5 activités DIY à faire en famille

5 activités DIY à faire en famille.

 

Cela fait de nombreuses années déjà que la mode du « Do It Yourself », que l’on désigne souvent par les trois lettres DIY, a le vent en poupe et conquiert un public de plus en plus large. Il faut dire que ce mouvement est une sorte de prolongement naturel de la « vague verte » que l’on voit poindre, à l’orée d’un siècle décisif pour l’avenir de notre civilisation. L’écologie, le recyclage et la transversalité des objets vont devenir centraux et un noyau familial soudé, saupoudré d’une pincée de débrouille sera le terreau fertile pour une réinvention de nos modes de consommation. Voyons comment vous allez pouvoir envisager quelques projets vraiment sympas à mener en famille, dans la bonne humeur…

 

I/ De petites choses qui changent tout…

 

5 activités DIY à faire en famille

 

Voici dans un premier temps quelques petites idées d’activités pour vous et vos enfants, qui nécessiteront rien de plus que du matériel que vous possédez déjà et que vous pourrez pratiquer un peu comme vous le désirez au cours de l’année…

 

La magie des histoires…

 

Notre première idée ne nécessitera guère plus que quelques feuilles de papier et de quoi écrire, plus un brin d’imagination, mais nous faisons confiance aux enfants s’agissant de cet ingrédient. L’idée consiste à construire ensemble une petite histoire, un conte, une fable, et à la matérialiser dans le dur, en fabricant ensuite un petit livret relié, que vous pourrez conserver et venir consulter lorsque vous le désirerez.

 

5 activités DIY à faire en famille

 

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, les adultes doivent endosser le rôle de garde-fou, en amont de la création du récit, et fixer une sorte de cadre, en accord avec les enfants, de sorte que le récit, si possible, aille bien d’un point A vers un point Z, en passant par au moins quelques lettres entre temps, si vous permettez la métaphore. Le cadre ce sont bien entendu les personnages, mais aussi l’endroit (l’unité de lieu) et l’époque (l’unité de temps) où se tiendra le récit. Si les enfants sont capables d’écrire, alors chacun va apporter sa pierre à l’édifice, et à tour de rôle, avec le stylo, par le biais d’une phrase qui fera avancer le récit.

 

Il va de soi qu’en fonction du degré de cohérence souhaité, il faudra parfois recentrer un peu le propos, mais laissez les enfants avoir libre cours à leur imagination, c’est avant tout leur histoire. Une fois rédigée, si besoin est, et si cela tient aussi à cœur aux enfants, remettez l’histoire et le tout bien au propre. Et pour finir, vous pourriez fabriquer une reliure en papier cartonné, puis pourquoi pas la couverture, avec un dessin. Il ne vous restera plus qu’à  remiser le précieux objet à la bibliothèque, avec tous les autres volumes de votre saga familiale, dans l’attente d’une lecture ultérieure !

 

Créatures et paysages de pierre…

 

Voici une activité vraiment hyper fun et des plus créatives pour les petits comme pour les grands : la peinture sur cailloux ! Vous n’aurez besoin qu’un peu de peinture et de quelques pinceaux, évidemment… Première étape, allez à la chasse au cailloux avec vos enfants, essayez de leur faire comprendre le gabarit et les caractéristiques nécessaires ; si possible le caillou doit présenter une surface plus ou moins plane ou bombée, mais plutôt régulière, et les graviers, évidemment, sont trop petits, sauf si vous souhaitez les colorer complètement pour créer un effet sol bariolé par exemple !

 

5 activités DIY à faire en famille

 

Afin de pleinement tirer partie du moment, nous vous conseillons de ne pas hésiter à choisir des pierres avec des formes et des volumes très variés (attention, le but n’est pas non plus de vous surcharger avec des rochers ou des pans entiers de falaises !). Vous remarquerez que ce sera souvent la particularité de la forme de telle ou telle pierre, qui va vous souffler l’envie de la peindre sous tel ou tel aspect (avec plus ou moins de réussite par ailleurs, mais ceci est une autre histoire…).

 

Laissez agir la paréidolie, ou bien votre imaginaire pur et visualisez ce que la pierre vous évoque, puis lancez-vous… Minuscules paysages, petites créatures ou animaux, libre à vous de laisser parler les pigments et le minéral dans un concert de couleurs et de formes parfois étonnantes. N’hésitez pas à multiplier les tentatives, pour peu que l’activité plaise à vos enfants bien entendu, et vous verrez que tout le monde fera des progrès impressionnants, pour des résultats de plus en plus encourageants !

