Équilibrer sa digestion grâce à l'Ayurvéda-Lucie Joao-Marie-France Farré.

Équilibrer sa digestion grâce à l’Ayurvéda.

 

Lucie Joao (Auteur) 

 

Marie-France Farré (Auteur) 

 

Pour prendre soin de sa digestion et de sa santé globale

 

L’ayurvéda, cette médecine indienne traditionnelle, c’est avant tout une hygiène de vie, une philosophie, celle de cuisiner vos repas à base d’aliments frais et locaux, de dormir à des heures raisonnables et de cultiver la bonté en vous et autour de vous. L’intention de ce livre est de revenir à l’essentiel, pour vous aider à vous sentir mieux, jour après jour.

 

La santé dépend en grande partie de votre alimentation, mais si vos choix ne sont pas adaptés à votre capacité digestive, cela peut générer des déséquilibres dans votre corps. Grâce à ce guide complet et en couleurs, vous serez à même de comprendre ce qui vous convient grâce aux principes ayurvédiques afin d’améliorer votre immunité et d’avoir un système digestif équilibré. Car un bon feu digestif est le garant de votre énergie et de votre joie.

 

Plus de 40 recettes délicieuses et maintes fois testées vous aideront à passer à la pratique : ceviche de tomates au citron et au gingembre, riz rouge de Camargue au cresson, chutney aux pommes, salade d’orge aux olives et au chou kale…

 

Avec ce livre, vous mangerez frais, local et de saison pour être en pleine forme !

 

Avant-propos

 

Non, la nutrition ayurvédique n’est pas la cuisine indienne ! Et ce n’est pas non plus un tableau à trois colonnes vata/pitta/kapha. D’abord parce que la nutrition est un concept et pas une cuisine, c’est plutôt une science et une philosophie. Ensuite, parce que son principe premier est l’adaptabilité au milieu, au terrain, à l’individu et à son environnement.

 

Équilibrer sa digestion grâce à l'Ayurvéda-Lucie Joao-Marie-France Farré.La cuisine ayurvédique, ce sont des choix respectueux de chaque personne et de la nature, à base de végétaux frais, locaux et de saison. Elle est à la fois très simple et un peu complexe : mieux qu’un paradoxe, ce sont des opposés qui se complètent, et ceci est une des idées fondamentales des védas et de l’ayurvéda.

 

Quand un sujet devient mainstream, il est vite résumé à des clichés et diffusé dans sa version caricaturale. Cela part généralement d’une bonne intention : simplifier les concepts pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Certes ! Mais on se retrouve aujourd’hui avec des aberrations érigées en valeurs et appliquées en dogmes.

 

Comme toutes les sagesses anciennes, l’ayurvéda peut être intégré de manière littéraliste ou il peut être interprété. Enseigné en sanskrit et en vers il y a 6 000 ans dans la vallée de l’Indus, l’ayurvéda se transmet aujourd’hui sur Instagram dans des posts à trois colonnes vata/pitta/kapha ; autant vous dire que beaucoup de finesse se perd dans la traduction.

 

Bien sûr, je n’ai pas la prétention de vous apporter ici la vérité pure de l’ayurvéda primordial. En revanche, j’ai l’intention de revenir à des bases simples et flexibles. L’objectif de cet ouvrage est de fournir un guide pratique aux sains gourmands et des pistes de réflexions aux chercheurs sincères.

 

Ne croyez rien de ce que je vous dis ! Lisez, réfléchissez, faites des expériences et tirez-en vos propres conclusions. Et ayez toujours en tête que nous sommes des êtres distincts et qu’en cette qualité nos points de vue offrent différentes perspectives. La vérité, elle, est unique et c’est en assemblant un maximum de perspectives qu’on en complète notre perception. Gardez l’esprit ouvert et la critique affûtée !

 

Introduction

 

Avant d’explorer en détail le concept de nutrition dans l’ayurvéda, je veux vous dire que la base est commune, elle est bon sens. Un bon sens que nous avons perdu, celui qui est guidé par l’observation. Avant de se plonger dans le régime de votre dosha ou dans la cuisson du ghee, il faut d’abord s’assurer d’avoir une hygiène de vie saine, de manger des fruits et des légumes, de cuisiner à base d’aliments frais et biologiques, de faire du sport tous les jours, d’avoir des heures de lever et de coucher raisonnables et de cultiver la bonté en soi et autour de soi.

