Manque de sommeil : quelles sont les conséquences ?

Manque de sommeil : quelles sont les conséquences ?

 

Ce n’est plus un secret ! Le sommeil est indispensable à tout être humain. Les scientifiques recommandent en moyenne 8 h de sommeil par jour, donc le tiers d’une journée. Il en va de la récupération physique et de la santé mentale.

Mais bien des fois, il arrive que nous dormions beaucoup moins qu’il n’en faut. Toutes les excuses sont bonnes en la matière : Un travail très prenant à rendre le lendemain, un retard dans sa charge de travail journalière, une sortie nocturne, etc. Et pourtant, le manque de sommeil n’est pas sans conséquences sur notre santé. Dans cet article, nous traiterons de l’importance du sommeil et passerons en revue les conséquences d’un sommeil insuffisant.

 

Pourquoi dormir ?

 

Manque de sommeil : quelles sont les conséquences ?Votre temps de sommeil est parfois influencé par votre activité professionnelle ou scolaire. Mais, « Le manque de sommeil nous tue » déclarait la Dr Sylvie Royant-Parola en 2017. Le sommeil est une garantie de bonne croissance. C’est pendant cette phase que votre système cardio-vasculaire se repose et que votre cerveau se développe. Le sommeil consolide vos défenses immunitaires et favorise la fixation des informations dans votre mémoire.

Dormir est avant tout un réconfort. Garantissez-vous un sommeil réparateur en vous offrant les meubles pas chers de Concept Usine.

 

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ?

 

En dépit des raisons professionnelles, le manque de sommeil est parfois dû à une insomnie ponctuelle : nuit blanche ou difficile. Parfois, il est dû à une insomnie chronique ou une apnée du sommeil.

Quelle que soit sa cause, le manque de sommeil présente des conséquences néfastes sur votre santé. Entre autres, il faut distinguer la fatigue et le manque d’énergie, l’augmentation du risque de maladie cardiovasculaire ou encore l’affaiblissement des défenses immunitaires.

 

La fatigue et le manque d’énergie

 

Une fatigue physique et morale est la première conséquence d’une nuit sans sommeil. Vous ressentirez un épuisement croissant de vos capacités intellectuelles et physiques pendant toute la journée. L’organisme fonctionne comme au ralenti. Toutes vos activités seront menées avec beaucoup de nonchalance.

 

L’augmentation du risque de maladie cardio-vasculaire

 

Le manque de sommeil se ressent sur l’activité cardiaque. Le cœur travaille plus qu’il ne se repose. Cela favorise une surproduction de calcium dans les artères coronaires ainsi qu’une augmentation du mauvais cholestérol. Ces hormones contribuent à la rigidité artérielle.

De plus, le manque de sommeil ébranle fortement le métabolisme du glucose. La production de ce dernier baisse de 40 % et la résistance à l’insuline augmente d’environ 50 %. Cela pourrait conduire à un diabète de type 2. Voilà autant de comorbidités qui concourent à accroître le risque d’AVC, de maladie coronarienne ou de crise cardiaque.

 

L’affaiblissement des défenses immunitaires

 

Manque de sommeil : quelles sont les conséquences ?C’est pendant le sommeil que l’organisme se régénère le plus. Au cours de votre sommeil, le cerveau produit des hormones qui renforcent le système immunitaire dans sa lutte contre les infections virales et bactériennes.

De plus, bon nombre de cellules immunitaires travaillent suivant le rythme circadien. Ainsi, le manque de sommeil altère les globules blancs en quantité et en qualité. Les lymphocytes, cellules productrices d’anticorps, sont également touchés. Lorsque vous manquez de sommeil, vous êtes donc plus susceptible d’être malade.

Certains scientifiques affirment que le manque de sommeil accroît le risque de survenue de certains cancers. De l’avis de ces derniers, une seule nuit sans sommeil vous fait perdre 70 % des cellules immunitaires nécessaires à la prévention de cancer. Le cancer colorectal et le cancer du sein seraient très étroitement liés au manque de sommeil.

