MGTOW : tout ce que vous devez savoir.

MGTOW : tout ce que vous devez savoir.

 

L’homme a bâti un monde heureux, bien que perfectible, qui se faisait le chantre de son pouvoir et qui accordait une place de reine à la femme dont la finalité est de l’épouser.

 

Hélas, ce monde est de plus en plus compromis. La faute à une gente féminine, jalouse à l’excès de l’homme, qui a réussi à corrompre la pensée générale et retourner contre l’homme son pouvoir. Depuis, l’homme est devenu une victime de son époque. Il est perpétuellement abusé par une pensée tendancieuse qui consiste à ne voir le monde que sous le prisme des intérêts de la femme. Conséquence, les hommes accusent le coup et se sentent de plus en plus otages des femmes. Les statistiques confortent ces complaintes qui prouvent à suffisance que la condition des hommes est devenue un sacerdoce : 75% des suicides sont commis par des hommes, 93% des victimes d’accidents de travail sont des hommes, sans oublier la garde des enfants, trop souvent confiée à la mère, qui occasionne des traumatismes psychologiques.

 

C’est contre cet ordre des choses et pour tirer la sonnette d’alarme afin de sortir l’homme de sa léthargie qu’est né le mouvement MGTOW, un mouvement qui pense que les problématiques des hommes sont réduites au silence par une organisation sociale façonnée à dessein en faveur des femmes.

 

C’est quoi le mouvement MGTOW ?

 

MGTOW, acronyme de « Men Going Their Own Way », qui littéralement peut se traduire par « hommes suivant leur propre voie » est un mouvement apolitique qui rassemble les hommes qui ont décidé, sous l’étendard du célibat, de tracer leur propre destinée.

 

C’est un mouvement qui décomplexe complètement le célibat des hommes et le promeut comme un moyen indispensable de s’affranchir des inégalités dont le sexe masculin est victime. Pour le MGTOW, la société s’est volontairement laissée aller à une discrimination en faveur de la femme en faisant l’apologie d’une société gynocentrique. Ainsi, la plupart des sujets sociaux sont observés, analysés et traités que sous le prisme du sexe féminin. La conséquence de cette tendance gynocentrique est que les relations de couple sont devenues, par excellence, des arènes de domination et de maltraitance de l’homme.

 

MGTOW : tout ce que vous devez savoir.Le mouvement œuvre alors à affranchir l’homme des relations de couple qu’il juge exponentiellement défavorable et toxique. Pour le MGTOW, l’institution du mariage  est devenue une institution toxique pour l’homme aussi bien sur les devoirs légaux qu’elle impute à l’homme que sur les conditions générales de vie de couple.

 

Il n’est cependant pas obligatoire d’être célibataire pour adhérer au mouvement. Car, dans les faits, il est juste fondamental qu’un MGTOW ne subisse pas la relation de couple. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le MGTOW fait l’apologie de l’union libre et encourage les relations sexuelles tarifées. Il préconise toutefois une certaine prudence pour ne pas tomber dans le piège manipulateur de la femme.

 

Mais par-delà le plan relationnel, le mouvement MGTOW dénonce avec véhémence les avantages exponentiels accordés aux femmes dans la société. Il dénonce, à quel point, ces avantages injustes et contre nature, sont un handicap au plein épanouissement de l’homme.

 

Le MGTOW ne se gêne pas pour s’approprier les grandes conquêtes masculines de l’humanité, pour réaffirmer la suprématie de l’homme dans le monde et, rappeler quelle doit être sa place dans la société.

 

Le MGTOW renvoie donc à l’idée selon laquelle l’homme moderne doit s’approprier, préserver, protéger et promouvoir sa souveraineté individuelle en tout lieu, tout temps, par-dessus toutes choses et de toutes personnes. Il rejette les normes culturelles et la doxa dominante de ce que devrait être l’homme moderne. Il saffranchit de tout, refuse de s’incliner, de servir et de s’agenouiller pour qu’en aucun cas, il ne soit utilisé comme un simple objet jetable.

 

C’est un mouvement qui s’oppose de façon radicale aux mouvements féministes.

 

Origines et évolutions du MGTOW

 

Contexte et justification de la création du MGTOW

 

L’homme est le père de l’humanité et par son travail acharné, depuis l’enfance de l’humanité, il a contribué à la civilisation. Il a bâti, au fil du temps, par de grands sacrifices, un monde meilleur où vivent femmes et enfants, en harmonie, sous son regard bienveillant, protecteur et paternel.

