Happy days. Libérez-vous de la peur ! - Gabrielle Bernstein.

Happy days. Libérez-vous de la peur ! – Gabrielle Bernstein.

 

Gabrielle Bernstein

 

« Au bonheur! »

 

Si vous étiez libéré de toute forme de peur, qui vous autoriseriez-vous à être ?

 

Gabrielle Bernstein, auteure de plusieurs best-sellers du New York Times, vous révèle comment guérir les traumatismes, désapprendre la peur et vous souvenir de l’amour.

Et si, chaque matin, vous pouviez vous lever avec sérénité ? En sachant que votre passé a une raison d’être, et sans nourrir de regret. Et si vous pouviez vivre heureux, en paix et sans peur ? C’est possible ! Gabrielle vous montre le chemin.

Ce nouvel ouvrage inspirant vous propose ses enseignements les plus puissants : un programme pour transformer les souffrances de votre passé, quelles qu’elles soient, en force et en liberté.

 

Vous découvrirez :

 

  • pourquoi la plupart des gens se sentent bloqués dans des schémas qui les rendent malheureux, et ce que vous pouvez faire ;
  • des techniques transformatrices, et pourtant inexploitées, pour accéder à la sérénité et à la paix : elles vont des procédés pour  » devenir son propre parent  » aux pratiques corporelles permettant de libérer l’énergie bloquée liée aux traumatismes du passé ;
  • comment changer d’état d’esprit ;
  • comment explorer les espaces de vous-même qui vous font peur et en sortir en étant plus libre que jamais.

 

Pour accueillir le bonheur qui vous attend!

 

Avant-propos

 

En 1971, quand j’ai obtenu mon diplôme universitaire, les aspects de moi-même que je montrais au monde étaient le hippie en moi et mon opposition à l’ordre établi, qui étaient de bon ton à l’époque. Cela m’a aidé à me présenter sous un visage insouciant et détaché sur la voie qui conduit traditionnellement au « succès ». Mais juste en dessous, c’était le chaos: j’étais terriblement angoissé. En raison d’un TDAH qui n’avait pas été diagnostiqué, j’avais obtenu des résultats médiocres tout au long de mon cursus universitaire, ce que le côté critique de mon père, dont la carrière était couronnée de succès, ne manquait jamais de me rappeler. J’étais censé suivre ses traces et devenir un médecin réputé. Mais à la place, je faisais des tâches manuelles – peindre des maisons, planter des gros clous sur la voie ferrée et autres –, en faisant semblant d’aimer cette vie. Durant tout ce temps, mon critique intérieur faisait écho à celui de mon père, dans ses pires moments. Et au fond de moi, j’avais effectivement l’impression d’être un paresseux, un idiot, un raté. Je ne savais pas du tout quoi faire de ma vie.

 

Happy days. Libérez-vous de la peur ! - Gabrielle Bernstein.Et puis j’ai entendu parler de la méditation transcendantale et j’ai fait le week-end d’initiation. J’ai constaté qu’à l’aide de mon mantra, je pouvais entrer dans un état de paix et de calme que 12 Happy Days je n’avais jamais connu. Je ressentais également un lien rassurant avec quelque chose qui me dépassait et c’est ainsi que j’ai été guidé vers la carrière qui est toujours la mienne, cinquante ans plus tard. J’ai pratiqué la Méditation Transcendantale avec zèle pendant les dix années qui ont suivi, jusqu’à ce que ma clientèle commence à m’enseigner les bases de ce qui allait devenir le modèle de psychothérapie que j’ai appelé «système familial intérieur » (IFS: Internal Family Systems). J’ai alors pris conscience de la peur, du sentiment d’indignité et de la souffrance émotionnelle dont étaient porteuses des parties de moi qu’il me fallait guérir. C’est ainsi que j’ai procédé à un changement important: je me suis mis à aider ces parties, au lieu de les éviter.

 

Pendant de nombreuses années, Gabrielle Bernstein a dissimulé sous un travail obsessionnel les parties d’elles-mêmes, refoulées, qui croulaient sous la souffrance et la honte. Ce contournement par la réussite et la spiritualité semblait globalement plus approprié (et il l’était probablement) que ses dépendances précédentes, à la drogue et à l’alcool, mais cela n’en demeurait pas moins un moyen de fuir ses émotions refoulées. Comme elle l’a écrit dans ce livre courageux, « bien qu’ayant arrêté l’alcool et la drogue, j’ai continué d’avoir des comportements addictifs pour tenter de contrôler les sentiments inconscients interdits qu’il m’était impossible d’affronter. […] “Ouah, Gabby, tu te démènes!” ou: “Tu es tellement impressionnante !” Non seulement il était socialement acceptable d’être un bourreau de travail, mais en plus, c’était quelque chose que les gens admiraient. […] Je me disais: C’est ce que je suis. Je suis motivée, je suis une bosseuse et j’ai un travail important; j’aide beaucoup de gens. Je pensais que mon comportement était sain. Mais au fond, il ne s’agissait là que d’un nouveau schéma addictif qui me “protégeait” ».

