Etre plus malin que le diable, c’est possible !

 

Souvent, face à certaines situations malencontreuses, on a tendance à faire porter le chapeau des conséquences au diable. Que l’on y croie vraiment ou qu’il s’agisse d’une métaphore, il est parfois plus facile de se décharger de sa responsabilité sur le mauvais esprit. Pourtant, d’autres personnes traversent les mêmes situations et s’en sortent brillamment. Quelle est la différence entre l’état d’esprit (mindset) de la personne qui cherche un responsable, et celle qui cherche à surmonter les obstacles ? Comment parvenir à être plus malin que le diable ?

 

Comment le diable exerce sa malignité ?

 

Le diable, qui n’est rien d’autre que l’énergie négative qui se dégage de l’esprit de l’homme, dispose d’un mode opératoire propre. A l’instar de Napoléon Hill, le célèbre auteur d’ouvrages sur le développement personnel, de nombreux auteurs ont écrit et dévoilé ce qui caractérise ces ondes négatives intrinsèques à la pensée de l’homme. De fait, dans le livre “Plus malin que le diable”, publié 70 ans après sa rédaction, Napoléon H. a livré l’essentiel sur les pensées négatives et sur les techniques à adopter pour s’en débarrasser.

 

Dans cet ouvrage, l’auteur décrit la peur comme la principale alliée du diable, et notamment l’arme la plus subtile et la plus dévastatrice qu’il utilise pour contrôler l’esprit de ses sujets.

 

La peur se développe sous de nombreuses formes :

 

  • peur de la pauvreté ;
  • peur de la maladie ;
  • peur de la critique ;
  • peur de la perte de l’amour ou de la solitude;
  • peur de la vieillesse ;
  • peur de la mort…

 

Il faut souligner qu’à des degrés divers, ces différentes peurs sont profondément ancrées en chacun et influent énormément sur les choix et les décisions, donc sur la vie de façon globale. Dans ce lot, deux formes de peurs peuvent être considérées comme particulièrement puissantes, parce que envahissant facilement beaucoup de personnes : la peur de la pauvreté et la peur de la mort.

 

Etre plus malin que le diable, c'est possible !

 

Duper le diable pour s’affranchir de sa domination

 

Vous vous demandez sans doute s’il est effectivement possible de duper le diable. La réponse est oui : depuis des lustres, de nombreuses personnes réussissent cet exploit, à l’instar des personnages du célèbre conte du pont de Nantes. Comment s’y étaient-ils pris ? Pour rejoindre plus rapidement l’autre rive du fleuve, les habitants avaient entrepris de réaliser un pont. Après maints efforts, ils virent tout leur ouvrage englouti par les eaux.

 

Alors qu’ils ne savaient plus à quel saint se vouer, le diable, comme à son habitude, se pointe pour les duper et conclure un marché. Le contrat stipule qu’après les avoir aidés à réaliser le pont, les habitants devront lui offrir la première âme qui s’engagera sur le pont, ce qu’ils acceptèrent. Mais une fois l’ouvrage terminé, ils dupèrent le diable en faisant passer un chat sur le pont. C’est ainsi qu’ils le battirent à son propre jeu, ce qui est évidemment possible dans la vie réelle aussi.

 

Cultiver le libre arbitre et la confiance en soi

 

Le libre arbitre peut se définir comme le fait d’effectuer ses propres choix de façon libre et sans contrainte. C’est aussi libérer ses pensées de toutes les influences extérieures et penser par soi-même. Quant à la confiance en soi, elle implique de se connaître et surtout de croire en son potentiel et en sa capacité à faire des choix, à prendre des décisions et à pleinement les assumer. Il s’agit d’une croyance positive forte de ce que dans le futur, l’on peut accomplir ou obtenir ce que l’on souhaite.

 

Dans le but de dominer les pensées négatives, ces deux éléments permettent de faire des choix judicieux, de prendre des décisions justes et de s’y tenir. Ils aident également à prendre du recul sur les événements, à se détacher des choses afin de voir la vie de façon positive et objective. En d’autres termes, ils permettent de toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

 

Ces deux éléments libèrent de la peur et favorisent le développement d’idées positives et constructives loin de toute influence.

 

Etre plus malin que le diable, c'est possible !

 

7 principes pour renverser l’emprise des pensées négatives

 

Les habitants dans le conte du pont de Nantes auraient pu craindre la peur de la damnation éternelle et ne jamais réussir cet exploit. Quand ils ont cru en eux et en leur capacité à vaincre le mal, ils y sont véritablement parvenus. Seulement, pour réussir un tel exploit, il leur a fallu :

 

  • réfléchir par eux-mêmes et développer une pensée positive : ils ont songé à une solution plus rapide pour atteindre l’autre rive, avec la pensée positive qu’ils y parviendraient quoi qu’il en coûte ;

 

  • définir un but et un plan d’action pour l’atteindre : leur but était le pont et leur plan d’action a conduit à une première tentative ;

 

  • analyser chaque échec et en tirer des leçons : ils ont tiré leçon de la première tentative ratée pour prendre des décisions plus objectives ;

 

  • décider de rendre service : malgré un premier échec, ils ont tenu dans leur objectif de rendre service à toute la ville ;

 

  • considérer le temps comme un allié et non un ennemi : en dépit d’une première tentative sans succès, ils ont pris appui sur le temps pour adopter une nouvelle stratégie ;

 

  • intégrer que la peur n’est pas réelle, mais n’est qu’une manifestation de l’esprit : s’ils avaient eu peur de perdre une âme, ils n’auraient jamais accepté l’aide du diable ;

 

  • être attentifs à la qualité de ses pensées, sachant que les pensées positives attirent les choses positives : ayant pour seul objectif d’aider, ils ont reçu l’idée positive de remplacer l’âme humaine par un animal.

 

En fait, l’ensemble des actions menées par ces personnages se reposait sur les 7 principes de vie suivants.

 

  • Avoir des objectifs clairs.
  • Prendre le contrôle de son corps et de son esprit.
  • Tirer des leçons de ses échecs.
  • Faire le tri autour de soi et s’entourer de personnes positives.
  • Faire du temps un allié.
  • Vivre en harmonie avec ses propres valeurs.
  • Rester prudent et éviter les actions orientées par les émotions.

 

Vous savez à présent tout ce qu’il faut pour prendre le diable à son propre piège à travers le libre arbitre, la confiance en soi et les pensées positives. Alors, c’est à vous de décider de faire comme les personnages du conte, en reprenant le contrôle des éléments qui vous échappent et en vous montrant plus malin que le diable dans l’atteinte de vos objectifs.

 

Goodbye comfort zone

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire viande aphtes

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.