Eczéma : des solutions home made pour apaiser votre peau...

Eczéma : des solutions home made pour apaiser votre peau…

 

L’eczéma, en termes scientifiques est ce que l’on appelle dermatose prurigineuse et il se caractérise le plus souvent par une inflammation (qui n’est pas contagieuse) de la peau qui est accompagnée de rougeurs, de fines vésicules, de squames et le plus souvent, de démangeaisons également. Au cours de cet article, nous allons dans un premier temps revenir sur quelques généralités afin de mieux comprendre l’eczéma : savoir le reconnaître de façon certaine, connaître globalement les raisons qui font que l’on en a, différencier rapidement les différents types qui existent, et connaître les principaux facteurs qui valent son apparition sur la peau.

 

Ensuite, dans une 2nde partie, comme l’indique notre titre, nous prendrons le temps de vous décliner plusieurs solutions ‘faites maison’, qui ont déjà fonctionné par le passé, et que vous pourrez tenter d’appliquer chez vous, sans avoir nécessairement besoin de produits pharmaceutiques précis ou de traitement médicamenteux qui nécessitent une prescription médicale.

 

Eczéma : des solutions home made pour apaiser votre peau...

 

Avant de nous lancer dans le sujet, il faut savoir que près de 20 % des enfants de moins de 10 ans souffrent d’eczéma de nos jours, alors que la proportion, voilà une trentaine d’années, était plutôt de l’ordre de 3 % à  5 % ; chez les adultes, le chiffre là encore st important, puisque entre 3 % et 10 % des adultes font état d’eczéma chronique.

 

L’eczéma peut apparaître dès le plus jeune âge, chez le nourrisson, et il peut ensuite effectuer ce que l’on appelle des « poussées » puis connaître des phases dites de « récession », avant de revenir de manière cyclique.

 

La science demeure toujours un petit peu dans le flou pour ce qui est de donner de véritables explications à l’apparition d’eczéma, à vrai dire, les explications oscillent entre des facteurs génétiques et d’autres qui seraient d’ordre environnemental, mais nous reviendrons un peu plus tard là-dessus.

 

Maintenant que nous avons posé ces quelques chiffres, et comme nous le disions dans notre chapeau d’introduction, nous allons nous pencher sur les différents types d’eczéma qui existent, ainsi que sur les facteurs de déclenchements tels qu’ils sont connus à l’heure actuelle, avant d’effectivement vous donner quelques recettes « home-made » afin de mettre fin à votre problème une bonne fois pour toute.

 

I/ Quels sont les différents types d’eczémas connus et leurs facteurs de déclenchement.

 

Avant de nous pencher sur les divers types d’eczémas existants, quelques généralités afin de bien circonscrire le sujet du jour.

 

L’eczéma n’est rien d’autre qu’une dermatose (une maladie de la peau, pour le dire en des mots plus simples) prurigineuse (qui démange ou peut démanger) qui se manifeste par une inflammation plus ou moins forte de la peau, non contagieuse et qui est accompagnée par :

 

– des rougeurs

– de fines vésicules

– des démangeaisons

– des squames, c’est-à-dire de petites particules de peau qui se détachent de l’épiderme

 

Bien que ce ne soit pas systématiquement le cas, on a généralement tendance à considérer que l’eczéma peut aussi être s’accompagner de diverses allergies voire d’asthme.

 

Assez mal compris à l’heure où nous écrivons cet article, l’eczéma toucherait à la fois les cellules même de la peau (qui forment une barrière aux innombrables allergènes contenus dans l’air) et le système immunitaire. Il apparaît, selon plusieurs études, que l’eczéma serait causé par une sorte de désordre génétique, cependant, il est important de préciser que divers facteurs de nature environnementale pourraient eux aussi jouer un rôle important, parmi lesquels :

 

– le stress de la  vie quotidienne

– la nature de l’air environnant (présence ou non d’irritants chimiques naturels ou non…)

 

1/ L’eczéma atopique, aussi appelé dermatite atopique.

 

Il existe plusieurs variantes de la maladie, parmi lesquelles la dermatite atopique, qui est la forme d’eczéma chronique la plus commune. On désigne par le terme « atopie » le fait d’avoir des réactions allergiques au contact d’allergènes qui, chez la majeure partie de la population, sont inoffensifs. Ces allergènes sont généralement des pollens, des poils d ‘animaux voire même des poussières et les réactions allergiques peuvent aller de l’urticaire à l’asthme, en passant par le rhume des foins ou encore les allergies alimentaires.

