Maladie du foie : tout savoir sur les troubles hépatiques.

Maladie du foie : conseils pour prévenir les troubles hépatiques.

 

Le foie est l’un des plus grands organes présents dans le corps qui remplit diverses fonctions du corps. Chez l’adulte, le poids normal du lierre est d’environ 1400 à 1600 g mais peut aussi varier d’un individu à l’autre. Il est entouré de tissu conjonctif fibreux et se trouve sur le côté droit du quadrant supérieur de l’abdomen. Le foie a quatre lobes qui comprennent les lobes gauche et droit ainsi que des lobes carrés et caudés plus petits. Le bord supérieur du foie se situe au niveau des mamelons et le bord inférieur à la ligne oblique reliant au cartilage constable de la 8e côte gauche et de la 9e côte droite. Le foie est l’un des organes les plus fréquemment endommagés et aujourd’hui, dans cet article, nous allons discuter en détail de l’organe foie. Parallèlement à cela, quelques conseils préventifs pour maintenir la bonne santé du foie.

 

Anatomie du foie

 

Maladie du foie : tout savoir sur les troubles hépatiques. D’un point de vue anatomique, le foie est situé dans la région hypocondriaque et épigastrique droite de l’abdomen qui se prolonge jusqu’à la région hypochondrale gauche. Il existe essentiellement deux surfaces présentes sur le foie qui comprend la surface diaphragmatique également connue sous le nom de surface antéro-supérieure qui est lisse et convexe, présente sous la courbure de notre diaphragme tandis que la surface postérieure est directement en contact avec le diaphragme lui-même.

 

Un autre est la surface viscérale est la surface postéro-inférieure et est recouverte de péritoine. Cette surface est de forme irrégulière car elle est moulée dans la forme de l’organe environnant et est en contact avec la glande surrénale droite, le rein droit, le côlon transverse, la flexion colique droite, la vésicule biliaire, l’œsophage, la première partie du duodénum et l’estomac.

 

Ligaments du foie

 

Il existe différents ligaments reliés au foie et recouverts de la double couche du péritoine.

 

  1. Ligament coronaire

 

Ce ligament aide à attacher la face antérieure du foie à la paroi abdominale de la partie inférieure. Ce ligament sépare la zone nue du foie et les plis postérieur et supérieur se terminent ensemble pour former des ligaments triangulaires qui sont les lobes droit et gauche du foie.

 

  1. Ligament falciforme

 

Attache la paroi abdominale antérieure à la surface antérieure du foie formant une division naturelle entre les lobes droit et gauche du foie.

 

  1. Ligaments triangulaires

 

Ils sont divisés en deux parties droite et gauche

 

  1. Le ligament triangulaire droit

 

Attache le foie du lobe droit avec le diaphragme et est en contact avec la zone nue.

 

  1. Le ligament triangulaire gauche

 

Est formé à partir de la connexion de la couche postérieure et antérieure du ligament coronaire présent à l’apex. Il aide à relier le lobe gauche au diaphragme.

 

  1. Petit épiploon

 

Ce ligament aide à attacher le foie à la petite courbure de l’estomac ainsi qu’à la première partie du duodénum. Il se compose de parties comme le ligament hépatogastrique qui s’étend de l’estomac au foie, le ligament hépatodudénal qui va de l’estomac au foie.

 

  1. évidements hépatiques

 

Espace sous-hépatique situé entre le côlon transverse et la face inférieure du foie

L’espace sous -phrénique est situé entre le diaphragme et la partie supérieure ainsi que la partie antérieure du foie. Ils sont ensuite divisés en gauche et droite formant le ligament falciforme.

La poche de Morison est un espace présent entre le rein droit et la surface viscérale du foie.

 

La structure anatomique du foie

 

Maladie du foie : tout savoir sur les troubles hépatiques.Macroscopiquement, il y a d’abord deux lobes, le lobe caudé présent sur la surface viscérale et le lobe carré présent sur la partie inférieure de la surface viscérale.

 

Au microscope, les cellules présentes dans le foie sont appelées hépatocytes et comportent trois parties, à savoir l’artériole, le canal biliaire et la veinule.