 

MGTOW : tout ce que vous devez savoir.Mais, les récriminations de la femme moderne contre le modèle social établi, sous fond de victimisation à outrance, ont fini par ébranler l’organisation sociale et impulser un nouveau paradigme en matière de droits et protection de la femme. Du coup, au nom d’une discrimination positive, un arsenal juridique en faveur des femmes a été mis en place.

 

Aujourd’hui, il apparaît au vu de tout ceci, que la femme est une personne vulnérable qu’il faille protéger de l’homme. Ainsi, toutes les questions sociales sont abordées sous le prisme de l’intérêt de la femme.

 

Pleins de courants féministes ont d’ailleurs vu le jour pour servir de levier à la défense exclusive des avantages de la femme, souvent contre l’homme, le laissant de plus en plus dans une situation inconfortable de pression et de stress.

 

Il apparaît donc clairement que si l’homme n’y prend garde, face à l’ampleur de cette polarisation de la pensée sociale, il se réveillera un de ses jours complètement esclave de la femme, traîné ça et là en fonction de ses intérêts égoïstes.

 

Le MGTOW est né, dans ce contexte, pour enclencher la dynamique de l’éveil de la gente masculine.

 

Origines et progression du MGTOW

 

Dans les années 2000, deux américains, Solaris et Ragnar, ont publié un manifeste dont les premiers mots sonnent comme la naissance du mouvement MGTOW. Ces deux américains portent sur les fonds baptismaux le mouvement dont le but est d’insuffler une masculinité chez les hommes, une féminité chez les femmes et de lutter pour un gouvernement au pouvoir limité. Il n’est pas abusé de nuancer que le concept «  Renoncer à la femme et suivre sa propre voie «  défendu par le mouvement MGTOW est antérieur au manifeste de Solaris et Ragnar. D’ailleurs, Jésus Christ est considéré comme le premier MGTOW pour n’avoir jamais été en couple.

 

Depuis sa création, le mouvement n’a cesse de voir ses sympathisans grossir. Une augmentation certes circonscrite aux pays anglophones occidentalisés comme les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Grande-Bretagne.

 

Il faut préciser que l’épicentre des sympathisants de MGTOW est situé à Toronto.

 

Le mouvement fait des avancées notables en Europe depuis 2015, avec une côte de sympathie en plein boom.

 

Les différents stades du MGTOW

 

Dans le mouvement MGTOW, l’évolution des convictions permet d’établir un classement par grade.

 

Les différents échelons de grades qui déterminent la progression des membres du MGTOW sont :

 

  • 1 – Stade 0 : Il caractérise la prise de conscience des discriminations contre les hommes et du rejet du mensonge que constitue l’égalité entre les sexes ;

 

  • MGTOW : tout ce que vous devez savoir.2 – Stade 1 : Il rejette les relations de couple à long terme ;

 

  • 3 – Stade 2 : Il rejette les relations de couple à court terme et à long terme ;

 

  • 4 – Stade 3 : Il symbolise le désengagement économique et la recherche d’une vie minimaliste ;

 

  • 5 – Stade 4 : Il revendique le désengagement social par un refus des interactions avec la société dans son ensemble.

 

Regards critiques du MGTOW sur la société, la femme et le mariage.

 

Le MGTOW est fondamentalement convaincu d’une discrimination en faveur de la femme. Il pense que ces inégalités ont atteint des proportions effarantes et sont profondément enracinées dans l’ordre sociétal. A tel point qu’il est fataliste sur sa capacité à pouvoir renverser l’ordre établi. D’où la solution choc : le repli sur soi.

 

Le mouvement MGTOW voit un monde influencé par la pensée féminine. Il désigne d’ailleurs par le terme «  gynocentrisme «  cette attitude qui tend à favoriser les femmes par rapport aux hommes. Il dénonce ces inégalités et s’y oppose.

 

Le MGTOW trouve que l’angle féminin en faveur duquel est porté la société est systémique. Il explique que le gynocentrisme cultive un préjugé contre les hommes, favorise la présence de deux poids deux mesures dans les rôles de genre, abuse les hommes dans les peines de séparation, manque d’intérêt social pour les hommes faussement accusés de viol et absous ceux qui les accusent à tort.

 

Men Going Their Own WayD’après le MGTOW, l’organisation sociale, en l’état, est bâtie au service des femmes et les moyens légaux sont vains pour rétablir les droits des hommes spoliés en permanence par les femmes. Il accuse l’hypocrisie des mouvements féministes qui défendent ces injustices et qui les veulent croissantes. Il accuse le féminisme d’être un mouvement anti-homme, qui ne s’assume pas, chantre des inégalités, qui préfère avancer masqué, en agitant à tort les termes de l’égalité.