 

L’eczéma atopique est considéré comme une maladie dite « multifactorielle », ce qui signifie qu’elle a des causes non seulement environnementales (en lien avec la flore digestive, la flore cutanée, etc.), mais aussi génétiques, puisque très souvent, on observe une forme d’hérédité au sein d’une même famille.

 

2/ L’eczéma de contact, aussi appelée dermatite de contact.

 

Le second type d’eczéma existant est dû à un contact direct avec certains allergènes, il se caractérise par l’apparition de lésions quelques jours après contact. En général, le temps de latence va de 3 jours à 10 jours, notamment si c’est votre tout premier contact avec l’allergène incriminé. Il est important de noter et de savoir que la réaction allergique ne se produit pas forcément lors du tout premier contact avec l’allergène, et elle peut se manifester après plusieurs mois, voire plusieurs années de tolérance. C’est la raison pour laquelle on se découvre parfois des allergies à telle ou telle substance qui, jusque là, n’avait pas posé le moindre problème.

 

 

II/ Quelques solutions faites maison pour en finir avec l’eczéma.

 

Avant toute autre autre chose, quelques petits conseils qui, s’ils ne vont pas forcément vous faire guérir pour de bon, permettront toutefois de surmonter les crises et les poussées de façon un peu plus tranquille, puisqu’ils atténueront les symptômes de façon très importante.

 

La première chose à faire, si vous souffrez d’eczéma, c’est d’adapter les produits d’hygiène que vous utilisez à votre problème. Ce que nous entendons par là, c’est d’utiliser des savons spéciaux lorsque vous prenez votre bain ou votre douche ; il existe toute une panoplie de lotions qui ont été développées à ces fins, et il suffit de se renseigner un peu pour trouver ce qu’il vous faut (des marques telles que Bioderma ou Dove par exemple, proposent des produits très intéressants à ce niveau là). Ces produits sont relativement nourrissants pour l’épiderme, assez gras (sans excès cependant…), et cela va donc réduire drastiquement les démangeaisons et globalement, faire beaucoup de bien à la peau.

 

Seconde chose, et bien que cela puisse paraître un peu anodin, tâchez de faire attention à ne pas utiliser de vêtements qui vous grattent, tout simplement. La peau est plus ou moins sensible à certaines matières et il est important, assez tôt de pouvoir faire le point à ce niveau là, de sorte de ne pas vous imposer un tissu qui serait plus ou moins allergène. D’une manière générale, on considère que certains tissus synthétiques sont particulièrement contre-indiqués, mais aussi la laine pour certaines personnes, c’est à voir en fonction de chacun, puisque nous sommes tous à la fois uniques et différents !

 

Troisième petit conseil, là encore, assez bateau, mais tout de même important, il faut savoir que lorsque vous vous grattez et que vos mains et plus précisément vos ongles ne sont pas propres, alors vous avez toutes les chances de ne faire qu’empirer le problème… De ce fait, il est important de conserver des ongles propres, si possibles coupés relativement courts (ce qui n’empêche pas une jolie manucure, ne vous inquiétez pas, ni ne vous faites plus royaliste que le roi !), car vous pourrez vous infecter et répandre plus de microbes encore sur la zone sensible, si vous ne tenez pas compte de ce conseil, bien plus précieux qu’il n’en a l’air !

 

Quatrième tuyau, qui pour le coup est sans doute le plus important de tous : n’hésitez pas à utiliser de la crème ! Le mieux est de vraiment d’en prendre l’habitude, si tel n’est pas déjà votre cas, même si, pour certains, c’est déjà en soi une nécessité afin de se rendre la vie plus supportable. Le mieux est d’utiliser une crème le matin, après la douche par exemple, et le soir, juste avant le coucher ; choisissez une crème qui vous correspond, et pour cela, peut-être vous faudra-t-il faire quelques essais, ou bien directement demander conseil à votre médecin traitant ou à votre dermatologue.

 

Une fois que nous avons soulevé et détaillé ces précieux conseils, qui s’appliquent de manière indifférenciée à tout le monde et à tous les types d’eczéma, il existe encore toutes sortes d’autres solutions, mais il faut reconnaître que leur succès est variable en fonction de chacun. Certains ne jurent que par l’homéopathie ou la photothérapie, d’autres sont parvenus à résoudre tous leurs problèmes en allant consulter un magnétiseur ou un naturopathe, d’autres encore vous diront qu’il n’y a que l’acupuncture voire la microkiné pour en venir à bout, bref, tout le monde a son avis, mais ce n’est pas parce que cela a fonctionné sur une personne, que cela sera nécessairement adapté à vous ! Au demeurant, il nous semblait important de citer ces techniques, car elles ont aidé des milliers de gens à vivre mieux et à se débarrasser de leur eczéma.