 

Métabolisme de la bilirubine dans le foie

 

La bilirubine est le déchet insoluble du corps fabriqué à partir de la dégradation de l’hémoglobine et d’autres pigments biliaires. Il est important que la bilirubine soit transformée en soluble dans l’eau avant l’excrétion et que la transformation du non conjugué et du conjugué se fasse en cinq étapes qui comprennent :

 

Formation de bilirubine

 

250 à 350 mg de bilirubine non conjuguée sont formés quotidiennement et 70 à 80 pour cent de la bilirubine proviennent de la dégradation des globules rouges dégénérés, les autres 20 à 30 pour cent proviennent de la protéine hème présente dans le foie et la moelle osseuse. L’hémoglobine est formée de deux éléments hème et globine, la globine est ensuite décomposée en acides aminés. Alors que l’hème est décomposé pour former du fer et de la biliverdine, au cours de ce processus, il est catalysé pour former l’hème oxygénase, la biliverdine est réduite pour former de la bilirubine non conjuguée.

 

Conjugaison de bilirubine

 

Lorsque la bilirubine pénètre dans le côlon, les bactéries qui y sont présentes aident la bilirubine déconjuguée à se convertir en urobilinogène. La majeure partie de l’urobilinogène est oxydée dans l’intestin qui est ensuite convertie en stercobiline, puis excrétée par les selles. La stercobiline est celle qui donne sa couleur aux selles.

 

Normalement, 20 % de l’urobilinogène est réabsorbé par la circulation sanguine et fait partie de la circulation entérohépatique. Celui-ci est ensuite transporté dans le foie et recyclé pour la production de bile, seule une partie de la bile atteint le rein. Ici, il est encore oxydé qui est ensuite excrété dans l’urine.

 

Excrétion de bilirubine

 

Lorsque la bilirubine pénètre dans le côlon, les bactéries qui y sont présentes aident la bilirubine déconjuguée à se convertir en urobilinogène. La majeure partie de l’urobilinogène est oxydée dans l’intestin qui est ensuite convertie en stercobiline, puis excrétée par les selles. La stercobiline est celle qui donne sa couleur aux selles.

 

Normalement, 20 % de l’urobilinogène est réabsorbé par la circulation sanguine et fait partie de la circulation entérohépatique. Celui-ci est ensuite transporté dans le foie et recyclé pour la production de bile, seule une partie de la bile atteint le rein. Ici, il est encore oxydé qui est ensuite excrété dans l’urine.

 

Posologie : 2 cuillères à café deux fois par jour après les repas.

 

Fonction du foie

 

Le foie est l’un des organes essentiels présents dans notre corps et contribue à l’exécution de 500 fonctions vitales du corps. Cela comprend principalement l’élimination des déchets et des corps étrangers du sang, ce qui aide à réguler la glycémie.

 

Voici quelques-unes des fonctions importantes du foie

 

Production d’albumine

 

C’est une protéine formée dans le foie qui aide à maintenir le liquide présent dans la circulation sanguine et les empêche de fuir dans les tissus. Il aide à transporter les diverses autres substances dans tout le corps comme les vitamines, les enzymes et les hormones. Les taux normaux d’albumine présente dans le foie sont de 3,4 à 5,4 g/dL.

 

Production de bile

 

La quantité normale de bile produite par le corps humain est de 400 à 800 ml par jour. L’acide biliaire est important pour la digestion et pour l’absorption des vitamines liposolubles dans l’intestin grêle.

 

Filtrer le sang

 

Tout le sang qui quitte l’intestin et l’estomac passe par le foie, ce qui aide à éliminer les toxines, les sous-produits et les autres substances nocives du sang.

 

Acides aminés régulateurs

 

L’acide aminé est responsable de la production de protéines et le foie s’assure que les niveaux d’acides aminés restent sains dans le corps.

 

Coagulation sanguine régulée

 

Les coagulants de la coagulation sanguine sont produits par l’utilisation de nutriments à base de vitamine K qui peuvent être absorbés à l’aide de la bile, un liquide présent dans le foie.

 

Protège des infections

 

Dans le processus de filtration, le foie aide à éliminer tout type de bactérie du sang.