 

Faire une place aux animaux…

 

A présent nous allons passer à la dimension supérieure, dans la mesure où c’est de vrai bricolage dont nous allons parler ! Si vos enfants sont en âge de manier un mètre, un marteau, peut-être bien une scie, un tournevis voire une visseuse/dévisseuse et ce genre d’outils, alors nous aimerions vous proposer de les amener à construire quelque chose d’ambitieux, et pour les motiver, quoi de mieux que leur expliquer que ce sera pour le bien-être des animaux ?

 

Que vous vous lanciez dans la fabrication d’un nichoir pour oiseaux, d’un petit poulailler, d’une cage à lapin ou d’une niche pour chien ou chat, ce sera l’occasion qui tombe à pic de recycler vieilles planches, meubles abandonnés ou inutiles et tout le toutim. Découper, assembler, coller ou clouer, mesurer, noter, faire passer les outils etc. le petit chantier peut tout à fait servir de base pour apprendre les rudiments du bricolage à vos enfants, mais aussi tout le champ lexical qui va de pair, et qui leur sera utile toute leur vie durant.

 

5 activités DIY à faire en famille

 

C’est en forgeant que l’on devient forgeron dit-on, et le goût de s’attaquer à des projets qui se matérialisent et sont concrètement utiles, peut se cultiver dès le plus jeune  âge, alors ne perdez pas un instant et…entreprenez tous ensemble ! Très vite, ce sera la cabane perchée dans les arbres que vous vous surprendrez à construire en compagnie de vos têtes blondes qui piafferont autour de vous, ici prenant les côtes, là en proposant des solutions et en s’impliquant à 100 % dans le projet….

 

II/ Et puisque c’est de saison…

 

…Et voici à présent des activités en lien avec la période, c’est à dire le moment de Noël, qui reste si cher à nos cœurs, en dépit du confinement et de la distanciation sociale qui nous sont imposés…

 

Le Calendrier de l’Avent…

 

Nous voilà déjà fin novembre et il est donc grand temps de se pencher sur le calendrier de l’Avent, sans  quoi il sera trop tard… Afin de vous donner quelques idées, nous nous sommes un peu creusé le crâne afin de sortir de l’ordinaire et de fabriquer, en famille, un beau calendrier de l’Avent. Voici nos propositions, qui, bien entendu, sont adaptables en fonction de vos goûts et de vos sensibilités :

 

– Pour notre premier concept, vous aurez besoin de 31 pinces à linge, autant de petits bouts de ficelle et de sachets (en papier kraft par exemple), une planche et de la peinture rouge et blanche.  Peignez la planche en blanc , les pinces à linge en blanc, en rouge, ou les deux, et marquez 31 emplacement numérotés sur la planche, où vous irez coller une pince à linge. Attention, il faut prévoir un peu d’espace plus bas, car chaque pince retiendra une ficelle et un colis en papier kraft, que vous aurez au préalable garni avec un chocolat ou une friandise… Chaque jour vous n’aurez qu’à appuyez sur la pince correspondante pour libérer votre petit cadeau !

 

– Notre second concept est un petit peu plus intangible, car il ambitionne de transcender le concept même de Calendrier de l’Avent et non plus de se concentrer sur l’objet… L’idée est d’associer à la gourmandise une facette ludique et culturelle pour toute la famille, et pour ce faire nous vous proposons de remplacer le chocolat ou la friandise par une petite devinette ou un petit jeu de piste pour amener jusqu’au trésor pour les papilles. Cela donnera chaque jour un petit moment d’interaction entre tous les membres de la famille et un esprit de corps dont vos enfants garderont, c’est certain, d’excellents souvenirs, notamment lorsqu’ils seront parents à leur tour !

