Asthme induit par les allergies : comment le traiter ?

Asthme induit par les allergies : comment le traiter ?

 

De nos jours, il existe une multitude de maladies qui affectent les voies respiratoires des personnes atteintes. L’asthme allergique en fait partie. Lorsque vous souffrez de cette maladie, vous éprouvez beaucoup de gênes et de difficultés à respirer. Si vous souffrez de cette maladie, il est alors très important pour vous de vous traiter. À travers cet article, vous allez tout découvrir sur cette maladie et aussi les différents traitements asthme efficaces pour lutter contre elle. Lisez-le, il vous édifie.

 

Que doit-on savoir sur l’asthme induit par les allergies ?

 

Asthme induit par les allergies : comment le traiter ?L’asthme allergique est une maladie chronique très répandue. Elle se traduit par une inflammation des voies respiratoires, plus précisément des bronches. Cette inflammation entraine une contraction des muscles qui composent ces bronches. Cela occasionne un rétrécissement du canal nasal et une sécrétion de mucus. L’asthme allergique n’est que la réponse du système immunitaire face à un allergène qui se retrouve généralement dans l’air ambiant. Dès lors qu’il pénètre dans l’organisme par le nez, il occasionne des crises. Les personnes qui souffrent d’asthme ressentent beaucoup de gênes à respirer. De façon générale, l’asthme allergique est contracté depuis l’enfance. Mais il est aussi très fréquent de le voir se développer chez les personnes adultes, même chez les vieux.

 

Quelles sont les causes de l’asthme induit par les allergies ?

 

Le plus souvent, l’asthme allergique est causé par les acariens. Ce sont d’ailleurs les premiers responsables de cette maladie. Mais il existe aussi d’autres facteurs qui induisent cette maladie. On peut citer les poils de chat, le pollen, les squames et les moisissures. N’oublions pas aussi la pollution, les différents efforts physiques, la fumée de cigarette, les changements climatiques et même la prise de certains médicaments.

 

Quels sont les symptômes de l’asthme allergique ?

 

Il existe plusieurs symptômes qui caractérisent l’asthme induit par les allergies. En effet, lorsque la personne inhale l’allergène responsable de cette maladie, cette dernière va directement se loger au niveau des bronches. L’organisme déclenche alors une succession de réactions immunitaires afin de lutter contre ce corps étranger. Ces réactions se traduisent par des symptômes et troubles spécifiques. On peut alors citer :

 

  • Une gêne respiratoire lorsque l’on expire.
  • La respiration du malade devient sifflante.
  • Une grosse sensation de lourdeur dans la poitrine.
  • Une toux sèche persistante.
  • La respiration devient lente lorsque le malade est un adulte et elle est rapide chez l’enfant.

 

Quels sont les traitements contre l’asthme induit par les allergies ?

 

Pour lutter contre l’asthme allergique, il existe une multitude de traitements tout aussi efficaces les uns que les autres.

 

La cortisone

 

La cortisone est le traitement le plus adapté en cas d’asthme induit par les allergies. Elle peut être ingérée de différente manière.

 

Les inhalateurs

 

Asthme induit par les allergies : comment le traiter ?Lorsqu’une personne souffre d’asthme allergique, elle peut utiliser des inhalateurs pour se soulager. Ces derniers doivent être pris au moins deux fois par jour. Leur fonctionnement est très simple. Une fois dans les narines, ils se chargent de tapisser les parois des bronches. Ce faisant, ils réduisent le gonflement et l’inflammation due à la présence de l’allergène. Il s’agit d’un traitement que l’on peut prendre sur le long terme.

 

Cependant, il faut savoir que la dose prescrite dépend des symptômes et aussi de la gravité de la maladie. Le professionnel de santé se réserve alors le droit de réévaluer la posologie en fonction de l’état du patient. Il faut noter que les inhalateurs peuvent causer plusieurs problèmes surtout chez l’enfant. On peut citer les troubles liés à la croissance et aussi l’augmentation des risques de contracter d’autres maladies respiratoires. Il existe aussi des risques liés aux problèmes surréliens. Ces derniers ciblent beaucoup plus les personnes adultes.

 

Les comprimés

 

La cortisone peut être aussi ingérée sous forme de comprimé. Mais ce type de traitement est réservé pour les formes graves ou lorsque le traitement habituel est inefficace face à la violence des crises. Ces cas surviennent lorsque la personne a été en contact avec l’allergène pendant une longue période. Lorsque cela arrive, les comprimés de cortisones doivent être pris pendant une courte période.

 

Les bronchodilatateurs

 

Les bronchodilatateurs sont des médicaments indispensables aux personnes qui souffrent d’asthme allergique. Il s’agit d’un traitement d’urgence en cas de crise. Ils doivent les avoir sur eux à tout instant. En effet, les bronchodilatateurs contiennent aussi une substance active qui peut être des bêta-2-mimétiques à action rapide ou des anticholinergiques. Une fois dans les voies nasales, elles se fixent aux parois des bronches. Il s’en suit un relâchement rapide de ces dernières et une libération des voies respiratoires. Selon la gravité de la crise, une ou deux bouffées de bronchodilatateur sont généralement suffisantes.

 

Les biothérapies

 

Les biothérapies sont aussi des traitements fiables contre les crises d’asthmes allergiques. Elles sont cependant conseillées pour des cas très graves face auxquels les traitements habituels n’ont pas eu d’effets même à haute dose. Ce type de traitement est administré uniquement par les pneumologues. Ils prescrivent alors des médicaments qui contiennent un anticorps monoclonal nommé omalizumab que le patient reçoit en injection à intervalle de deux à quatre semaines. Ce traitement régule la concentration d’immunoglobuline.

 

Les traitements naturels

 

Il existe aussi des traitements naturels qui fonctionnent très bien contre l’asthme allergique. On peut citer la phytothérapie au cours de laquelle l’on fait usage de fumeterre ou du plantain. Ces derniers sont consommés en infusion à des doses très raisonnables. On peut aussi utiliser des huiles essentielles spécifiques comme celles de la mandarine ou de l’estragon. Dans ce cas, le traitement est à inhaler avec précaution. Comme traitement naturel, on a aussi l’acupuncture. Cependant, ce dernier est adapté uniquement pour une certaine catégorie de patients.

 

Selon des études, lorsque le patient qui souffre d’asthme induit par des allergies fait un jeune de quelques jours, les symptômes ont tendance à régresser et à disparaitre dans certains cas. Cependant, les études n’ont pas encore défini le type de jeune à suivre pour avoir les bons résultats. Les personnes qui souffrent de cette maladie peuvent aussi limiter leurs expositions aux différents allergènes.

 

Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.