 

Stocke des minéraux et des vitamines

 

Le foie joue un rôle très important dans le stockage des nutriments tels que les vitamines A, D, E, K et B12, ainsi que le cuivre et le fer.

 

Traitement du glucose

 

Le foie aide à éliminer une quantité excessive de glucose ou de sucre de la circulation sanguine qui est ensuite stockée sous forme de glycogène.

 

Symptômes généraux notés dans les problèmes de foie

 

Les symptômes peuvent varier selon la cause de la maladie. Cependant, les signes courants observés dans les maladies du foie sont

 

  • Maladie du foie : tout savoir sur les troubles hépatiques. La peau et les yeux deviennent jaunes
  • L’urine devient foncée
  • Tabouret noir
  • Gonflement des jambes, des chevilles et de l’abdomen
  • Vomissement
  • Nausée
  • Diminution de l’appétit
  • La peau devient irritante
  • Se blesse facilement

 

Problèmes de foie courants

 

Voici quelques conditions courantes observées chez les patients souffrant d’une maladie du foie, notamment

 

Hépatite :- C’est une infection virale du foie qui entraîne une inflammation de l’organe et réduit le fonctionnement du foie. Il existe cinq types d’hépatite et chacun d’eux est contagieux. Il peut facilement se propager par des aiguilles infectées ou des rapports sexuels non protégés.

 

Cinq types

 

Hépatite A : – Elle est généralement causée par des aliments ou de l’eau contaminés et les symptômes peuvent disparaître en quelques semaines de traitement.

 

Hépatite B : – Elle peut être aiguë ou chronique et se propage par les fluides corporels, y compris le sperme et le sang. Il n’y a pas de remède spécifique pour cela.

 

Hépatite C : – Elle peut être à la fois aiguë ou chronique et se propage par le sang et, à un stade ultérieur, elle endommage le foie.

 

Hépatite D :- Elle fait partie des formes graves et se contracte seule.

 

Hépatite E :- Elle est causée par la consommation d’eau contaminée et ne dure que quelques semaines.

 

Foie gras : – Il est causé lorsque la graisse commence à s’accumuler dans le foie et il existe deux types de foie gras, y compris le foie gras alcoolique causé par une forte consommation de foie gras et de foie gras non alcoolique causés par d’autres facteurs. Si elle n’est pas traitée, elle entraîne une cirrhose du foie et une insuffisance hépatique.

 

Cirrhose : – Cela signifie principalement la cicatrisation du foie causée par certains troubles hépatiques ou par une forte consommation d’alcool. La syphilis et la fibrose kystique sont également les causes entraînant des lésions hépatiques et entraînant éventuellement une cirrhose. Le foie est capable de se régénérer en réponse à des dommages, mais ce processus entraîne parfois la formation de tissu cicatriciel sur le foie. Plus la cicatrice est importante, plus le foie devient dur, ce qui rend la fonction du foie difficile.

 

Insuffisance hépatique : – L’insuffisance hépatique chronique est causée lorsque le foie est endommagé et n’est pas en mesure de fonctionner correctement, ce qui entraîne une insuffisance hépatique. Généralement, les symptômes courants observés sont la jaunisse, la confusion, les nausées et la faiblesse.

 

Comment nous endommageons le foie ?

 

  1. Consommation d’alcool

 

Maladie du foie : tout savoir sur les troubles hépatiques. Chaque corps a une réaction différente à une forte consommation d’alcool, mais boire une grande quantité d’alcool fait travailler le foie plus fort. Si les cellules du foie travaillent dur, cela pourrait endommager le foie. Cela peut entraîner deux conditions telles que la fibrose du foie et parfois la cirrhose du foie. Il est préférable de boire de l’alcool en quantité modérée pour réduire le risque de développer tout type de maladie.

 

  1. Ne pas boire d’eau

 

L’eau est l’un des fluides essentiels nécessaires à notre corps qui aide à éliminer les toxines du corps. Comme 75% de notre corps est composé d’eau et ne pas boire d’eau entraîne une déshydratation. Le foie a besoin d’une quantité adéquate d’eau pour fonctionner correctement et moins d’eau entraîne des problèmes de foie. La consommation d’eau aide à maintenir une bonne santé et la déshydratation augmente le risque de maladie.