 

Voilà pour ce qui est des grands lignes, alors vous aurez compris que chacun doit un peu voir midi à sa porte, avec l’eczéma, car la solution d’un tel ne vaudra pas pour un tel autre, et c’est souvent ce qui fait que l’on a un peu tendance à désespérer, avec le temps, et à se laisser aller à penser que l’on ne s’en sortira jamais…

 

Comme nous ne souhaitions pas vous laisser ainsi, sans vous donner tout de même quelques petites recettes-maison, à préparer depuis chez vous, en toute simplicité. Attention, nous tenons à bien insister sur le fait que ces préparations ne seront pas une panacée ou une solution miracle pour 100 % d’entre-vous, chers lecteurs et chères lectrices, car encore une fois, chaque terrain est singulier.

 

Eczéma : des solutions home made pour apaiser votre peau...

 

1/ Sur une base de pensée sauvage.

 

La pensée sauvage possède d’excellentes vertus anti-démangeaison, et vous allez pouvoir l’utiliser sous la forme d’extrait de plante fraîche standard et en cure.

 

Versez environ 5 ml de cet extrait dans un verre (ce qui représente peu ou prou une cuillère à café), complétez avec un petit peu d’eau et buvez tout simplement le tout.

 

Vous conserverez ce rythme de 5 ml par jour pendant la première semaine, puis vous passerez à 5 ml deux fois par jour la 2ème semaine et enfin, vous terminerez, en 3ème semaine, par 5 ml trois fois par jour.

 

Une fois les 3 semaines écoulées, faites une petite pause de 7 à jours, puis rendez-vous dans votre pharmacie et réclamez que l’on vous concocte un flacon contenant, à parts égales, une association de Pensée sauvage et de Bardane (une plante très efficace pour tout ce qui a trait aux soins de la peau).

 

Vous prendrez donc par la suite 5 ml par jour de ce mélange dilué dans un verre d’eau, et cela pendant une durée d’environ 3 semaines.

 

2/ Sur une base de Bicarbonate de soude.

 

Le bicarbonate possède de très nombreuses vertus et au moins autant d’applications et pour le coup, sachez que ce produit peut également s’avérer très efficace pour lutter contre l’eczéma.

 

Rien de plus simple pour ce qui est de la méthode, puisque vous n’avez qu’à prendre un bain dans lequel vous allez verser environ une demi tasse de bicarbonate avant de vous y plonger et d’y demeurer au moins 15 minutes pleines.

 

Une fois les 15 minutes écoulées, vous pouvez sortir de votre bain et vous sécher, de la même façon que vous le faites habituellement.

 

Le bicarbonate va avoir un effet calmant sur les démangeaisons, que ce soit au niveau des mains, des bras, des jambes, de la nuque, du dos ou de toute autre partie du corps (y compris les parties intimes, verge ou vulve…). Que l’origine de votre dermatite soit génétique ou en conséquence à un stress mal appréhendé ou ou mal assimilé, peu importe, ce traitement maison  fonctionnera de la même façon !

 

Nous vous conseillons d’effectuer vos ablutions le soir, juste avant le coucher, cela vous permettra de passer une nuit plus agréable et infiniment plus réparatrice !

 

Pour conclure :

 

Nous voilà à présent au terme de notre article et nous espérons que vous en savez désormais un peu plus sur l’eczéma, son origine, sa nature, mais aussi sur les moyens qui existent afin de ne pas trop subir de désagréments connexes à cette maladie de la peau, qui peut être très gênante, voire créer des complexes… Nous avons taché de ne pas entrer dans des considérations trop techniques, de sorte que le contenu parle au plus grand nombre et que vous ne soyez pas perdus devant la juxtaposition de termes médicaux qui ne parleraient qu’à des spécialistes…

 

De ce fait, il se peut que vous cherchiez des réponses plus ciblées, plus techniques, plus individualisées, et si tel est le cas, nous vous invitons à faire quelques recherches par le biais du Net. Il existe tout une pléiade de sites dédiés à l’eczéma, qui n’ont pas peur d’aborder le sujet selon une perspective plus pointue, et vous trouverez sans doute les réponses à vos interrogations sur ces derniers. Quoi qu’il en soit, notre ultime conseil sera tout de même de ne pas hésiter à parler de vos soucis avec votre médecin traitant, et de ne pas considérer que vous pourrez facilement régler le problème sans aide extérieure, simplement avec des remèdes de grand-mère, car c’est loin d’être toujours le cas…

 

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.