 

Le mouvement propose alors à l’homme, par réalisme et non par lâcheté, de s’affranchir de la femme. Cela passe par l’abstinence de relation de couple et dans les cas radicaux par l’abstinence sexuelle.

 

Les sympathisants du mouvement MGTOW justifient ces mesures par le fait que l’homme soit, subrepticement, mis à la traîne des femmes, qu’il s’agisse des questions financières, des allégations de sexisme ou de la vie quotidienne.

 

De façon générale, les sympathisants du MGTOW pensent que les femmes sont perfides et pernicieuses. Ils répugnent le fait que les jeunes femmes attirantes soient sujettes à la promiscuité et à l’hypergamie, le tout aggravé par le reflexe égoïste à changer de partenaire pour des intérêts matériels. Ils condamnent le fait que les femmes s’intéressent davantage aux mâles alpha qui, sont attirants mais bougres ; et, de la violence de ces rapports mutent en féministes démagogiques et grincheuses.

 

Le MGTOW condamne le réflexe matérialiste de la femme dans ses choix de conjoint. Il abhore que les femmes convolent noce, en prenant de l’âge, avec des hommes d’âges mûres, capables de les entretenir financièrement sans que cela ne tempère leur propension à l’infidélité. Qu’hélas ces infidélités débouchent sur des problèmes d’incompatibilité qui conduisent au divorce. Que le préjudice du divorce est imputé à l’homme, ce qui consacre le privilège de la femme par des dédommagements arbitraires du fait de l’alignement des tribunaux sur les causes féminines.

 

Les séparations sont devenues, remarque tristement le mouvement MGTOW, un business pour les femelles qui, n’aiment pas véritablement leurs enfants. Les MGTOW constatent que l’amour féminin a pour socle le matériel, les femmes n’aimant que pour ce que cela leur apporte. Le mouvement moque leur nature narcissique et se rassure que leur besoin d’attention finissent par les perdre.

 

Et pour tout ceci, et pour tout cela, le MGTOW rejette le mariage et espère que l’homme finira par se réveiller progressivement en prenant conscience de la menace réelle de la femme.

 

Quid du célibat et de l’abstinence pour le MGTOW

 

Le mouvement MGTOW défend vigoureusement à l’homme de se marier ou d’établir toute relation sérieuse avec une femme. Il incite aussi les partisans à l’abstinence afin de les prémunir contre les risques de dénonciations calomnieuses et de fausses accusations.

 

Men Going Their Own WayNonobstant, le mouvement MGTOW ne s’interdit pas des relations ponctuelles avec les femmes car, le désir défendu du célibat du MGTOW n’est pas une obligation à l’abstinence.

 

Toutefois, il assume sur ce point, un intérêt sacro-saint à rester détaché de la femme et à lui accorder une place qui soit, quand elle n’est pas inexistante, négligeable et non déterminante pour l’évolution spirituelle et l’épanouissement personnel.

 

Ainsi, le mouvement MGTOW refuse toute forme d’engagement formel ou symbolique avec la femme quand il est susceptible de présenter un danger potentiel ou à haut risque pour le bien-être, pour l’autonomie et pour la préservation des ressources socio-économiques de l’homme.

 

Le MGTOW se défend avec les dérives idéologiques contemporaines à l’encontre des hommes qui ont pour soubassement l’intérêt de la femme à savoir : la féminisation incontrôlée de la société et les législations inhérentes, les violences conjugales et abus divers de la part de la femme encouragés par le tabou et sa déresponsabilisation, la diabolisation et le parti pris à l’encontre de l’homme, le  système en défaveur de l’homme en cas de conflit, la paternité imposée ou frauduleuse, l’augmentation des séparations et divorces dont les conditions de partage des biens sont jugées iniques pour l’homme dans la majorité des cas, le  contexte d’impunité ou de complaisance encourageant fortement les fausses accusations de la part de la femme et leurs conséquences socioprofessionnelles et psychologiques irrémédiables sur l’homme même après reconnaissance de son innocence.

 

Les sympathisants du mouvement MGTOW sont définitivement convaincus d’être lésés et que la société se transforme abusivement en faveur de la femme. Une transformation sociale inspirée par le gynocentrisme qui promeut l’inégalité du genre. Le mouvement MGTOW limite alors ses rapports au strict minimum pour ne pas être exposé.

 

 

SWISS FX Huile de CBD
Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.