 

La prise de poids

 

La prise de poids est accrue en cas de manque de sommeil. Cela est dû à la surproduction de ghréline (hormone de la faim) et de leptine (hormone de la satiété). Lorsque le taux de ghréline est élevé, les centres de récompenses du cerveau s’activent. Vous êtes attiré vers de la nourriture grasse, trop sucrée ou trop salée.

Par ailleurs, le manque de sommeil réduit vos dépenses énergétiques. Ces dernières couplées à une mauvaise alimentation, conduisent à une prise de poids et une augmentation de votre IMC. De plus, une étude de 2015 (NutriNet Santé INSV/MGEN) a montré que le manque de sommeil augmente le risque d’obésité de 50 % chez les hommes et 34 % chez les femmes.

 

Les troubles physiologiques

 

Les toxines sont évacuées du tissu cérébral pendant que vous dormez. A contrario, le manque de sommeil empêche l’élimination correcte de ces toxines. Cela porte atteinte aux fonctions physiologiques telles que la concentration et la coordination. Pendant la journée, vous connaîtrez une diminution de la vigilance et une somnolence au volant. Vous êtes donc susceptible d’avoir un accident de circulation.

Par ailleurs, l’encrage des informations, surtout chez les enfants, a lieu pendant la phase de sommeil lent. Le manque de sommeil affecterait donc leur capacité de mémorisation et d’enregistrement des données collectées dans la journée. De même, une étude menée aux États-Unis a prouvé que le risque de démence est élevé chez les personnes âgées manquant de sommeil.

 

La dépression

 

Le manque de sommeil affecte également votre santé mentale. La sérotonine et l’endorphine, hormones du bonheur, sont sécrétées pendant la nuit par l’amygdale. En cas de manque de sommeil, c’est l’adrénaline et le cortisol (hormone du stress) qui sont sécrétés. Vous êtes donc sujets à l’envahissement d’émotions négatives. Avec le temps, cela conduit à des troubles anxieux, voire dépressifs.

 

Les difficultés relationnelles

 

Manque de sommeil : quelles sont les conséquences ?Lorsque vous dormez moins, vous êtes facilement irritables. Une étude du journal américain SLEEP a montré que le manque de sommeil rend triste. Votre abattement se ferait voir sur votre peau et votre visage. Cela vous fait vous sentir moins attirant.

De plus, le manque de sommeil a les mêmes effets que boire trop d’alcool. Selon Charles Czeisler, spécialiste américain, une nuit sans sommeil vous met dans le même état qu’un taux d’alcool de 0,1 %. Si cela dure dans le temps, vous aurez du mal à développer et entretenir des relations à court et à long terme. Par ailleurs, vous aurez l’impression de ne pas avoir un ami de confiance. Il vous sera difficile de partager ou d’accepter l’avis des autres.

 

Les troubles de la libido

 

Chez l’homme, le manque de sommeil entraîne une sous-production de testostérone, hormone de la sexualité masculine. Elle est plus produite pendant la nuit, ce qui explique l’envie de faire l’amour pendant les trois heures après votre réveil. En cas de manque de sommeil, votre système de régulation naturelle est perturbé et le taux de testostérone est bas. Cela favorise des troubles de la libido et d’érection.

Chez la femme, le manque de sommeil conduit à un dérèglement psychologique. Cela se traduit par l’absence de désir, des douleurs génitales et l’absence d’orgasme. Une femme en manque de sommeil a beaucoup de mal à se détendre.

 

SWISS FX Huile de CBD
Pour réussir Confiance en soi

Télécharger le guide

"Pour Réussir"

Dans ce petit guide gratuit vous découvrirez

18 Secrets de Grand Leaders

pour développer votre confiance en soi.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le livre

 

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.