Confinement, couvre feu : comment trouver du temps pour moi ?

 

Alors que l’horloge, cette sempiternelle lieutenant de Chronos et donc aux ordres du temps, semble plus ou moins s’être figée et avoir rallongé ses secondes en minutes et ses minutes en heure au cours de cette période de confinement et de couvre feu répétés, il n’en demeure pas moins que pour une bonne partie d’entre-nous, le temps justement, vient à manquer pour prendre soin de soi… Contrairement à cet adage tellement propre au XXème siècle puis à celui dans lequel nous nous débattons désormais, le Temps ce n’est pas de l’argent…non…le temps c’est de la vie, et c’est cela qu’il faut garder à l’esprit avant de se plonger dans sa journée, lorsque l’on émerge de sa nuit et de ses songes tranquilles ou agités…

 

Peu importe la structure familiale ou du foyer, le jardin intérieur nécessite un peu de soleil pour sa photosynthèse, un sol pas trop acide ni trop basique, et son comptant d’eau aussi,et cela vaut aussi pour les cœurs de cactus !… Voilà ce à quoi nous allons nous escrimer au cours de ce contenu dédié à toutes celles et à tous ceux qui en ont marre et qui veulent se libérer de cette gangue de morosité qui les enserre au près…

 

Confinement, couvre feu : comment trouver du temps pour moi ?

 

I/ Des activités qui vous ressemblent et vous libèrent…

 

         Priorité parmi les priorités, ne sombrez pas dans la sinistrose qui consisterait à vous laisser complètement aller et à vous liquéfier façon « blob humain », non seulement pour ce qui est du mental et de la psychologie, mais aussi bien sûr, pour ce  qui a trait à votre forme physique. Si vous aviez une activité sportive régulière (y compris seulement récréative) avant l’apparition des mesures coercitives et incohérentes du gouvernement, alors ne lâchez pas le morceau, comme on dit dans le jargon de ceux qui transpirent avec plaisir, et si ce n’était pas votre cas, et bien profitez justement de ces fameuses secondes qui s’allongent en minutes pour en occuper quelques-unes à vous imposer un petit programme de remise en forme…

 

Les applications dédiées à ce type d’activités fleurissent un peu partout sur la toile et vous pouvez tout à fait, via votre téléphone portable, télécharger des contenus qui vous permettront de faire d’une pierre deux coups : vous vider un peu la tête tout en vous dépensant. Les bénéfices sont multiples, outre le simple fait de se sentir vivant et actif, vous allez vous donner la chance de retrouver un rythme de sommeil régulier et qui correspond à une réelle fatigue physique (et non pas seulement psychique…), vous allez également retrouver le goût du repas (pour peu que vous l’ayez perdu), en réalisant que l’effort physique « fait la dent creuse », et puis vous allez aussi, ce qui n’est pas rien, retrouver le plaisir du temps utile, ne serait-ce que si vous vous astreignez à 30 ou 40 petites minutes d’exercices au quotidien !

 

Mais les activités qui vous ressemblent ne se cantonnent pas seulement à celles qui font appel au souffle et à la montée de votre rythme cardiaque, loin s’en faut… Nous ne pouvons évidemment pas lister de manière exhaustive tout ce que vous pouvez envisager de faire pour occuper votre esprit et vos petites mains habiles, ce serait fastidieux, mais il ne tient qu’à vous de prendre une dizaine minute d’introspection pour vous remettre en phase avec ce qui vous fait vraiment plaisir ou le plus vibrer au plus profond de vous-même…

 

Pourquoi pas la lecture pendant le confinement ?