 

La belle réussite dont se vantait intérieurement Gabrielle (et qui était confirmée par tout son entourage) lui a permis de 13 Avant-propos tenir bon et lui a fait ignorer de nombreux signes de la part de son corps lui indiquant que tout n’était pas aussi rose. Elle avait notamment des soucis au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire et des problèmes gastro-intestinaux chroniques: «En dessous de cette success-story que je m’étais inventée, se cachait une petite fille terrifiée. »

 

Personnellement, j’ai découvert en dessous de ma réussite personnelle plusieurs petits garçons figés que j’avais laissés là, au beau milieu de scènes passées d’humiliation et de solitude. Et je m’attends à en trouver d’autres à mesure que je continuerai d’examiner ce qui me motive et ce qui me distrait. Il n’est pas facile de les trouver et de s’y confronter; cela peut même être le travail le plus dur d’une vie. Pour Gabrielle, les choses ont changé quand elle a commencé à prendre conscience que les parties d’elles-mêmes qui la forçaient à croire en cette soi-disant belle réussite lui avaient en réalité rendu la vie insupportable. Elle a alors commencé à se demander pourquoi. Et la réponse qu’elle a obtenue en s’interrogeant intérieurement a été qu’elle avait été traumatisée à un tel point qu’elle avait dû minimiser la chose, voire totalement la nier.

 

Nous avons la chance qu’au cours des dernières décennies, un certain nombre d’approches efficaces permettant de traiter les traumas aient évolué et Gabrielle s’est tellement dévouée à son chemin de guérison qu’elle a essayé la plupart de ces approches, en particulier le travail sur la douleur physique de John Sarno, l’expérience somatique de Peter Levine, la perspective sage de Dan Siegel, ainsi que l’EMDR, l’EFT, l’acupuncture, la médication et la compassion pour soi. À un moment donné, le thérapeute de Gabrielle a commencé à utiliser l’approche que j’ai mise au point, et je suis donc très honoré que les derniers chapitres de ce livre décrivent de manière émouvante son exploration du système familial intérieur.

 

Elle a constaté qu’elle pouvait respecter les parties d’elles-mêmes qui étaient tombées dans la dépendance, le contrôle et la rage, et qui avaient tenté de la protéger en l’empêchant de ressentir sa souffrance. Elle a ainsi pu les rassurer et leur dire que si, pendant sa jeunesse, elle avait eu besoin de leurs services, elle était désormais capable de gérer sa souffrance et qu’elles pouvaient donc se mettre au repos. Quand elle a été en mesure d’aimer, et non plus de dédaigner ses protecteurs, ils se sont calmés et sont devenus de sages conseillers, et non plus des réactions automatiques extrêmes. Elle s’est également rendu compte que ses souffrances et terreurs étaient bloquées dans le passé, et a ainsi pu les ramener dans le présent, dans sa présence aimante.

 

Pour moi, l’affirmation suivante de Gabrielle reflète une appréciation profonde du travail de ma vie et cela me touche beaucoup:

 

«Pendant des années, j’ai jugé mes protectrices, sans être capable d’avoir conscience de tout ce que j’avais refoulé. Aujourd’hui, grâce à la compassion et à l’amour que j’éprouve à l’égard de toutes mes parties, il m’est facile de me pardonner sur le moment, de prendre conscience de la partie qui est là et de me tourner vers mon Soi plein de ressources pour demander du soutien. Le travail sur les parties est une pratique spirituelle quotidienne qui a changé ma vie à jamais. »

 

La lecture de ce livre ne vous sera peut-être pas aisée, car, à l’instar de Gabrielle, peut-être commencerez-vous à vous demander pourquoi, malgré tout le travail spirituel que vous avez accompli, vous avez toujours des impulsions et comportements problématiques. Il se peut aussi que vous vous rendiez compte que vos protecteurs lancent une campagne virulente pour discréditer le livre de Gabrielle, ou Gabrielle elle-même, afin que vous n’ayez pas à vous poser de questions. En effet, Avant-propos l’exploration de la souffrance et de la honte refoulées ne convient pas à tout le monde.

 

En résumé, ce livre est un acte de courage extrême. En se montrant tellement vulnérable et honnête dans ce récit, Gabrielle a risqué de perdre l’intérêt de son public et des autres leaders spirituels. Mais lorsqu’on guérit ses fardeaux et que l’on accède au Soi, on ne peut continuer de faire semblant. J’espère que ce livre donnera envie au monde spirituel non seulement de guérir tout ce qu’il a proscrit intérieurement, mais aussi de transformer la société afin de faire évoluer ce qui a été proscrit extérieurement.

 

Richard C. Schwartz, fondateur du système familial intérieur

 

A propos de l’auteure

 

Gabrielle Bernstein est l’auteure de plusieurs best-sellers, notamment L’Univers veille sur vous et Et si on arrêtait de juger ?, parus chez le même éditeur. Oprah Winfrey la qualifie de « maître à penser de la nouvelle génération ».

 

Découvrez le livre « Happy days. Libérez-vous de la peur »  de Gabrielle Bernstein en cliquant ci-dessous :

 

Happy days. Libérez-vous de la peur ! - Gabrielle Bernstein.

 

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

1 commentaire sur “Happy days. Libérez-vous de la peur ! – Gabrielle Bernstein.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.