

 

Toujours des solutions

 

Si des fois, le TLD de votre nom de domaine est déjà pris, il existe toujours une solution. En effet, vous pouvez dans ce cas utiliser d’autres types de TLD. Vous pouvez en choisir l’un d’entre eux.

 

Pour aller plus vite, il est conseillé de vous concentrer sur votre niche. À titre d’exemple, vous pouvez opter pour .store pour votre petite entreprise de boutique en ligne. À titre indicatif, il est également possible d’ajouter votre code de pays comme TLD.

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire viande aphtes

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.