 

Êtes-vous un ou une féru de lecture et vous passionnez-vous pour un thème en particulier, que ce soit de l’histoire, de la poésie, des récits de fantasy, de la science fiction, ou des romances à faire pâlir de jalousie les princesses d’antan ? La lecture est un excellent refuge pour l’âme et possède des vertus indéniables pour vous amener à entreprendre des voyages intérieurs qui ne se cantonnent pas à ce stupide cercle de 10 km qui vous circonscrit au supermarché du coin, à la promenade au parc, ou au magasin d’outillage le plus proche…

 

Ne sous-estimez pas le pouvoir du livre ou du simple récit, car ne perdez pas de vue qu’il ne sert que de tremplin à votre âme pour décoller vers des cieux qui peuvent aller bien au-delà de la stratosphère, pour peu que vous vous en donniez l’élan nécessaire ! Et dites-vous aussi que le caractère infini ou presque que l’on accorde à l’Univers n’est rien d’autre qu’une mise en abîme de l’infini qui se love aux recoins de votre esprit…

 

Vous êtes un puits sans fond de sensations à ressentir, d’expériences à faire, d’envols à prendre, n’en doutez pas un seul instant, et laissez simplement gambader votre imaginaire sans bride autour de l’encolure, il vous emmènera bien plus loin que ce que vous auriez pu imaginer, c’est garanti (et ceci sans la moindre facture au bout du compte !).

 

Oh ! Puisque nous sommes dans la lecture, et afin de clore ce chapitre, si l’on peut dire, nous aimerions vous suggérer un livre qui vous fera un bien fou et qui vous ouvrira sur une manière positive d’appréhender le monde et vos contemporains, il s’agit des « Quatre accords Toltèques » ; nous ne vous en disons pas plus à son sujet, mais procurez-vous cet ouvrage, parcourez-le, et vous comprendrez sans le moindre doute ce que nous voulions dire et pourquoi nous vous l’avons suggéré parmi tant d’autres…

 

Ce paragraphe assez fourni que nous venons de développer s’agissant de la lecture, et bien sachez que vous pouvez parfaitement le décliner pour une infinité d’autres activités qui vous ressemblent… A votre bon vouloir messieurs dames !

 

Vous pouvez trouver votre plaisir dans la musique.

 

Si vous êtes mélomane, prenez le temps, prenez des heures entières même, si vous le souhaitez, pour écouter vos chansons phares, pour redécouvrir certains vieux morceaux que vous écoutiez lorsque vous étiez enfant, adolescent, ou jeune adulte, pour approfondir la connaissance que vous avez de tel ou tel artiste qui sait particulièrement bien vous « cueillir » à coups de quartes et de quintes bien senties, ou pour explorer de nouveaux horizons et répertoires de groupes et de musiciens que vous ne connaissiez pas jusqu’alors…

 

Mettez-vous en cuisine pendant le confinement.

 

Si vous êtes quelqu’un qui prend un plaisir certain à mettre les petits plats dans les grands, et bien prenez le temps qu’il vous faut pour chercher des recettes dont la seule lecture suffit à vous faire saliver… Préparez votre petite liste de commissions et lancez-vous dans l’élaboration de mets dont vous pensiez jusqu’à ce jour, que la préparation requérait nécessairement une toque constellée d’étoiles, et une expérience des fourneaux digne des cordons bleus les plus fins qui soient…

 

Sinon il y a le bricolage.

 

Si vous aimez la débrouille, la réalisation par vos propres moyens et le bricolage ou le jardinage, et bien prenez quelques instants pour réfléchir et définir un petit projet (pour commencer et vous échauffer, commencez simple…), et rendez-vous dans le magasin dédié du coin pour vous procurer le nécessaire. Préparez bien votre plan de travail ou votre chantier, armez-vous de vidéos de conseils (qui pullulent littéralement sur le net, s’agissant d’à  peu près tout ce qu’il est envisageable de construire de ses propres mains…) et appliquez-vous comme vous vous savez capable de le faire pour produire vos propres fleurs ou légumes, pour construire votre propre étagère à l’échelle, votre commode sur mesure, ou encore votre dressing personnalisé…

 

Nous en avons terminé avec cette première partie, comprenez bien qu’il ne tient qu’à vous de vous questionner sur la ou les activités qui pourraient vous faire du bien et vous offrir cette escapade salvatrice et hors du temps, grâce à laquelle vous ne subirez plus la course des aiguilles de l’horloge, façon séance d’acupuncture maladroite ! Mais par dessus tout, ne vous imposez rien…faites simplement parce que vous avez de faire, et non parce que vous vous en sentez le devoir pour on ne sait quelle raison, c’est cela la clef de toutes les clefs !

