Les allergies saisonnières

Les allergies saisonnières.

 

Vous souffrez d’allergie saisonnière, il y a toujours un moyen d’agir pour renforcer votre immunité ☺

 

Pourquoi suis-je allergique ?

 

Les allergies saisonnièresLa réaction allergique fait intervenir un type de globule blanc qui produit des immunoglobulines E (IgE) au contact des substances considérées comme étrangère (les allergènes).

 

Considérant que ce n’est pas normal d’être allergique, il s’agit d’une anomalie du fonctionnement des défenses du corps qui devient trop réactif vis-à-vis des substances et la libération d’histamine qui en découle est trop forte.

 

Comment ça se manifeste ?

 

Il y a 4 voies d’expression possibles, cutanée, oculaire, nasale et laryngée qui vont s’exprimer soit par des rougeurs, des inflammations, des démangeaisons (rhume des foins), le nez qui gratte, des écoulements nez ou en fond de gorge, des éternuements. S’ajoute souvent une grande fatigue et sur certaines personnes une hyper irritabilité.

 

Comment agir ?

 

Indépendamment des traitements antihistaminiques qui reste efficaces, mais à utiliser que sur du court terme car l’organisme finit par s’accoutumer sans que le terrain ne soit traité. D’autre part ils peuvent engendrer des effets soporifiques. Les corticoïdes sont prescrits également dans certain cas, mais on sait que sur le long terme l’absorption d’hormones stéroïdiennes compte pas mal d’effet secondaire.

 

Comment prendre en charge naturellement ?

 

En gémmothérapie

 

Personnellement je conseille très régulièrement en phytembryothérapie le Bourgeon de Cassis
(Ribes Nigrum) que vous pouvez trouver en suivant ce lien https://www.santarel.com/fr/produit/cassis/gcas.awpidlc=BS94, facile d’absorption pour les enfants comme les adultes et très efficace, 15 gouttes dans une bouteille d’eau à boire sur la journée et le soulagement se fait ressentir très rapidement.

 

Mais là encore nous traitons le symptôme, qui apporte un grand soulagement, mais le terrain ne sera toujours pas traité. Il faudra donc y associer une autre alternative.

 

En Herboristerie

 

Le plantain lancéolé, qui peut être utilisé sous différentes formes selon ce que nous traitons, en infusion, en compresse ou en macération. Existe en poudre, gélule, tisane, extrait hydro-alcoolique.

 

L’ortie piquante la plus intéressante car elle sature lentement les récepteurs à l’histamine de sorte que celle-ci ne puisse plus se fixer en présence de l’allergène. C’est la plante de désensibilisation par excellence. Elle existe sous différentes formes également, tisane, poudre, gélule, extrait hydroalcoolique, macération. À adapter selon l’individu

 

Ces protocoles sont à faire sous forme de cure.

 

En micro nutrition

 

La Quercetine sous forme de gélule, à utiliser tant en préventif qu’en traitement saisonnier. Les laboratoires Santarel ont associé un excellent produit Modurel à prendre en cure de 3 à 6 gélules selon les cas https://www.santarel.com/fr/produit/modurel/mod.awp?idlc=BS94

 

Le cassis sous forme de gélule efficace pour réduire les symptômes oculaires et nasaux

 

Les comprimés d’œuf de caille qui augmenter naturellement la tolérance aux diverses agressions environnementales telles que la poussière, le pollen, les acariens ou encore le poil d’animaux.

 

L’oligothérapie

 

Les oligoéléments limitent les réactions inflammatoires et renforcent la résistance de l’organisme face aux allergènes

 

Le manganèse est l’anti allergie par excellence, il inhibe la sécrétion de l’histamine, l’un des messagers chimiques libéré par le système immunitaire lors des réactions allergiques, d’autre part il est cofacteur de nombreuses enzymes qui stimule la fabrication des cellules.

 

Le zinc et le cuivre peuvent y être associés, le zinc étant plutôt protecteur alors que le cuivre plutôt anti inflammatoire

 

En aromathérapie

 

Huile essentielle d’estragon, a raison d’une goutte directement sur le poignet en mélange avec une huile végétale 2 à 3 fois par jour, calme très rapidement dans les minutes qui suivent. Efficace pour calmer les symptômes.

 

Voilà quelques pistes pour agir sur vos allergies saisonnières, mais le mieux étant toutefois de consulter afin d’adapter votre prise en charge. Des conseils en alimentation et supplémentation peuvent améliorer les processus d’allergie en restaurant la flore intestinale qui est une des premières barrières immunitaires.

 

D’autre part l’approche préventive sous forme de cure ou de traitement de fond ne s’aborde pas de la même façon, aussi il est toujours plus prudent de personnaliser votre accompagnement. Vous pouvez me consulter en téléconsultation ou en cabinet en prenant rdv directement sur https://www.doctolib.fr/naturopathe/vincennes/beatrice-svitone et pour plus d’information vous pouvez consulter mon site https://beatricesvitone.fr/

 

Goodbye comfort zone

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire viande aphtes

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.