 

  1. Fumer du tabac

 

Fumer ne cause pas seulement le cancer du poumon, mais aussi le cancer du foie. De plus fumer du tabac provoque un effet de brûlure sur le foie. La fumée produite par le tabac entraîne un stress oxydatif qui met le foie sous pression pour éliminer les toxines du sang. Cela libère alors des produits chimiques qui sont nocifs pour le corps et qui finissent par provoquer un cancer du foie.

 

  1. Obésité

 

Le surpoids entraîne une production excessive de tissu adipeux ou de cellules graisseuses. Ceux-ci provoquent la libération par le foie de protéines toxiques nocives pour les tissus présents dans le foie. Les dommages causés par l’obésité sont similaires aux dommages au foie causés par la consommation d’alcool.

 

  1. Régime riche en sucre

 

Ajouter trop de sucre à l’alimentation est nocif pour le système de l’organisme. Le foie est responsable du métabolisme du glucose et une consommation excessive de sucre peut entraîner une accumulation de graisse dans le foie. Toutes les cellules présentes dans le corps aident à prendre soin des molécules de glucose tandis que les cellules du foie sont les seules à contrôler les niveaux de fructose. Le fructose est présent dans les aliments frits, les aliments transformés, les sodas, etc. La consommation fréquente d’aliments riches en fructose entraîne des lésions hépatiques irréversibles. Il est préférable de consommer des sucres naturels et d’éviter la malbouffe ou les aliments transformés.

 

  1. Beaucoup de gras trans dans l’alimentation

 

Maladie du foie : tout savoir sur les troubles hépatiques. Presque tous les aliments de restauration rapide ou transformés contiennent des niveaux élevés de gras trans. Ces gras trans sont responsables de l’augmentation des niveaux de mauvais cholestérol (LDL) dans le corps et entraînent des problèmes cardiaques et les gras trans sont également responsables de la réduction des niveaux de bon cholestérol (HDL). Les gras trans se trouvent couramment dans les aliments cuits au four, les aliments frits, le maïs soufflé au micro-ondes et les aliments préemballés.

 

  1. Manger des dîners lourds

 

Le foie ne fonctionne pas correctement la nuit et la consommation d’aliments lourds avant le coucher produit une pression supplémentaire sur le foie, entraînant des dommages au foie. Ainsi, les dîners riches en shortening, en huile de canola et en assaisonnement lourd sont très nocifs pour le foie. Il est préférable de consommer les betteraves et les carottes le soir.

 

  1. Rapports sexuels non protégés

 

Les personnes qui se livrent à des rapports sexuels non protégés sont plus à risque de développer la maladie liée au foie. La personne est plus à risque d’avoir une hépatite qui est une maladie du foie dangereuse et peut être facilement contractée lors de rapports sexuels.

 

  1. Mode de vie stressant

 

Avoir une vie stressante pendant une longue période peut endommager le foie. Il a été étudié que les émotions comme la colère ou le stress sont liées à l’organe et peuvent souvent entraîner des dommages permanents. Des études ont trouvé un lien entre la mort et le stress psychologique.

 

  1. Mode de vie sédentaire

 

L’exercice quotidien est l’un des moyens de maintenir la santé globale de la personne et contribue spécifiquement à la santé du foie. Brûler des calories entraîne une transpiration qui est utile pour détoxifier le corps. Faire du sport tous les jours pendant une heure ou une demi-heure suffit pour rester en forme.

 

Conseils sains pour maintenir la bonne santé du foie

 

Voici les moyens de combattre les maladies du foie et de maintenir la bonne santé du foie

 

  • Essayez de maintenir un poids santé, car le surpoids vous expose au risque de développer une stéatose hépatique qui peut également entraîner une stéatose hépatique non alcoolique. Maintenir un bon poids est l’un des moyens importants qui aideront à réduire le risque de stéatose hépatique.

 

  • Il est important d’avoir une alimentation équilibrée et d’éviter les aliments riches en calories, en glucides raffinés, en graisses saturées et en sucres. Évitez de manger des coquillages crus ou insuffisamment cuits.

 

  • Incluez des aliments riches en fibres que vous pouvez facilement obtenir à partir de légumes, de fruits frais, de riz, de céréales et de pain complet.