 

Confinement, couvre feu : comment trouver du temps pour moi ?

 

2/ Les petits gestes pour soi…

 

A présent nous allons nous arrêter le temps de quelques paragraphes, sur divers petites choses du quotidien sur lesquelles vous allez devoir porter une attention toute particulière, afin de reprendre un peu le dessus. Comme vous allez le voir, il ne s’agit ni de grandes révolutions, ni de résolutions drastiques, néanmoins ce « bouquets » de petits gestes et de prises de position personnelles saura vous insuffler un élan nouveau et pérenne afin de voir la vie du bon côté et de ne plus vous sentir molesté ou bringuebalé par l’existence et la période actuelle.

 

– Revenez dans l’instant présent

 

Cessez de conjecturer et d’anticiper ce que sera le futur, ce qu’a été le passé, abandonnez les inquiétudes qui n’ont strictement aucun fondement réel ou tangible au présent. Ne laissez pas autant de place à la mélancolie ou à la nostalgie, qui sont des sources de dépression importantes ; pour cela, respirez, recentrez-vous et observez votre environnement direct, le monde, les choses du monde. Prenez de la même façon le temps de laisser parler vos sens, écoutez, prêtez l’oreille aux choses, ressentez le toucher, les textures de ce qui vous entoure, que ce soit le fauteuil, vos vêtements, ou toute autre chose, et donnez vous le droit de regarder et d’apprécier les couleurs et les mouvements des choses…

 

– Écoutez vous, vous et vos émotions

 

Il est important de laisser libre court à vos émotions, de ne pas les refouler pour quelque raison que ce soit. Permettez-vous de vous extérioriser car l’accumulation ne peut que mener à une sorte de petite explosion, comme si vous disjonctiez quelque part… Nous pouvons vous donner un tuyau facile à mettre en application pour cela, il va vous suffire de vous accorder chaque jour, ou chaque fois que vous en ressentirez le besoin, de vous poser au calme et de plaquer sur papier, avec des mots qui seront les vôtres, les émotions qui vous habitent ou vous hantent. Cette activité endosse un rôle de véritable soupape et c’est une véritable alliée de poids pour se sentir plus ancré dans l’être que vous êtes et dans le ressenti que vous avez au fond.

 

– Prendre du temps pour vous

 

Cela peut rejoindre un peu la première partie, dans un sens, néanmoins nous entendons par là les petits moments du quotidien, plutôt que les activités à proprement parler. Cela peut revêtir les atours d’un bon bain chaud durant lequel vous allez prendre le temps de vous délasser longuement, cela peut être une séance de massage, un hammam seul ou avec un ou une ami(e), ou ce genre de moments privilégiés durant lequel vous vous retrouverez le plus simplement du monde, comme en tête à tête avec vous même. Vous pouvez tout aussi bien choisir de faire une balade avec votre animal de compagnie (voire en solo…) ou avec vos enfants, de prendre quelques minutes pour discuter avec vos proches ou même de partager un verre ensemble, de vous préparer une bonne tasse de thé et de vous en délecter tranquillement en regardant la vie suivre son cours par la fenêtre…

 

– Ne vous compliquez plus l’existence

 