 

On parle souvent du dinacharya, la routine quotidienne de l’ayurvéda, en termes d’hygiène et soins de beauté – tout le monde commence l’application de l’ayurvéda en s’achetant un gratte-langue. Mais on oublie tout un pan des recommandations du dinacharya : celui de l’attitude, la manière de se comporter avec soi, les autres, les animaux et la planète. Les textes classiques disent que pour être en bonne santé, il est nécessaire de traiter avec le même respect les fourmis, le roi et les invités. On a bien retenu les paragraphes sur les massages à l’huile chaude, il ne faudrait pas oublier ceux sur l’exercice physique, l’étude ou encore la retenue. La santé globale et le bien-vivre sont interdépendants, alors il incombe à la médecine de soigner ce qui est en nous et ce qui est à l’extérieur de nous. Tout est vases communicants.

 

La nutrition est un point essentiel de la santé physique et mentale, mais elle n’est pas le seul. Il est des personnes qui ont un régime alimentaire irréprochable, très consciencieux, mais qui ne sont pourtant pas en pleine santé. Pourquoi ? Parce que les autres points essentiels ne sont pas remplis – nous en discuterons rapidement dans la partie « Les quatre sources de prana ». Mais parce que nous sommes dans une culture d’abondance et que la nourriture est liée aux principales causes de mortalité aujourd’hui, c’est ici que nous devons initier le changement. Et cela commence par s’alimenter avec des produits frais, végétaux, locaux et de saison.

 

Si c’est déjà votre manière de consommer, alors on approfondit en se posant la question du rythme : est-ce que je m’alimente au bon moment ? Les prix Nobel de médecine de 2016 et 2017 ont été accordés respectivement à des études sur le jeûne intermittent et les cycles circadiens. Ces principes sont totalement cohérents avec ce qu’enseigne l’ayurvéda et ce qu’on appelle « l’horloge ayurvédique ». De manière générale, la science ultramoderne apporte les preuves de la pertinence de l’ayurvéda et en détaille les concepts ; il est donc extrêmement intéressant d’assembler les deux connaissances.

 

L’intention de ce livre est de revenir à l’essentiel, de déshabiller l’ayurvéda de son folklore. Pour cela, on va devoir déconstruire certaines idées reçues et explorer des points de vue divergents. On veut aussi replacer les choses dans leur contexte : les textes antiques dans le leur et notre quotidien dans le sien. Il n’est pas cohérent d’appliquer aveuglément des pratiques, des détails, sans avoir au préalable compris le concept inhérent et la philosophie qui l’engendre.

 

A propos des auteurs

 

Marie-France FARRÉ

 

Naturopathe et cheffe de cuisine holistique, créatrice du Labo Végétal, Marie-France Farré anime des ateliers pour aider chacun à mieux se nourrir et se soigner tout en se reconnectant à la nature. Retrouvez-la notamment sur son site www.mariefrancefarre.fr et sur son compte Insta @mariefrancefarre.

 

Lucie JOAO

 

Praticienne en ayurvéda et passionnée de culture védique, Lucie João a étudié auprès de professeurs indiens, européens et brésiliens. Elle accompagne les personnes vers la santé optimale grâce à la sagesse de l’ayurvéda dans son cabinet et sur son blog ayurveda-auquotidien.com. Retrouvez-la sur son compte Insta @ayurveda.paysbasque.

 

Découvrez le livre « Équilibrer sa digestion grâce à l’Ayurvéda » de Lucie Joao et Marie-France Farré en cliquant ci-dessous :

 

Équilibrer sa digestion grâce à l'Ayurvéda-Lucie Joao-Marie-France Farré.

 

Méthode nutrition synergie alimentaire Méthode nutrition synergie alimentaire

 

Cet article pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches ? N’hésitez pas à le partager. Le Partage c’est La Vie !!!

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.