 

  • Évitez la consommation de viandes rouges et incluez des produits laitiers fabriqués à partir de lait faible en gras.

 

  • Inclure de bonnes graisses dans l’alimentation qui sont riches en graisses polyinsaturées et monoinsaturées comme les noix, les graines, le poisson et les huiles végétales.

 

  • tout savoir sur les troubles hépatiques. L’exercice régulier vous aidera à brûler les triglycérides comme carburant et, à son tour, réduira le risque de développer une stéatose hépatique.

 

  • Évitez d’entrer en contact avec des toxines nocives comme les insecticides, les produits chimiques, les produits aérosols et les additifs. Portez toujours un masque et essayez d’éviter de fumer du tabac.

 

  • Évitez d’entrer en contact avec tout type d’aiguilles contaminées et ce n’est pas seulement associé à l’utilisation de drogues intraveineuses. Utilisez toujours des aiguilles propres pour les piercings ou les tatouages.

 

  • Ne partagez jamais vos objets personnels comme les brosses à dents, les coupe-ongles ou les rasoirs, car ils peuvent transporter du sang et d’autres liquides à des niveaux microscopiques qui peuvent être contaminés.

 

  • Ayez toujours des rapports sexuels protégés, car les rapports sexuels non protégés ou les rapports sexuels avec plusieurs partenaires augmenteront le risque d’avoir l’hépatite B ou C.

 

  • Buvez une quantité suffisante d’eau tout au long de la journée car il est important

 

Des aliments sains bons pour le foie

 

  • Les pamplemousses sont riches en antioxydants comme la naringine et la naringénine qui aideront à protéger naturellement le foie. Ils sont excellents pour réduire le développement de la fibrose hépatique et en suppriment également d’autres.

 

  • Les myrtilles et les canneberges contiennent des antioxydants et des anthocyanes qui leur donnent des couleurs distinctives et sont très bénéfiques pour la santé.

 

  • tout savoir sur les troubles hépatiques. Le jus de betterave est une source élevée d’antioxydants appelés bétalaïnes et nitrates qui ne sont pas seulement bénéfiques pour le cœur. Ils réduisent le risque d’inflammation ou de dommages oxydatifs et augmentent également les bonnes enzymes utiles à la détoxification.

 

  • Les légumes crucifères comme le brocoli, les choux de Bruxelles et les feuilles de moutarde sont riches en fibres en éliminant les toxines et en les protégeant contre les dommages.

 

  • Les poissons gras riches en acides gras oméga-3 sont utiles pour réduire l’inflammation et très bénéfiques pour maintenir la bonne santé du foie.

 

  • Au lieu d’utiliser de l’huile de canola, utilisez de l’huile d’olive qui est très bonne pour le métabolisme et la consommation quotidienne d’huile d’olive améliorera l’enzyme hépatique. Il réduit l’accumulation de graisse dans le foie et améliore la circulation du sang dans le foie.

 

  • Inclure les noix dans l’alimentation car elles sont riches en vitamine E et aident à améliorer les niveaux d’enzymes dans le foie.

 

  • Buvez du thé vert au lieu de chasse régulière car le thé vert aide à réduire le risque de stéatose hépatique non alcoolique. Le thé vert est riche en antioxydants et aide à réduire le stress oxydatif.

 

  • Incluez la farine d’avoine car elle est riche en fibres et aide à améliorer le métabolisme car elle est riche en un composé appelé bêta-glucanes. Le composé est mieux connu pour lutter contre tout type d’inflammation et lutter contre l’obésité et le diabète. Selon les chercheurs, la farine d’avoine aide à réduire le stockage des graisses dans le foie.

 

Conclusion

 

Le foie est l’une des parties les plus importantes de notre corps qui effectue la majeure partie du travail de notre corps, du bon métabolisme à l’excrétion. Il est donc de notre devoir de maintenir la santé du foie et de le tenir à l’écart des matières nocives. Toutes les informations données ci-dessus vous indiquent comment vous vous mettez en danger et quelques conseils que vous devez suivre pour vous prévenir des troubles hépatiques. « Aimez le foie et vivez plus longtemps ».

 

SWISS FX Huile de CBD
Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.