 

Le Sapin de Noël…

 

La transition est toute trouvée entre le Calendrier de l’Avent et le Sapin de Noël, et cela tombe bien car c’est aussi un objet incontournable du foyer dans les semaines qui arrivent. Ces dernières années, on a observé que de plus en plus de personnes se tournent vers le sapin de Noël « durable », et cela peut revêtir de très nombreuses formes différentes (dont certaines ne sont d’ailleurs pas toujours  bonnes en termes d’écologie) : les sapins en pot ou en terre connaissent des ventes qui progressent ostensiblement, et le marché des arbres synthétiques explose littéralement quant à lui. Il existe de très jolies manières de fabriquer en famille son propre arbre de Noël (et nous ne parlons donc plus nécessairement de « Sapin de Noël », vous l’aurez noté…) et voici un peu pêle-mêle quelques idées très réussies que nous avons croisées ici ou là, ou expérimentées par nous-mêmes :

 

– Le Sapin Escabeau

 

Nul besoin de vous faire un dessin, l’escabeau debout et ouvert est triangulaire te possède un volume intéressant. Le tout va être de décorer la structure de façon à ce que le tout soit joli. Pour l’étoile du Nord, faites trôner une belle décoration « de tête » sur la marche du sommet ou sur l’arceau la surmontant (autour duquel vous pouvez aussi enrouler des guirlandes). Pour le reste des décorations, faites-vous plaisir en en fabriquant avec la petite famille et accrochez- les un peu partout, ce ne sont pas les montants ou les surfaces qui vont manquer avec un escabeau ! Notez que tout le volume central (sous l’escabeau disons…) peut être occupé par des tonnes de décorations suspendues elles aussi aux montants et aux marches disponibles, en faisant varier les longueurs de fil, vous obtiendrez un effet absolument magnifique, c’est garanti !

 

do it yourself

 

– Le Sapin Silhouette Murale

 

Si vous possédez un pan de mur suffisamment grand (une cloison en bois ou en pierre est du plus bel effet…), amusez-vous à dessiner le profil d’un sapin de Noël en traçant ses contours avec des guirlandes scintillantes, voire électriques. Faites simple, comme les sapins que vous dessiniez lorsque vous étiez enfants, sur des bases triangulaires un peu naïves, mais qui font très bien le job ! Au bas du tronc de votre sapin imaginaire, là où devrait se trouver la terre ou le pot, placez un petit tabouret ou une table basse, de sorte de pouvoir aussi décorer cette base à votre convenance.

 

Une fois que vous avez la forme du sapin de Noël (prenez quelques pas de recul pour vous faire une idée plus précise de l’équilibre de sa géométrie…), vous n’aurez plus qu’à décorer la surface offerte (la décoration en 2 dimensions, vous le constaterez, n’est pas forcément plus simple) avec toutes les décorations créées en prévision de la période. C’est notamment ce moment final qui permettra à toute la famille de mettre sa petite touche personnelle dans son Arbre de Noël.

 

– L’Arbre Invisible

 

Pour réaliser ce modèle, il va vous falloir suspendre un cadre en hauteur (c’est lui donnera la forme d’ensemble du volume de votre arbre : carrée, ronde, triangulaire, etc.), et préparer 3 ou 4 séries de  10 – 12 bouts de fils de longueurs différentes. Attachez vos décorations avec les longueurs de fils les plus longues ur l’extérieur du cadre, et diminuez la longueur à mesure que vous accrochez d’autres décorations vers le centre. Cela permettra de donner un effet large en bas et affiné vers le haut, comme un profil d’arbre de Noël typique.

 

Nous vous conseillons pourquoi pas d’utiliser une roue de vélo (les rayons sont super pratiques pour la structuration du volume conique), mais cela vous imposera une forme d’arbre globalement concentrique. Si vous souhaitez être plus original, alors il faudra trouver un cadre rectangulaire ou carré, mais le principe est le même pour ce qui est de la structuration du volume de l’arbre invisible : raccourcissez la longueur du fil à mesure que vous attachez vos boules ou décorations vers le centre.

 

Conclusion :

 

Nous espérons que cet article aura su vous amener à réfléchir à certaines possibilités et que vous piocherez pourquoi pas dans nos propositions (libre à vous de les adapter évidemment…c’est un programme libre!) pour édulcorer votre vie familiale et partager tous ensemble des moments qui feront date dans les mémoires de chacun. C’est en partageant que l’on consolide les liens qui nous unissent, alors prenons le temps de donner tout ce que nous pouvons, et laissons aux nôtres le temps de recevoir tout ce qui peut l’être…

 

Dans quelques années, vous reviendrez sans doute sur certains de ces instants magiques qui ont cimenté l’amour du foyer, le temps d’un repas ou d’une conversation, et vous comprendrez combien ces moments ont une valeur inestimable et absolument intemporelle.

 

Par Romain Pillard.

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.