Rien de plus simple pour cela, prenez prosaïquement le temps d’agencer votre vie de manière un peu plus ergonomique… Si vous aimez cuisiner, et bien activez vous un peu afin de ranger vos placards et vos ustensiles, pour que tout vous soit plus facile et que votre matériel soit à disposition et directement à portée de main… Si vous aimez la couture, faites de même, agencez votre machine ainsi que votre matériel de telle sorte que vous mettre à cette activité ne représente pas, d’emblée, un effort conséquent pour vous installer. Et si vous êtes un grand lecteur, pourquoi ne pas vous pencher sur le rangement de cette grande étagère sur laquelle s’entassent sans logique des monceaux d’ouvrages hétéroclites ?…

 

Ce genre d’activité peut paraître un brin dérisoire, mais au fond, elle vous donnera l’occasion de faire un petit retour sur vous-même ainsi que sur ce qui fait partie intégrante de vos inspirations ainsi que de vos aspirations.

 

– Reprenez le contact avec le vivant et l’air pur

 

Il n’y a rien de plus anxiogène que de s’enfermer, sur soi même mais aussi entre quatre murs, si bien que nous ne saurions trop vous conseiller, pour peu que ce ne soit pas déjà une habitude éprouvée, de vous accorder tous les jours une petite sortie afin de vous aérer et d’aller respirer l’air pur du dehors et d’écouter le chant des oiseaux, le vents qui fait bruisser les branches et les feuilles qui se frottent entre elles et ce genre de choses du vivant… Même si vous êtes d’un naturel casanier, vous vous apercevrez très vite que ce type de petites respirations va vous donner un coup de fouet et un semblant de bien-être, dont il serait dommage d’en faire l’économie, car ce ne coûte absolument rien, pour un regain d’optimisme immédiat et conséquent…

 

Confinement, couvre feu : comment trouver du temps pour moi ?

 

– Reposez-vous, dormez sur vos deux oreilles

 

A tort, cela est rarement retenu comme un facteur d’angoisse et de mal être pour un très  grand nombre d’entre-nous, néanmoins il faut savoir que la quantité de sommeil, mais aussi sa qualité, peuvent avoir un effet délétère sur notre humeur du jour et même au-delà…

 

Ne négligez pas cela, et instaurez une sorte de routine grâce à laquelle votre corps et votre esprit vont se retrouver, de concert, dans un rythme qui leur convient au mieux. Il est important de bien couper avec la journée, de décrocher avec ce que fut le travail, les problèmes et les petits tracas. Notez par ailleurs, qu’une petite séance de méditation peut s’avérer être un outil très puissant et vraiment salvateur pour que l’endormissement se passe dans les meilleures conditions…

 

Dans un même ordre d’idée, nous ne saurions trop vous conseiller de couper les écrans environ une heure avant de vous retrouver au lit, vous verrez la différence dès les premiers soirs. En outre, nous tenons à dire que l’ensemble de ces petits conseils sur le sommeil vaut d’ailleurs autant pour vous que pour vos proches et pour vos enfants, alors prenez en bonne note !

 

Pour conclure :

 

Nous espérons que cet article vous aura été utile et nous ne doutons pas que vous saurez vous l’approprier au mieux pour savoir quelles pratiques correspondent le mieux à ce qu’est votre vie et à ce qui la structure, car finalement, chacun a ses propres penchants et personne ne peut parler ou savoir pour l’autre. Cessez de vous mettre une pression (qui vient d’ailleurs souvent de l’extérieur…) et écoutez-vous. Ne cherchez pas forcément à entrer dans cette espèce de compétition du « plus » ou du « mieux » qui est souvent préconisée par tout un tas de sites, de vidéos d’influenceurs, qui ne savent pas, au fond, ce qui VOUS fait du bien…

 

Partez du principe que c’est vous que vous devez écouter, et non un quelconque gourou autoproclamé qui a réussi en suivant telle ou telle méthode. LA méthode n’existe pas, car c’est davantage la manière d’adapter un plan de vie qui va vous permettre de sortir de cette ornière que la sensation prégnante de ne pas vraiment vivre, ou de plus ou moins passer à côté de son existence…et rien d’autre.

 

Par Romain Pillard

 

Changer de vie

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.